En 2021 la Sécurité Sociale va arrêter de rembourser l’homéopathie ce qui est dommage mais comme je savais pas que c’était déjà remboursé en fait ça m’attriste pas trop. Par contre y a beaucoup de trucs qui sont pas remboursés et qui devraient l’être à mon humble avis. Evidemment c’est subjectif. Mais je pense que ce serait une bonne idée (mais encore une fois ce n’est que mon avis).

1. Les protections hygiéniques

Je dis pas ça parce que je suis une fille et que ça me saoule de dépenser 3€ tous les mois pour un truc que je subis sans l’avoir choisi, mais je trouve ça aberrant qu’on rembourse des médicaments pour un petit rhume qui arrive tous les 6 mois et pas des protections indispensables pour la moitié de la population française.

2. Les préservatifs

Y a tellement de raisons pour lesquelles on devrait : les MST qui peuvent nous tuer et qui engendreront des soins qui coûtent une fortune, les enfants qu’on peut avoir et qui seront une source de dépense en plus pour la sécu. Rien que pour ça le remboursement c’est un service rendu à la nation.

3. Les lunettes de vue

Je vous vois venir « Oui mais c’est remboursé par la Mutuelle déjà nia nia nia » oui mais pourquoi ce serait pas remboursé par la Sécu ? Ça veut dire que ceux qui n’ont pas de mutuelle sont condamnés à mal voir ? C’est vraiment ça le système dans lequel on vit ?

*Prend conscience du monde et part s’exiler en ermite dans une île lointaine pour le restant de ses jours

4. La crème solaire

Bah oui c’est un médicament de la peau au final, un médicament préventif mais quand même. C’est vrai qu’on pourrait aussi ne pas s’exposer au soleil mais avouez qu’à la plage c’est chaud et que si on montre pas son bronzage sur Instagram en été ça veut dire que notre été est pourri. Je sais c’est horrible comme loi de l’existence mais le monde est cruel.

5. Les tisanes

Les tisanes sont d’utilité publique, surtout celles à la camomille qui permettent de dormir donc empêchent d’être fatigué, donc stressé et donc de prendre du Xanax pour se « détendre ».

Source photo : Giphy

6. Les fruits et légumes bio

Parce que manger bio c’est prendre soin de son corps, donc le soigner en amont. Ça empêche d’avoir plein de pesticides dans son assiette et potentiellement de développer un troisième bras à cause des produits phytosanitaires. Tous les jours je remercie le biocop de ma rue d’exister (puis je vois le prix d’une tomate bio et je vais direct à Liddl, faut pas déconner non plus).

7. Le baume du tigre

En vrai je comprends même pas pourquoi c’est toujours pas considérer comme un médicament vu tout ce qu’on peut faire avec.

8. Le cannabis

Pour info l’expérimentation du cannabis thérapeutique est proposée au budget de la Sécu, et c’est franchement une bonne idée, sachez que la France est l’un des derniers pays de l’Union Européenne a pas l’autoriser. Nous est carrément pour. Et si on élargit le truc on autorise la vente de cannabis qui serait considéré comme un médicament en soi, ainsi les dealers de drogue pourront ouvrir des petits coffee shop fort sympathique.

9. Se déplacer en vélo

Ça fait travailler les muscles et ça pollue pas, c’est prendre soin de son corps, même mieux : c’est œuvrer pour sa préservation dans le temps. Mais c’est aussi prendre soin de la planète en réduisant la pollution donc les cancers liés à la pollution. Peut-être le truc le plus à rembourser de ce top.

10. La sieste au travail

On peut penser que c’est une idée de fainéant mais pas du tout. Faire la sieste au travail permet d’être plus productif le reste de la journée, donc ça booste l’économie puisqu’on travaille plus et mieux, ça participe ainsi à ce que nos politiciens préfèrent au monde : LA CROISSANCE. Vu tous les bénéfices que ça apporte ça me parait juste.

11. Le Uber de fin de soirée pour rentrer vivant chez soi quand on est bourré comme un coing

Tout ce qui a de près ou de loin à voir avec le fait de rester vivant quand on a bu devrait l’être donc pareil pour les éthylotests et l’eau. On pourrait aussi songer à rembourser l’alcool car c’est en soi un médicament, le médicament de l’âme et ça plein d’artistes peuvent le confirmer #Gainsbourg #Renaud #Depardieu

12. Les congés gueule de bois

Il faudrait déjà inventer ça en France, parce que pour l’instant on doit inventer une excuse à deux balles quand on a la gueule de bois et c’est chiant, on n’a pas la force. Ensuite, ça pourrait être pris un compte par la Sécu car si l’alcoolisme est considéré comme une maladie, les conséquences de l’alcoolisme = congé maladie.

De toute façon la sécu ça va pas durer hein, c’est comme les retraites et les bouées flamant rose : de passage.