chevre
Source photo : Drow_male

Face à la médiocrité de nos joueurs, parfois, on peine à trouver les mots. Au lendemain d'une lourde défaite, on fait le bilan entre amis, "machin? Il a été nul. Et truc? Plus nul encore. Et Bidule? Ouais... moins nul que Truc, mais bien nul quand même..." Du coup, un peu de vocabulaire s'avère indispensable pour faire le tri dans tout ça. Petite sélection :

  1. Une chèvre ou "une bique"
    Limitée techniquement, la chèvre montre de la bonne volonté, mais ruine tous ses efforts à chaque interaction avec le ballon.
    Exemple : "Koji Nakata est une chèvre"

    Nakata_style
  2. Une saucisse
    La saucisse est nulle, mais uniquement au regard de son transfert excessif. On n'est une saucisse que lorsqu'on a cristallisé les plus grands espoirs ou qu'on a connu quelques saisons de gloire justifiant une indemnité de transfert délirante.
    Exemple : "Andy Carroll est une saucisse"
  3. Une pipe
    La pipe a fait une belle carrière, grâce à des opportunités et des malentendus. La pipe est au bon endroit au bon moment et passe entre les gouttes grâce à de talentueux coéquipiers, à la manière d'un Gago au Real ou d'un Dutruel à Barcelone.
    Exemple : "Luc Sonor est une pipe" (Jean-Michel Larqué)
  4. Un tocard
    Le tocard se recrute dans un pays douteux, sur la base de VHS où on le voit faire des jonglages, et il reste en général quelques mois avant de retourner d'où il vient.
    Exemple : "Cleber Anderson est un tocard"
  5. Une pompe à vélo
    La pompe à vélo a le mérite d'avoir été prometteur, ou surcoté par des recruteur ou une édition de Football Manager. Du coup, on lui en veux encore plus que si on avait toujours su qu'il était nul.
    Exemple : Moussa Maazou est une pompe à vélo
  6. Un nullos ou "nullard"
    On emploie "nullos" pour qualifier le niveau d'un joueur dont il est acquis depuis longtemps qu'il est nul. Du coup, on préfère en rire, puisque l'information n'en est plus une.
    ex : "Douglao est un gros nullos"
  7. Une brelle
    Très proche de la chèvre, la brelle n'est pas uniquement limitée techniquement. C'est un bon à rien, nul des pieds à la tête dont la présence physique handicape son équipe davantage que si elle évoluait à 10.
    Exemple : "Albert Baning est une Brelle"
  8. Un canasson ou "un bourricot"
    Joueur misant sur son physique, son jeu de corps et une mentalité délétère. Non seulement limité techniquement, mais dénué de la moindre élégance balle au pied.
    exemple : "Brandao est un canasson"
  9. Un plot
    Statique, passif, lent, irritant, le "plot" fait montre d'une spectaculaire inutilité. Il est en général défenseur.
    Exemple : "Ronald Zubar est un plot"
  10. Une quiche
    La quiche est maladroite, peu douée, voire "tarte" (tarte/quiche, ce n'est pas un hasard). Il y a donc souvent de la bonne volonté, mais ce n'est pas donné à tout le monde d'avoir la capacité de faire le bon geste au bon moment, ça arrive très rarement à la quiche.
    Exemple : "Michael Madar est une quiche"

Et vous, vous avez du vocabulaire face à la médiocrité ?