Barcelona 2014

 

Ah, Barcelone, capitale de la Catalogne et de la fête, destination touristique majeure en Europe et lieu de pèlerinage des Erasmus de tous pays. On l'aime pour sa culture, sa gastronomie, son énergie, sa bonne humeur, sa météo parfaite. Pour le visiteur pétri d'habitudes bien françaises et de clichés sur l'Espagne (au hasard, toréadors et castagnettes), Barcelone réserve quelques surprises. Et même si c'est juste en-dessous de chez nous, des fois, ça fait bizarre.

 

  1. Ce n'est pas l'Espagne, mais la Catalogne
    C'est peut-être un détail pour vous, mais pour eux ça veut dire beaucoup. Sujet épineux que celui des identités, régionale ou nationale... La conséquence de tout ça, c'est que tout est écrit en Catalan, avant d'être écrit en Castillan. On sait que tu es vraiment dépité de ne pas pouvoir mettre en pratique les vingt-quatre mots d'Espagnol qui te restent de ton passage au lycée, mais c'est comme ça.
  2. L'architecture est... curieuse
    Quand on pense aux monuments de Barcelone, un seul nom vient aussitôt à l'esprit : celui de l'architecte génial (ou fou, c'est selon) Antoni Gaudí. Pas tout seul dans sa tête, le type a légué à la ville nombre d’œuvres aussi belles qu'extravagantes, aux formes torturées et aux couleurs chatoyantes. Sept d'entre elles sont classées au patrimoine mondial de l'UNESCO : le parc Güell, le palais Güell, la Casa Mila, la Casa Vicens, la façade de la Nativité et la crypte de la cathédrale de la Sagrada Familia, la Casa Batlló et la crypte de la Colònia Güell... Gaudí, définitivement le héros local (avec Lionel Messi, faut pas déconner).
  3. Casa Batlló - Barcelona FEB 2015

     

  4. La Rambla est une longue rue piétonne recouverte de stands de souvenirs de merde et de pickpockets
    Pour une raison que tu ne t'expliques pas, tu avais imaginé autre chose qu'un spot à touriste de cette espèce, un peu comme si les attrapes-couillons c'était réservé aux étrangers qui traînent à Montmartre et sur les Champs. Mais non, cette fois c'est toi le pigeon.
  5. IMG_0005

     

  6. Ils ont une cathédrale en chantier depuis 1882
    Et devraient la terminer vers 2026, si tout va bien. La Sagrada Familia est le monument le plus visité d'Espagne, et heureusement, car ses travaux ne sont financés que par l'aumône. Le point culminant, la tour de Jésus (qui n'est pas encore construite) devrait atteindre 172 mètres. On se plaint des retards de livraisons des bâtiments en France, mais finalement, ça va.
  7. La Sagrada Família

     

  8. On entend parler français partout
    On se croyait parti à l'étranger, mais entre les hordes de touristes et les dizaines de milliers d'expatriés français qui vivent à Barcelone, on n'a plus trop l'impression d'être en vacances.
  9. Les boissons sont vraiment moins chères
    Les cañas (demis) à deux euros, les pintes de mojito à cinq euros et les pichets de sangria à dix euros, ça surprend toujours. N'oubliez pas que l'abus d'alcool n'est qu'un problème de porte-monnaie.
  10. Smelt & Sangria
  11. Les Barcelonais savent faire la fête...
    Et elle n'est pas réservée aux étudiants. Comme ailleurs en Espagne, la fête se fait à tout âge et à toutes les occasions, quelle que soit l'heure du jour ou de la nuit. Une ville avec un sacré héritage culturel, on vous dit.
  12. ... mais ils en ont ras-la-casquette des touristes bourrés
    Ben oui, toi tu arrives chaud comme la braise après t'être repassé quatre fois L'Auberge Espagnole, mais les Barcelonais, c'est tous les weekends qu'ils se cognent les enterrements de vie de jeune fille ou de garçon, les chants de bourrés aux aurores et les pipis-vomis sur le pas de leur porte. À la longue, c'est un peu lassant. Conséquence de tout ça, la mairie a pris des mesures drastiques contre le "turismo de borrachera" (tourisme de beuverie). Un peu de respect, bordel.
  13.  

  14. On peut aller à la plage en sortant du métro
    Alors d'accord chez nous on a Paris-Plage, mais là il y a possibilité de se baigner, et sans chopper de staphylocoque doré.
  15. DSC_0935

     

  16. Le style vestimentaire et capillaire est libre
    Du coup, on fait péter les cheveux bleus, la coupe mulet ou le short avec option fesse apparente. Dans la ville qui a vu naître Desigual, il y a forcément une certaine tolérance en matière d'allure.

Allez, Adéu, comme on dit là-bas !

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :