Alors que Jérôme Cahuzac, condamné à deux ans de prison mais finalement exempté de les faire, s’apprête à passer un mois comme médecin remplaçant dans un bled absolu au milieu de la forêt amazonienne, on s’est dit qu’il serait intéressant d’étudier à la loupe les traversées du désert les plus foirées du monde. Et on a eu raison.

1. Cahuzac

C’est donc officiel : l’ancien ministre du budget va devenir médecin remplaçant dans un village de Guyane au coeur de l’Amazonie, auquel on ne peut accéder que par pirogue. Autant dire que ça va le changer de Bercy (et aussi de la prison puisqu’il a été condamné mais ne purgera pas sa peine). Le mec savait sans doute pas quoi faire de ses vacances.

2. Daniel Day Lewis

S’agit-il vraiment d’une traversée du désert ou d’une envie délibérée de s’éloigner ? Toujours est-il que l’acteur multioscarisé a décidé, à un moment, de devenir cordonnier pendant 5 ans à Florence, avant de revenir dans Gangs of New York. Ce qui est quand même vraiment inattendu mais plutôt sympathique.

3. De Gaulle

Quand on y pense, quand même… Le type passe pour le sauveur de la France, met en place son gouvernement provisoire à la Libération, installe la quatrième république et prend la tête de son gouvernement provisoire puis… Disparaît totalement des radars pendant quasiment 15 ans. Il prend le frais à Colombey-les-deux-églises, soit bledland. Un truc tellement bizarre que l’expression traversée du désert a été inventée spécialement pour lui.

4. Patrick Sabatier

Dégagé des écrans télé suite au procès du mage bidon dans Avis de recherche, voilà Sabatier bien emmerdé. Que faire de ses journées ? Et surtout, comment rembourser au fisc la thune qu’il lui réclame pour fraude fiscale ? Sabatier tente le coup : il sort un roman noir qui ne se vend pas du tout et joue dans une pub pour Saint-Yorre. Tristesse infinie.

5. Joe Pesci

Entre 1960 et 1976, Pesci essaie de devenir musicien, puis acteur comique, puis acteur tout court. Il joue dans son premier film en 76, donc, avant de revenir pour faire le serveur dans un restaurant du Bronx. Première traversée du désert puisqu’il ne sera tiré de là qu’en 1979 par Martin Scorcese.

Puis, en 1999, Pesci décide de retourner vers la musique en sortant des albums de jazz qui ne marchent pas, tout en affirmant qu’il arrête sa carrière d’acteur. Bon, finalement, comme ça ne prend pas, il revient vers la comédie 5 ans plus tard.

6. Brendan Fraser

Notons simplement que Brendan Fraser, dont on n’avait pas spécialement de nouvelles, joue désormais dans des films à Bollywood. Où il remplace Ray Liotta, dont on n’a pas de nouvelles non plus. Le mec est donc le deuxième choix APRES Ray Liotta. Ca fait réfléchir.

7. Olivier Chiabodo

Viré de TF1 en 1997 après l’affaire d’Intervilles (Chiabodo est accusé d’avoir triché en donnant les numéros des réponses aux candidats d’une ville avec ses doigts), Chiabodo ne se laisse pas abattre. Il veut monter Noé Channel, un genre de chaîne télé consacré à la planète et à l’écologie qu’il base au Luxembourg et pour laquelle il ne trouvera jamais les financements nécessaires malgré des investissements massifs. Tout ça se terminera très mal pour lui, la chaîne ne verra jamais le jour et les marins qu’il aura embauché pour les fourguer sur son chalutier finiront par l’attaquer faute d’être payés. Finalement Chiabodo reviendra à TF1 en 2006.

8. Cartola

Véritable légende de la musique brésilienne, Cartola était vénéré par tous les tenants de la MPB au milieu des années 60 : sa musique est en effet l’une des principales inspiratrices des Caetano Veloso, Chico Buarque et autres Gilbert Gil. Sauf que dans les années 60, Cartola avait disparu des radars : l’ancienne gloire des cabarets vivait plus ou moins clodo dans la rue. C’est alors que des petits jeunes l’ont retrouvé pour le forcer à enregistrer ses chansons.

9. Franky Vincent

En 2003, après plusieurs albums qui ont flopé, Franky Vincent décide de monter un restaurant à Thiais (cette phrase est d’une tristesse infinie, mais que voulez-vous). Sauf que le resto fait faillite en six mois et que Franky Vincent le ferme sans prévenir personne. Prud’hommes, la totale… Et Franky perd. Heureusement, il se vengera de ces méchants employés par la musique en les traitant d’enfoirés dans la chanson Droit de réponse qui est un classique du rire et de la perfection.

10. Cédric Pioline

Ancien 5ème mondial et double finaliste de Grand chelem, Pioline arrête le tennis en 2002. Casé comme cordirecteur du tournoi de Bercy histoire de faire quelque chose de lui, il exerce des fonctions plus honorifiques qu’autre chose et finit par se voir attribuer le haut niveau masculin français. Mais ses résultats ne sont pas probants, et Pioline finit par sauter en même temps que le directeur technique national. Nous sommes en 2009, et Pioline n’a plus rien à foutre de ses journées : dès lors, on le retrouve dans Danse avec les stars puis sur les courts de Roland Garros où il mène les interviews d’après-match dans aucun savoir-faire. Mais on t’aime, Piopio.

Parfois, elle est longue, cette traversée.