Qui a proposé de jouer, déjà ? Sans doute une personne qui ne voulait de bien ni à toi, ni à tes compagnons d’infortune, ni à cette soirée. C’est parti pour le concours de culture générale et de chance. L’occasion, pour tous ceux qui avaient des bonnes notes à l’école et n’ont pas réussi à transformer l’essai dans la vie adulte de briller un peu – c’est tout ce qui leur reste, les pauvres. Il sera question de Rabelais, de graminés et d’Oulan-Bator, mais il sera surtout question de mauvaise ambiance. A moins que…

1. Mal poser les questions

C’est insupportable et c’est la meilleure manière pour que les gens craquent et perdent leurs moyens. On parle trop vite, on bute sur les mots, on ne sépare pas les syllabes… Tout est bon dans le bredouillage. En plus, si tu joues avec des gens que tu ne connais pas bien, ils risquent de ne pas oser te faire remarquer que tu es insupportable.

2. Changer les questions

« Ah celle-là, on l’a déjà posée, je change… » Personne ne vérifiera. Evidemment, la question n’aura jamais été posée, elle était tout simplement trop facile. En revanche, cette autre question sur les circonstances de la mort de Jean le Preux paraît bien plus adaptée à la situation.

Source photo : Giphy

3. Ne jamais proposer les choix multiples

A quoi bon donner une chance sur quatre de trouver la réponse alors qu’il pourrait avoir très exactement 0% de chances de la trouver ? Je pose la question.

4. Regarder discrétos les réponses des prochaines cartes

Quand tu poses les questions, tu peux facilement checker les lignes de réponses des cartes à venir. Et a priori « Ravaillac » ne sera pas la réponse à la question « Comment appelle-t-on l’acide aminé catalysé par les épimérases ? » A priori.

5. Argumenter de mauvaise foi sur le caractère daté de la réponse officielle

« Alors non, aujourd’hui, ce n’est plus Andy Roddick qui détient le record du service le plus rapide au tennis mais Sam Querrey sur un tournoi challenger en… » Donner moult détails pour diluer le tout et passer pour un expert, quitte à raconter n’importe quoi.

6. Argumenter sans fin sur les règles

« Ah non, pour moi, même si on n’est pas sur une case principale, quand on donne trois bonnes réponses de suite, on gagne le camembert de son choix, j’ai toujours joué comme ça je vois pas pourquoi on ne jouerait pas comme ça aujourd’hui. Et à 5 bonnes réponses de suite, on considère qu’on a tout gagné. »

7. Poser la mauvaise question de la carte

Et tant pis si c’est bizarre de se taper une question astronomie sur une case rose divertissement. Les gens ne s’en rendront probablement pas compte.

Source photo : Giphy

8. Accuser les autres de tricher

Parce que c’est probable qu’ils trichent et que donc ils se sentent mal à l’aise et te prennent pour un chevalier blanc incorruptible et arrêtent par la suite de tricher de peur de se faire repérer et humilier en live. Tu pourras donc t’adonner à ta passion pour la triche en toute décontraction.

9. Faire un duo secret avec quelqu'un qui est sur Wikipédia et te parle au moyen d'une oreillette

Ça demande il est vrai un peu de préparation mais c’est extrêmement efficace pour épater la galerie et donner des réponses improbables sur la reproduction des conifères en milieu aride.

10. Renverser ce putain de plateau de jeu parce que ça commence à bien faire

MERDE FAIT CHIER BORDEL DE PUTE.

Bonne soirée à tous.