Quand on ne connait pas grand chose au golf, on se dit qu'il doit être jouissif de réussir un joli drive en tapant comme un sourd dans une balle qui n'a rien demandé à personne. Et quand on a l'opportunité, en conditions réelles, de tenter un vrai "swing", on mesure la difficulté de l'exercice : allier élégance et efficacité, contrôler sa puissance vers une minuscule boule blanche posée au sol, c'est bien plus compliqué qu'il n'y parait, Charles Barkley, l'ancienne légende du basket peut en témoigner.

  1. Le "swing twisté", peu académique, mais efficace
    worst1
  2. le swing "sans maitrise la puissance n'est rien", ou "swing de bûcheron"
    worst2
  3. Le "swing-putt", pour les approches délicates
    worst3
  4. Le swing "mains moites", ou "swing-liquide-vaisselle"
    worst4
  5. Le "swing de primate", également appelé "taper balle!"
    worst5
  6. Le "swing-tour de rein", pour les plus souples
    worst6
  7. Le "swing pelleteuse", si le trou est trop loin, fais-en un plus près
    worst7
  8. Le "swing-baseball", pour tenter des home-runs
    worst8
  9. Le Charles Barkley, avec feinte de tir (souple au niveau des genoux)
    charles barkley 2
  10. Le même de dos, pour saisir toute la finesse technique de ce coup
    charles barkley
  11. (BONUS)Rappelons qu'un swing d'école a cette allure :
    perfect

Et vous, vous avez un swing élégant?

Crédit photo : Brandon Rencheck

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :