Malgré les écrans et la panoplie de divertissements proposés sur la plupart des vols long-courrier, il faut bien l’avouer : on se fait quand même vite suer coincé entre le hublot et l’avant-bras ultra poilu de son voisin. Une situation qui pourrait pourtant être facilement améliorée avec quelques animations bien fichues.

1. Des consoles de jeux en réseau

Les jeux vidéo proposés dans les avions nous feraient presque regretter notre bon vieil Amstrad 464, alors qu’il suffirait d’intégrer des émulateurs pour jouer aux hits des dernières générations de consoles. Le tout en réseau bien sûr, histoire de se mesurer aux autres passagers à bord, avec pourquoi pas des classements pour savoir qui est le plus balaise à Mario Kart ou à FIFA. Un bon gros fantasme de gamer qui permettrait de se déconnecter le cerveau pendant les quelques heures de vol.

Source photo : Giphy

2. Un casino comme à Vegas (mais sans Céline Dion)

Avec bandit manchot, roulette, tables de Blackjack, de poker et tout ce qu’il faut pour jouer cartes sur tables. En plus, ce sera la première fois où vous serez heureux d’avoir les jetons en avion !

Source photo : Giphy

3. Un escape game

1 heure après le décollage, la voix de l’hôtesse de l’air annonce le début de la partie : le commandant de bord et son co-pilote ne répondent plus. L’avion est passé en auto-pilote et vous avez 6 heures pour parvenir à reprendre les commandes de l’appareil et le faire atterrir ! Problème, votre ceinture est bloquée. Impossible de vous extirper de votre siège. Cette fois c’est sûr le jeu a bel et bien commencé !

Source photo : Giphy

4. Internet haut débit… et bas prix

Rien de tel qu’internet pour perdre plusieurs heures en mettant son cerveau sur off. Un luxe proposé jusqu’à maintenant à prix fort à bord de certains avions mais avec des débits bien dégueulasses (on parle de 1 à 2mb/sec max). Heureusement, une petite révolution est annoncée avec l’arrivée dans les prochains mois du haut débit (60 à 75 mbps) sur certains vols long courrier. Par contre, il faudra attendre l’arrivée d’un Free sur le marché pour espérer en profiter à des tarifs raisonnables.

Source photo : Giphy

5. Des somnifères (mais genre super balaises)

Voire pourquoi pas carrément une anesthésie pour ceux qui veulent vraiment ne rien sentir pendant le vol. Un peu comme dans les films de SF où les passagers en partance pour de longs voyages intergalactiques sont plongés dans un coma artificiel afin d’éviter de devoir mater 3000 films avant d’arriver à destination.

Source photo : Giphy

6. Une salle de fitness

Avec pourquoi pas des vélos d’appartement pour alimenter les moteurs en énergie. Un bon moyen d’être sûr que tout le monde soit bien motivé à pédaler jusqu’au bout ! En plus, c’est un excellent moyen d’éviter tout risque de phlébites, tout en prenant soin de sa ligne, sans parler du fait de voler écolo. Il ne reste donc plus qu’à inventer le moteur d’avion qui fonctionne à l’énergie cinétique

Source photo : Giphy

7. Un simulateur de vol avec casque de réalité virtuelle

Avec un casque VR vissé sur la tête et un joystick entre les mains, vous voilà paré pour vous glisser dans la peau du commandant de bord et simuler exactement le même vol que celui sur lequel vous êtes embarqués, depuis le décollage jusqu’à l’arrivée à bon (aéro)port. Libre à vous évidemment de bifurquer pour aller survoler d’autres latitudes en improvisant de nouveaux plans de vol sans risquer une mutinerie chez les passagers.

Source photo : Giphy

8. Un coin cuisine (pour apprendre à faire soi-même son jus de tomate)

Mais pas que … Une bonne petite cote de bœuf accompagnée de ses pommes dauphines, ça aurait quand même plus de saveur que les lasagnes en barquettes servies généralement pendant les vols. Il faudra juste installer une hotte bien costaude pour éviter que toute la carlingue sente la graille !

Source photo : Giphy

9. Un accès illimité à Netflix, OCS et PrimeVidéo

Rien de tel que du binge watching pour faire défiler les heures de vol. Certaines compagnies aériennes telles que Qantas, Virgin America et Australia proposeraient déjà d’accéder à l’ensemble du catalogue Netflix que l’on soit abonné ou non. Une vraie bonne idée dont devraient s’inspirer les autres plateformes comme OCS et autre Prime Vidéo.

Source photo : Giphy

10. Un parcours de soins esthétiques (coiffeur, barbier, manucure, massage…)

Vous avez une coupe de merde, une pilosité simiesque, des griffes à la place des ongles au point que vos copines vous appellent Wolverine… Heureusement, vous avez toute la durée du vol pour vous refaire une beauté avec des soins en cabine individuelle que vous aurez pris soin de réserver avant d’embarquer. Sinon, c’est comme chez le médecin généraliste en pleine épidémie de grippe, il faudra patienter qu’une place se libère.

Source photo : Giphy