Tu penses, naïvement bien sûr, que ce n’est pas parce que tu es parent que ta vie va changer ? Bon, tu as du réaliser par toi-même qu’il y avait deux trois trucs que tu ne pouvais plus faire comme avant. Et bien dis bonjour aux vacances et à tes rêves bafoués, plus rien n’est comme avant maintenant, et si tu comptais sur ces moments sans taf pour profiter un peu de ton temps libre, tu te mets le doigt dans l’oeil jusqu’au.. jusqu’où tu veux en fait, mais pas au bon endroit, ça c’est certain.

1. Faire des grasses mat’

Les vacances c’est cool, tu peux te lever quand tu veux, ne pas mettre de réveil, ouvrir les yeux quand tu n’as plus sommeil, puis glander au lit en trainant sur Candy Crush… Ouais enfin ça, c’est quand t’as pas un môme qui débarque dans ta chambre à 7h, vacances ou pas vacances, parce qu’il a la dalle et qu’il n’a plus envie de dormir.

2. Te mettre une grosse caisse

Les enfants sont couchés, t’es avec tes potes sur la terrasse de la maison de vacances que vous avez loué, et le rosé coule à flot. Sauf que tu sais qu’il va falloir arrêter, parce que le lendemain tu seras réveillé(e) tôt, beaucoup trop tôt, et que tu ne pourras pas cuver ton pinard comme une personne normale, rapport au fait que ton héritier, lui, il n’a bu que du lait et qu’il a la patate.

3. Bouquiner

Tu avais emporté dans ta valise tous les bouquins que tu n’as pas eu le temps de lire cette année, les prix Goncourt, les polars et tutti quanti, mais tu ne pourras même pas dépasser la page 10 parce que « regarde maman, j’ai mangé une méduse mais ça pique un peu maintenant. »

Source photo : Giphy

4. Faire des musées

Flâner dans les allées du Musée de la Roue pendant des heures, ça n’est plus possible. Si tu tentes de vouloir éduquer culturellement tes mômes pendant les vacances, tu passeras ton temps à leur courir après en leur disant d’arrêter de toucher à tout, et à supporter leurs soupirs et leurs « mamaaaaan, je m’ennuiiiiie ».

5. Glander sur une chaise longue

Avec rien d’autre à faire que de cramer au soleil en lisant Voici ou en faisant des mots fléchés. Non là tu n’as pas le temps, tu dois surveiller Titouan qui court après une mouette, Cyndie qui bouffe des coquillages, le tout en vérifiant toutes les 10 secondes qu’ils ont bien gardé leur chapeau sur la tête.

6. Manger à des heures décalées

Petit déjeuner à 11h, déjeuner à 15h30 et diner à 22h, ce n’est pas possible, tes mômes commencent leur journée à 7h, ou 8h si t’es un parent chanceux, et si leur assiette de coquillettes n’est pas servie à midi pile, ils t’envoient le GIGN et les services sociaux. Et vu que t’as pas envie de faire 3 services, tu t’adaptes à leurs horaires, et tu manges en même temps qu’eux.

7. Faire des longueurs dans la piscine

Pour te remuscler le dos qui a pris cher depuis que tu dois porter tous les jours un enfant de 12 kg. Tu n’as pas eu le temps ne serait-ce que de tremper un orteil, parce qu’entre la crème solaire à étaler sur tous les gamins, les brassards à gonfler et la surveillance accrue pour qu’ils ne dérapent pas au bord de la piscine et tombent à pic au fond de l’eau, il fait déjà nuit et t’es crevé(e).

Source photo : Giphy

8. Ne penser à rien

Ne pas penser aux choses à mettre dans la valise, aux billets de train et cartes de réduction pour tout le monde, aux brassards, à la crème, aux chapeaux, à la rentrée, aux activités à organiser pour qu’ils arrêtent de s’emmerder, aux coups de soleil, aux insolations, aux piqûres de méduses, au Club Mickey, aux antibiotiques à donner trois fois par jour parce qu’ils ont chopé une otite à force de mettre la tête sous l’eau, bref ton cerveau est constamment en éveil.

9. Flâner dans les boutiques de souvenirs

Sans forcément acheter quelque chose hein, juste déambuler et regarder. Ce n’est plus possible, parce que t’as toujours un de tes mômes qui réclame une boule à neige, un magnet, une figurine en plastique fabriquée en Chine, bref t’as le temps de rien.

10. Te faire un gommage pour préparer ta peau au soleil

Quand tu vois les autres sur la plage avec leur bronzage parfait parce qu’ils ont le temps de prendre 7 minutes pour eux à se faire un gommage avant de s’exposer au soleil, t’as envie de pleurer, toi qui n’as que des coups de soleil, la peau qui pèle et des taches rouges non uniformes partout sur le corps, parce que t’as pas eu le temps de te mettre de la crème, t’étais trop occupé(e) à courir après ton petit dernier qui avait très envie d’attraper des méduses à mains nues pour les foutre sur la tête de sa soeur.

Allez, tiens bon, c’est bientôt la rentrée.