On vous a parlé tatouages, salons de tatouage, mais aujourd’hui on avait envie de faire de la lumière sur les personnes qui font vivre tout ça, tout du moins à Paname. Oui parce qu’au cas où vous ne l’auriez jamais remarqué, il y moult personne qui bossent sous le nom des grandes enseignes. On précise tout de même que cette liste est non-exhaustive, n’hésitez pas à nous partager vos tatoueuses et tatoueurs favoris de Paris. Ouais, je finis cette intro sur une petite rime.

1. Max Lesquatt

Notre chouchou, enfin soyons honnête, mon chouchou. Adepte des “finelines”, on a l’impression que ses créas sont faites au crayon à papier, et par un mec qui sait dessiner. Le gros avantage c’est que vous pouvez demander la taille de tatouage que vous voulez, Max ne vous dira jamais (ou presque) que “non ça va être trop petit”. C’est délicat, et même le motif le plus simple ne vous laissera pas de marbre.

2. Ugly kid Gumo

Un peu de délicatesse dans ce monde de brutes, c’est ce que propose Nicolas Gumo. Même pour ses motifs les plus dark, on ne peut pas s’empêcher de voir une petite lueur émaner du dessin. Bon la métaphore part peut être un peu loin, mais l’essentiel est que vous ayez capter ce que nous avions envie de sous-entendre. En ce moment, vous pouvez le trouver au Phylactère à Boulogne-Billancourt.

3. Pierroked

Dans une autre vie, Pierroked aurait pu être calligraphe, genre à recopier des manuscrits à l’aide de sa plus et de son encre, à la lueur de la bougie. Même s’il ne tatoue pas que des mots, la manière dont le mec gère l’aiguille nous donne envie de devenir un flyer géant. Le fait est que même si le message des créations précédentes ne te plait pas, tu trouveras quand même ça ouf.

A post shared by O K E D (@pierroked) on

4. Tintin

On vraiment besoin de vous dire pourquoi ?

A post shared by Tin-Tin (@tin_tin_le_tatoueur) on

5. Bellesebuth

Le nom en dit long sur l’univers de Bellesebuth. Mais dans Bellesebuth il y a belle, et par extension beau. On part sur un monde un peu plus dark, ou plus sombre pour ceux et celles qui ne supportent pas les anglicismes. Attention, sombre ne veut pas dire dénué de poésie, et c’est justement un équilibre plutôt subtil que Bellesebuth arrive à créer sur votre peau. On dit mille fois oui.

6. Leo Gavaggio

Leo tâte pas mal pour deux choses : ses monogrammes et ses dessins un peu osés sans trop l’être non plus. On vous explique : fini les prénoms de tes gosses en écriture cursive dégueulasse sur ton avant-bras. Leo te stylise tout ça, à tel point que la plupart des gens ne verront que des lignes formant un motif juste sublime. Quant au reste, il met en scène des espèce de loup (c’est des loups Leo?) et il faut avoir l’œil pour remarquer le petit détail qui fait toute la diff.

7. Alastor Krull

Les tatouages de Krvll (un clair manque de voyelle mais nous lui en tiendront pas rigueur) pourraient faire office d’illustrations dans des livres de contes. Genre avec des châteaux, des monstres et des chevaliers. Mais des monstres cool, on précise quand même.

8. Dizzy Cali

Peut importe ce que vous cherchez, Dizzy Cali le fait. Réalisme, minimalisme, trompe l’oeil, Il fait tout on vous dit. TOUT. Du coup c’est plutôt pratique, et pas un seul motif ne se ressemble. On précise tout de même que c’est son petit faon qui nous a complètement fait craquer. On ne se refait pas.

9. DimitriHk

Vous voulez de la couleur ? Et bien en veux-tu en voilà. Dimitri HK pimpe la peau des gens depuis 1990 (ah ouais quand même). Le moins que l’on puisse dire, c’est que le garçon de l’inspiration. Tous les styles, tous les motifs, c’est sans limites. Ce qu’on préfère (et c’est strictement personnel encore une fois) ce sont les tatouages effet cartoon, qui non contents de nous laisser bouches bées nous donne l’impression de regarder un animé.

10. Dylan Long Cho

On vous avait déjà parlé de ce que faisait Dlc4123, alias Dylan. Du minimalisme, un peu de couleur, et surtout un côté cartoon / Etats Unis des années 90. Le tout raconte une scène, un véritable histoire dont on a envie de connaître la suite. Il y a comme un petit air de vacances…

11. Carin Silver

Carin c’est LA nana qu’il te faut si tu as envie d’un peu de végétal sur ton épiderme (enfin sous l’épiderme, mais tu as compris l’idée). Bon pas que hein, mais c’est sans doute les créas que l’on préfère. D’ailleurs vous pouvez même les retrouver en motif textile, pour les grands fans ou ceux et celles qui n’oserait pas encore l’imprimer sous la peau.

12. Sixo

Encore du noir et blanc ? On vous voit venir. Ben oui. Et comme on a pas grande chose à rajouter à part “WOW”, on vous laisse vous délecter de son instagram.

13. Clément Baptiste

Adepte du tatouage Old School, vous trouverez probablement en Clément Baptiste votre gourou. Animaux, paysage, symbole, Clément apporte sa patte vintage, une manière de tatouer que l’on rencontre de moins en moins, et pour ça Clément, on te nimbe de lumière blanche topitesque.

14. Starasian

Starasian ne tatoue pas qu’un peu. les pièces sont énormes mais remplies de petits détails. Honnêtement vous pourriez passer toute une vie avec le tatouage et découvrir encore des parties auxquelles vous n’aviez pas fait attention. C’est un travail minutieux et de longue haleine, qui en vaut carrément la peine quand on voit le résultat.

15. Favry

Les créations de Fravry vont, toutes nos excuses pour l’abus de langage, vous faire coller sévère. Entre géométrie et courbe, remplissage et tracé, on a presque l’impression que les motifs ont été réalisés au crayon et au pinceau. Mention spéciale pour les têtes d’animaux (oui alors ça fait bizarre dit comme ça, mais on voyait pas comment le dire autrement).

16. Gi Gi

Un petit côté retro mais loin d’être ringard pour Gi Gi. On retrouve totalement cette ambiance gros muscles couverts d’encre et de cœurs, des visages incroyables et le tout dans l’ère du temps. Alors on aime ou on aime pas, mais le talent est présent.

A post shared by Gi Gi (@gigitattoos) on

17. Carole

Alors on ne savait pas trop quoi vous dire à part “ce qu’elle fait c’est beaucoup trop beau”, donc on vous dira juste que la meuf a tatoué une loutre. UNE LOUTRE. Sans compter tout le reste, mais ça on vous laisser aller voir par vous même.

18. Le Poisson

Un poisson qui tatoue ? Au cas où vous n’auriez pas capté le second degré il ne s’agit pas d’une petite carpe qui tatoue grâce à ses petites nageoires, quoique ça serait plutôt drôle. En l’occurrence tatoue avec ses petites mains qui ont été touchées par la grâce divine.

? #wavestattoo #dotwork #dot #dottattoo #blackandwhite #blacktattoo #blackworkers #tattoovegan #lepoissontattoo ?

A post shared by "le Poisson"? (@camilpoisson) on

19. Carlo Amen

Vous voyez Miro ? Vous voyez Picasso ? Vous voyez les petits motifs trop kiki qu’on arrive jamais re refaire nous-mêmes ? Ben Carlo Amen y arrive très très bien. Une petite pointe de couleur qui fait toute la différence, et c’est un peu comme si tu te transforme en toile géante.

Alors, tu prends RDV ?