Géant de 829,8 mètres, le Burj Khalifa, à Dubaï, est le plus haut building de la planète (la Jeddah Tower en Arabie saoudite, actuellement en construction, devrait lui ravir ce titre en culminant dès 2020 à 1001 mètres). C’est l’immeuble de l’outrance. Le symbole d’une ville tentaculaire en perpétuel mouvement, qui ne cesse de gagner du terrain. Un bâtiment pas comme les autres, impressionnant, intimidant même, que Tom Cruise a grimpé dans Mission : Impossible, et que des millions de touristes prennent d’assaut tous les ans…

1. C'est la tour de tous les records

Non content d’être le plus haut building du monde, le Burj Khalifa détient aussi d’autres records. C’est ainsi le plus haut bâtiment auto-porté de la planète, qui comprend le plus haut étage habité, le plus grand nombre d’étages et les ascenseurs les plus « hauts ». Jusqu’en décembre 2011, le Burj Khalifa était aussi connu pour avoir le poste d’observation le plus haut mais la Tour de Canton en Chine lui a dérobé le titre.

2. On dénombre 2909 marches

Les visiteurs qui souhaitent se faire les mollets et prendre les escaliers pourront accéder au 160ème étage (sur 163).

3. Ce ne sont pas les lits qui manquent

On dénombre plus de 300 hôtels dans le Burj Khalifa et tout autant de restaurants proposant un éventail assez affolant de gastronomies. Et oui, il y a aussi un McDo.

4. On y trouve le plus grand centre commercial du monde

Le Dubai Mall, avec ses 1 124 000 m2, est aussi le plus grand centre commercial des Émirats Arabes Unis (c’est logique). Cela représente quelque chose comme 1200 magasins. On y trouve aussi un parc à thème Sega (c’est plus fort que toi), un cinéma de 22 salles, une patinoire et le plus grand magasin de bonbons de la planète. En 2014, le Dubai Mall était le site touristique le plus visité du système solaire avec 75 millions de personnes.

5. On peut y visiter l'un des plus grands aquariums de la planète

Situé, à l’instar du Dubai Mall, à la base du Burj Khalifa, le Dubai Aquarium & Underwater Zoo abrite 33 000 animaux, parmi lesquels des raies et des requins.

6. La forme de sa structure est inspirée d'une fleur

Il s’agit de la hymenocallis et non, ce n’est pas franchement évident de prime abord.

7. Le Burj Khalifa est (en partie) américain

C’est en effet la Skidmore, Owings and Merrill Company à Chicago qui s’est chargée des plans, du calcul des structures et de tout un tas d’autres trucs techniques. Il faut dire que la boite avait déjà une certaine expérience en la matière vu que c’est elle qui a conçu le One World Trade Center de New York et la Willis Tower de Chicago.

8. Une histoire d'éléphants

Il faudrait 100 000 éléphants pour égaler le poids de tout le béton présent dans la tour.

9. Jusqu'à 12 000 personnes bossèrent sur le chantier

Des employés pas toujours très bien payés d’ailleurs. Ce qui fit l’objet de multiples critiques de la part d’associations de défense des droits de l’homme. La construction fut marquée par une révolte des ouvriers en mars 2006.

Vers l’infini et au-delà !