Salut les nazes. Je reviens d’Annecy où j’ai bravé la canicule entre deux magasins climatisés et un squattage improvisé sur le tournage de la série Peur sur le lac (à découvrir prochainement sur TF1, virus, Sylvie Testud en tenue de colonel, tanks et combinaisons anti-bactériologique garantis) sur le massif du Semnoz. Alors histoire de bien rentabiliser mon expérience, rien de tel que de vous partager la liste des activités les plus épanouissantes moralement à faire sur place.

1. Faire le tour du lac en vélo

Eh oui parce que bizarrement, le meilleur moyen de profiter d’Annecy, c’est encore… d’en partir. La vieille ville est charmante mais on a vite fait le tour. Il vaut encore mieux prendre du recul en profitant de la piste cyclable aménagée le long du lac. 42 bornes, ça se fait en deux ou trois heures sans problème et tu peux te faire quelques escales de baignades dans des coins tranquilles loin des plages aménagées du centre ville qui sentent un peu trop la crème solaire.

2. Tout plaquer et louer un bateau sans permis à 37e la demi-heure

BALEK MON GARS ON N’A QU’UNE VIE. Certes ça fait chéros le tour en bateau, mais la joie procurée en vaut le détour. Peinard au milieu du lac, tu te baignes en profitant des montagnes et de la fraîcheur de l’eau. Une simple manette te permet de conduire le bateau. Même avec un quart de cerveau du devrais t’en sortir.

View this post on Instagram

Summer Chill

A post shared by Marion (@marioninthewild) on

3. Mettre à bas tous tes principes moraux et faire du ski nautique ou du paddle

C’est le niveau supérieur pour ceux qui ont le portefeuille un peu plus blindax. Cela dit, rien de tel que de profiter des activités nautiques à disposition pour savourer la beauté du lac, alors tant que tu y es, fonce. Au moins y’a pas de vagues, tu devrais pouvoir tenir plus de 12 secondes sur les skis.

4. Faire des mini-randonnées sur les bords du lacs

De petits sentier sillonnent les alentours du lac, vous pourrez les faire en 1 à 2 heures, c’est pas trop éprouvant pour les guibolles et ça vous permet d’avoir un autre point de vue sur le lac avec un peu plus de hauteur.

5. Ou des vraies randonnées pour les mollets aguerris

Le Mont-Baron, le Mont-Veyrier, le sommet du Semnoz, les Gorges du Fier… Ce sont pas les randonnées qui manquent dans la région. Toutefois, notez bien que ces dernières nécessitent de préférence une voiture pour s’y rendre sinon faut rajouter pas mal d’heures en plus à la rando.

6. Arpenter les ruelles de la vieille ville

Bah parce que quand même si on fait un top sur Annecy c’est qu’on aime bien Annecy. Bon alors je vous le concède, quand on s’expatrie de la vieille ville ça perd un peu en cachet. Mais rien de tel qu’une balade sur les canaux le long du canal de Thiou pour profiter du Palais de l’Isle planté là depuis de 12e siècle.

View this post on Instagram

??

A post shared by César Tepox-Aldama (@instahpox) on

7. Pique-niquer sur le Pâquier

Sorte de « champ de Mars » local, cette belle esplanade verte donnant sur le lac offre une respiration divine aux Annéciens. Son nom « Pâquier » vient même du patois local « pâturage » parce que les bestiaux venaient y brouter auparavant. Désormais ce sont les ado pré-pubères qui ont remplacé les biquettes mais ils vouent une passion équivalente pour l’herbe.

8. Faire des doigts d'honneur depuis son pédalo aux multi-milliardaires qui ont des hectares de terrains donnant sur le lac

Parce qu’aux alentours d’Annecy, il y a du gros richou en barre et que les gros richous qui achètent des propriétés de plusieurs hectares avec des barrières et qu’à cause d’eux on peut pas aller se baigner tranquille bah ça donne des envies de rebellions extrêmes. Et pour se rebeller, rien de tel que le pédalo.

9. T'envoyer en l'air avec un tour en parapente

Si tu as une centaine d’euros dans ta bourse, c’est l’occasion de passer 20 minutes plutôt sympatoches dans les cieux savoyards pour un baptême de parapente. Le départ peut se faire à Talloires ou sur le col de la Forclaz et les gens ont l’air plutôt heureux à l’atterrissage.

10. Manger des trucs sales et gras

C’est pas parce qu’on est à Annecy et que les restaurants coutent tous une blinde qu’on va se laisser abattre. Ici on est en Savoie et la Savoie c’est quoi ? C’est le reblochon, la Tome, le sauciflard, la fondue, la tartiflette, les terrines et tout un tas d’aliments peu orthodoxes dont on aimerait bien qu’ils coulent dans nos veines tant on les aime d’amour.

Ne vous faites pas avoir par la seule photo de la ville carrément gerbos présente sur sa page Wikipédia. Annecy vaut mieux que ça, promis.

Crédits photo (creative commons) : AlexSavoie