une-telercharger2
Montage photo : Topito

Vous vous rappelez du petit film anti-piratage que l'on est obligé de voir avant les DVD ? Oui, les DVD qu'on a achetés. Et bien certaines personnes l'ont vraiment pris au sérieux. Par peur, par ignorance technique ou simplement par envie, les pauvrets n'ont jamais vu une série télévisée ailleurs que sur leurs "postes de télévision". Du coup, il arrive qu'ils soient complètement largués lors de certaines conversations. Voici un petit guide pour reconnaître les malheureux qui vont surement faire une rupture d'anévrisme quand Netflix va débarquer en France.

  1. Ils sont à fond dans les séries qui se sont terminées il y a cinq ans
    "Wouaouh t'as entendu parler de Prison Break, c'est génial ce truc - Ouais, enfin la première saison. Parce que quand ils sortent de prison c'est bien naze - Quoi !! Ils sortent de prison !! Et c'est quoi une saison ?"
  2. Ils se sont abonnés à Canal pour ne plus avoir les séries en retard
    "- J'en avais marre de TF1, là j'ai de la vraie bonne série en exclusivité...". Le pauvre... on a presque envie de lui expliquer.
  3. Ils n'ont jamais entendu une voix originale
    Du coup ils ne comprennent pas très bien que Chandler ait la même voix que Ben Stiller.... Le pire c'est quand les gens sortent des références genre "That's what she said", "Suit up", ou "Science bitch !!"... là, il sont largués largués.
  4. Ils n'arrêtent pas de se plaindre du prix des DVD
    "60 euros tu te rends compte ? Mais bon j'ai tellement hâte de savoir la fin de LOST, je suis sûr qu'on va tout comprendre". On lui dit ? On lui dit pas ?
  5. Ils n'ont jamais entendu la grosse voix qui dit "Previously on"
    Au lieu de ça, ils ont un pauvre "précédemment sur Louis La Brocante" sans âme et sans chaleur. On se moque, mais au fond de nous on les plaint.
  6. une-telercharger-1
    Montage photo : Topito
  7. Un marathon TV, pour eux, c'est deux épisodes à la suite
    "Ohlala moi les dimanches je suis un dingo de TV. Après les Experts, je me mets un Colombo sur Breizh Tévé et puis je me couche à point d'heure !". Oui, souvent ils utilisent des expressions nulles. On ne veut pas le vexer donc on ne leur dit pas qu'un jour de 2009, on s'est bouffé deux saisons d'Entourage en un dimanche. Les pauvres ne comprendraient pas.
  8. Ils ne connaissent pas "The Wire"
    Non, eux ils ont vus "Sur écoute" et encore c'était "le truc qui passait tard le dimanche sur le câble".
  9. Les pubs au milieu d'un épisode ça ne les dérange pas
    "Bof c'est normal il faut bien payer les créateurs et puis deux fois dans un épisode ça va, c'est pas trop. Si je ne veux pas les pubs j'achèterais les DVD". Il sont tellement honnêtes qu'en vrai ils nous font flipper.
  10. Ils se sont accrochés à des séries devenues nazes jusqu'au bout
    C'est sûr qu'avec le peu de choix qu'on leur offre... Mais un peu de respect, aller au bout de Desperate Housewives ce n'est pas stupide, c'est courageux. Les pompiers volontaires sont des petits chibres en comparaison.
  11. Ils n'ont jamais connu la joie de voir un téléchargement se finir
    Parfois, regarder l'écran se remplir de vert petit à petit est encore plus jouissif qu'un "season finale". "99, 1%... 99,3%... 99,9 % ..plus que 5 secondes raaaahhhhhhhhh !!! je crois que j'ai fait plotch"
  12. Ils ont une vie... les cons
    Nous aussi, avant. Et puis on s'est rendu compte que sans sous-titre et sans musique qui fait peur, la vie c'est quand même bien chiant. Comme une série française en fait... hashtag troll.

Faîtes vous partie de cette espèce en voie de disparition ?