hipster
Crédits photo (creative commons) : Unsplash

Avec leurs fringues dépareillées et leur vélo sans vitesses, les hipsters se sont imposés comme des incontournables de notre société dans laquelle chacun se cherche une individualité. Moqués, montrés du doigt, on les adore ou on les déteste. Pour autant, si on observe bien le phénomène, on remarque vite que tout n'est pas à jeter chez eux. Bien au contraire. En tirant un peu, on a même trouvé dix trucs qu'on gardera volontiers quand ils seront tous passés à autre chose...

  1. La barbe
    En plus de posséder de multiples vertus, dont celle de faire barrage aux bactéries (oui même les barbes dégueulasses), la barbe a aussi ce côté pratique, qu'elle dispense de devoir perdre du temps à se raser tous les matins. Et puis, ils sont bien gentils les hipsters, mais l'homme porte la barbe depuis toujours. Jesus, Karl Marx, Jean Jaurès... c'étaient des hipsters peut-être ? Et le Père-Noël ? Non, donc on balance les rasoirs et on garde le poil. Mais attention, pas la moustache ! Elle, les hipsters peuvent se la garder merci bien.
    Barbe-hipster
    Crédits photo (creative commons) : zeradodich
  2. Les films de Wes Anderson
    Ce n'est pas du tout prouvé, mais les hipsters doivent bien composer 70% des fans de Wes Anderson. Quand un nouveau film du réalisateur sort en salle, ils grimpent tous sur leur fixie et se précipitent en masse, à tel point que quand on n'est pas soi-même un hipster, on est carrément en droit de ne pas se sentir à sa place. Nous Anderson, on l'aime parce qu'il fait de bons films et quand il n'y aurait plus de hipster, on pourra enfin aller profiter de ses prochains chef-d’œuvres paisiblement, comme à l'époque où il n'était pas à la mode.
    wes-anderson-Luke-Wilson
  3. Arcade Fire
    Les plus grands spécialistes se disputent à ce sujet : Arcade Fire cible-t-il la communauté des hipsters ? Son dernier album et le dress code suggéré pour les concerts tendent à le prouver. Quoi qu'il en soit, on ne leur en veut pas car ils sont bons les bougres !
  4. Les disques vinyles
    Le hipster écoute des vinyles parce que c'est inscrit dans son cahier des charges. Il n'a pas le choix si il veut faire partie des vrais. Nous, on écoute des vinyles parce qu'on aime le son et la patine si particulière. Et puis on écoute de la vraie musique. Pas de la musique de hipsters (sauf exception, comme précisé précédemment). Rien à ajouter.
  5. Les chemises à carreaux
    Le bûcheron est l'alibi parfait de la personne qui désire porter des chemises à carreaux mais qui ne veut surtout pas qu'on le prenne à tort pour un hipster. C'est cool un bûcheron. Et puis parfois, c'est même barbu. Aucune chance qu'on le confonde avec un hipster.
    Man_in_plaid_shirt
    Crédits photo (creative commons) : Jonathan Youngblood
  6. Faire la gueule et/ou se montrer dédaigneux
    Parce que c'est quand même moins fatiguant que de sourire à tout et à tout le monde. Et puis, faire la gueule, c'est un peu notre spécialité à nous les Français. Et ce depuis la nuit des temps !
  7. Les bonnets
    On a trop vite laissé tomber la généralisation du chapeau. Grâce aux hipsters qui portent des bonnets toute l'année, on se dirige peut-être tout droit vers le retour des chapeliers. Et ça, c'est plutôt cool.
  8. Le tri sélectif
    Le hipster pense à la planète. Enfin, il fait surtout comme les autres hipsters. Nous, quand on trie, c'est vraiment pour repousser le plus loin possible le réchauffement climatique, l'apocalypse et tout ces trucs qui risquent de se passer si on jette nos emballages en carton dans la poubelle verte.
  9. Les Converse
    Avant, les joueurs de basket de la NBA portaient des Converse. Rocky, pour s’entraîner en montant les marches du musée de Philadelphie ou pour tabasser des quartiers de bidoche, chausse toujours ses Converse. Rocky n'est pas un hipster. Il en est même très loin. On portait des Converse avant les hipsters, on continuera à le faire après
  10. Toute la bonne bouffe qu'ils ont sali sur Instagram
    On va garder la bière pour commencer. Et pas forcément celle qu'on brasse à la maison. Même la bière pas chère on prend. On conserve les cookies aussi parce que les cookies c'est la vie. Le bacon en tranches aussi, tout comme les bagels ou les mini-burgers parce que c'est rigolo et très bon. Au fond, le problème des hipsters ne vient pas forcément de leurs goûts culinaires, mais plutôt de leur façon de présenter la bouffe. On boit nos cocktail dans un verre, ils prennent un bocal et remplacent en général les assiettes par des ardoises, des planches ou des trucs improbables qu'ils payent une fortune dans des food trucks ou des restaurants qui s’appellent L'Alimentation, Manger ou Faim.

    https://www.instagram.com/p/BDREvMjnVit/

Bon par contre, on vous laisse les fixies, les moustaches, les pull ignobles, les lunettes non-correctrices à grosses montures, les boissons à base d'herbe...

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :