une tecnhiqe drague
Crédits photo (creative commons) : alliepaige

Tout au début, on ne sait pas trop comment s'y prendre avec les membres du beau sexe. D'abord, on est impressionné, timide, et donc, maladroit, voire carrément à côté de la plaque. Puis, on change de stratégie, sans faire dans la finesse pour autant, car nos hormones commencent à nous travailler méchamment. Quand on n'y repense plus tard, elles étaient bien pourries nos méthodes d'antan.

  1. Lui tirer les cheveux (de 0- 3 ans)
    Ze classique. Pour faire passer le message, avant 8 ans, on est très offensif. Au sens propre.
  2. L'insulter de "caca boudin" (de 3 à 5 ans)
    On connaissait la litote de Corneille, "Va, je ne te hais point". Il s'agit là, en quelque sorte, d'une variante, mais en poussant la logique encore un peu plus loin. Trop loin.
  3. Lui jeter du sable dans les yeux (de 3 à 5 ans)
    Le bac à sable... Ce lieu de socialisation privilégié où l'on peut jouer, draguer, salir ses fringues et attraper toutes les maladies que l'on veut en même temps... On essayait juste de renforcer son système immunitaire en la familiarisant avec les bactéries, voilà tout...
  4. Soulever sa jupe (de 5 à 8 ans)
    Pour voir la couleur de sa culotte bien entendu. Et s'empresser d'aller le raconter aux copains. Par la suite, ça restera la quête absolue, le Graal, le leitmotiv ultime. En essayant tout de même de faire preuve de davantage de subtilités. On a dit "en essayant"
  5. Lui offrir une bague en plastique (de 6 à 8 ans)
    Bague obtenue en glissant amoureusement une pièce de 2€ (une fortune à cet âge-là) dans une "tirette", au supermarché. En 2 semaines, la peinture argentée dudit "bijou" aura complètement disparu, tout comme la "pierre" rose en forme de cœur qui symbolisait votre amour éternel - ce qui a 7 ans signifie jusqu'à la fin de l'année scolaire).
  6. Lui dire "Dis Camion" (de 8 à 10 ans)
    Prendre sa première gifle et comprendre que les blagues que tonton René fait après 3 Ricard sont définitivement à éviter...
  7. Charger un de tes copains d'aller lui demander si elle veut bien "sortir avec toi" (de 9 à 14 ans)
    Ou lui transmettre un petit mot écrit de ta main qui lui pose la question fatidique. Directement, sans détour ni fioriture. Avoir peur de "prendre un vent". Puis recommencer, la semaine suivante, avec une de ses copines. Pour enfin "rouler un palot".
  8. Jouer à "Action ou vérité"(de 11 à 14 ans)
    Laisser transpirer toute ton agitation hormonale dans chacune des "actions" attribuées. Charger chacune des "vérités" de lourds sous-entendus... Et espérer...
  9. L'inviter à un slow (de 13 à 15 ans)
    Lors de tes premières boums, dans le garage de tes parents. Des draps blancs recouvrant l'établi et les outils de ton père. La boule au ventre au moment où tu t'élances vers elle pour lui faire la demande. Puis, 3 minutes de gêne et de maladresse, à te concentrer pour ne pas marcher sur ses pieds...
  10. Organiser un twister (13 à 17 ans)
    Quand tes parents ne sont pas là bien entendu. Sur la moquette de ta chambre, avec un bon copain, et surtout, de bonnes copines (ou des copines "bonnes" ?)..."Main droite sur point rouge ! -Désolé, je suis obligé de m'appuyer sur toi sinon je ne tiens pas ! -Ouais ouais..."

Souvenirs, souvenirs...