Pour avoir une place en crèche, c’est comme pour avoir du Nutella en réduction, tous les coups sont permis. Même ceux-là.

1. Faire la demande le jour de vos premières règles.

Vous avez douze ans et demi, un petit peu mal au ventre, et un beau matin (celui où vous avez mis un pantalon blanc), vos règles. Ca y est, vous êtes féconde, c’est le moment ou jamais d’entreprendre vos recherches, pour avoir une chance d’obtenir une place en crèche avant les 3 ans de votre premier enfant.

2. Avoir douze enfants.

Selon l’Institut National d’Études Démographiques, un aîné a moins de chances d’obtenir une place en crèche que le prochain enfant de la famille. Avec 11 enfants derrière, vous multipliez donc par 11 vos chances d’avoir une place en crèche un jour.

3. Vous reproduire seulement de mai à août.

Vous aurez ainsi des enfants de début d’année, nés entre janvier et avril, qui ont plus de chances d’être accueillis en crèche, car ils pourront piquer la place de ceux qui entrent en maternelle en septembre. De septembre à avril, sortez donc très couverts.

4. Faire preuve de créativité dans votre recherche.

Les places sont chères, et priorité sera donnée aux parents qui sauront faire la différence en postulant. Certains envoient des CV et des lettres de motivation au nom de leur enfant. Vous pouvez éventuellement joindre à votre dossier de candidature des goodies, comme des parapluies, des clés USB ou des lunettes en plastique estampillés « Je crèche ici ! » ou « la crèche ou la mort ! », par exemple. (Oui, c’est naz, mais on n’est pas très inspirés, d’ailleurs si on l’était on aurait tous une place en crèche pour nos enfants)

5. Prendre une directrice de crèche comme marraine

S’il y a bien un moment où il faut faire jouer vos relations, c’est celui-là. Choisissez donc une marraine aux bras longs (c’est une image), directrice de crèche ou employée de mairie, par exemple. Arrangez-vous pour la rencontrer et avoir un coup de coeur amical avec elle AVANT l’accouchement, sinon c’est hyper louche.

6. Susciter la pitié

Allez-y franco, ne lésinez pas sur les arguments, faites pleurer dans les chaumières, c’est le moment. Pointez-vous avec des cernes et les cheveux gras, et faites en sorte de placer dans la conversation tout ce qui sera susceptible de provoquer la compassion, comme le fait que vous n’avez jamais eu la fève de votre vie ou que votre partenaire a les pieds palmés.

7. Les avoir à l'usure.

« Montrer sa motivation », ils appellent ça. Appelez tous les jours. Dites les mêmes choses. Sur le même ton. Ne raccrochez jamais en premier. Ne renoncez jamais. Rappelez. Envoyez des lettres. Insistez. Faites de leur vie un enfer.

8. Vous renseigner sur les critères d'attribution.

Les critères des commissions d’attribution varient selon les mairies. Arrangez-vous pour interroger quelqu’un qui y participe, et faites en sorte de coller au profil type. Divorcez, refaites un enfant ou des jumeaux, entamez une formation, déménagez, quittez votre boulot pour un autre moins bien payé, tombez malade, bref démerdez-vous pour cumuler les points.

9. Poser votre enfant dans une crèche de Noël

Entrez dans une église autour du 24 décembre, et déposez votre enfant entre l’âne et le boeuf. Ca ne servira strictement à rien, mais vous pourrez au moins, une fois dans votre vie, prononcer les mots : « j’ai trouvé une place en crèche. »

10. Ne pas avoir d'enfant

Il paraît que c’est toujours quand on ne cherche pas qu’on trouve. Pour trouver une place en crèche, il vous suffit donc de ne pas en chercher. Pour ne pas avoir besoin d’en chercher, il vous suffit de ne pas avoir d’enfant.

On espère vous avoir bien aidés dans votre recherche, et aussi que vous nous donnerez à votre tour vos meilleures astuces pour décrocher le Graal.