YEYEYEYEYEYEYAYAYEYEYAYEYE.

Après l'élimination de Franck et son discours tout plein de seum, retour au calme dans les tribus. Chez les rouges et donc ... les bleus. Plus de jaunes ayé, c'est fini. Après la grosse surprise de la semaine dernière, les bleus vont ils continuer sur leur lancée et tout péter ? Pas sûr. Mais trêve de questions, passons aux choses sérieuses avec le récap de l'épisode numéro 5 !

  1. Que Sandro est pas très classe

    "Oui j'ai un métier de rêve et une femme mannequin mais je m'emmerde"

    Oh pauuuuuvre Sandro et sa vie parfaite. Sa copine appréciera qu'il "s'emmerde" dans sa vie, ça fait toujours plaisir à apprendre devant 10 millions de Français. Bon, à défaut d'avoir de la classe, Sanro a ses croûtes qui sèchent. C'est déjà ça.

  2. Que l'épreuve de confort était cool

    Grand classique, les pyramides, les cordes, la sueur, le sel. Après environ 12 secondes de participation, c'est Yves qui lâche en premier. Et qui s’énerve évidemment. Surement parce qu'il est tout nul. Au final, c'est les rouges qui gagnent plutôt tranquille. Et remportent un kit de pêche, ce qui est plutôt pas mal sur une île. A noter que Frédéric a visiblement du sang Gremlins.

  3. Qu'on a eu un flashback sur Yves

    Yves voulait "faire partie du GIGN" mais il est pas capable de tenir une corde à bouts de bras pendant 30 secondes. Autant vous dire qu'on est pas dans la merde s'il y a un attentat sur Koh Lanta. T'ES UN CHAMPION YVES. A vrai dire, tout son portrait est hyper gênant. Enfin, autant que lui quoi. Donc, oui gênant.

    "C'est qui le plus gros beauf de l'aventure ?"

  4. PENDANT CE TEMPS LA

    "Yassin tu fais quoi ?"
    "Je regarde le terrain là, j'pense que j'vais faire un parking pour le Ikéa ici"
    "Quel Ikéa ?"
    "T'inquiètes laisse moi deux heures"

  5. Qu'on se fait chier

    RIEN. IL NE SE PASSE RIEN. Yassin fait 15.000 trucs et tous les autres se plaignent. SU-PER. L'ennui complet. On sait que l'épisode est pas terrible quand on revoit les portraits des candidats, et cette semaine on a quasiment eu que ça.

    Moi devant cet épisode

  6. Que Brahma se fout un peu de notre gueule

    - "Brahma, tu fais quoi comme sport?"
    - "Euh du Volley"

    - "MDR ouais ok allez c'est bon c'est toi qui fait le coach"

  7. Qu'ils en ont chié

    Attraper des témoins de plus en plus éloignés tout en se faisant pourrir par leur coach, faut quand même être motivé. Grosse performance des rouges sous l'impulsion de Yassin, impressionnant de bout en bout. Et victoire logique. C'est quand même con que le seul rugbyman de l'émission ait pas pu participer, c'était un peu son épreuve.

    MON PRECIEEEEEUX

  8. Que ça joue stratégique à la Motus

    Fatigués de virer un homme des épreuves avec la boule noire pour être à égalité, les bleus commencent à réfléchir. Et si éliminer un homme pouvait leur éviter le tirage au sort ? Stratégiquement c'est pas con. Sauf que Kelly est aussi dans le viseur de beaucoup de candidats, et c'est elle qui pourrait tirer la boule noire. Ou Yves, éternel relou. Ou Brahma. Bon, tout le monde en fait (et Félicie, aussi).

  9. Que Clémentine commence vraiment à nous gonfler

    Déjà pourrir Franck gratos, on avait moyennement apprécié. Mais là, c'est trop. Elle se plaint non stop, elle commence à parler de clans et de mérite alors qu'on la voit (elle et son pote Bastien) jamais rien foutre sur le camp, et encore mois briller dans les épreuves. Le prototype parfait du candidat insupportable. Et qui après avoir fait virer Franck, commence à cracher sur Yassin, c'est-à-dire le mec qui à tout fait sur le camp. MAIS CASSE TOI.

    ET EN PLUS ELLE SE PLAINT QUE YASSIN EST EN FORME.

    "Yassine je l'aime pas à cause de lui on a un camp de ouf et on gagne toutes les épreuves, faut vraiment qu'il parte"

    MAIS CASSE TOI CLEMENTINE, GENRE VRAIMENT.

  10. Que c'est Félicie qui part

    Fatiguée, blasée, ses coéquipiers choisissent logiquement de la virer.


A la semaine prochaine les Borgniarzouzes.

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !