Le p’tit coquelicot, la foufoune ou la cramouille. La langue française regorge d’appellations pour causer de la teuch. Mais qu’en est-il du minou au-delà des frontières ? Pour mieux voyager, il faut connaitre les bases, c’est pourquoi Topito te livre en exclu les différentes façons de parler de sa zigounette quand on est une fille et qu’on veut faire des rencontres humaines intenses.

1. En finnois : "pillu"

On peut également dire « börsä », « vittu » ou encore « tussu ». Des mots qui de toute évidence n’ont aucune consonance érotique, c’est d’ailleurs pour cela que les finlandais ont peu de rapports sexuels comme on le sait.

Source photo : Giphy

2. En serbe : "stidnica"

Les Serbes ont vraiment le sens du style.

3. En russe : "zhenskiye polovyye organy"

Expression complexe renvoyant à l’organe génital féminin. Pas la façon la plus sexy de parler de sa son sexe mais au moins ça a le mérite d’être clair. Sinon, pour faire plus court on peut aussi dire « pizda ».

4. En coréen : "yeoseong-ui eumbu"

Sauf en Corée du nord ou le vagin n’existe pas.

Source photo : Giphy

5. En espagnol : "concha"

Armé/e de ce formidable dialecte, tu pourras même avoir une répartie tonitruante en répondant « concha tu madre » à un serveur qui ne te ramène pas assez vite ta bière. Tu seras certainement mieux traité/e.

6. En estonien : "tupp"

Ah ça on peut dire que les Estoniens ne manquent pas de « tuppet ». LOLILOL.

7. En allemand : "scheide"

C’est l’usage courant pour parler du vagin outre-Rhin. Toutefois, si on veut être un peu olé-olé on peut aussi dire « Mushi ». Attention toutefois à ne pas utiliser ces expressions en dehors du cadre familier comme par exemple avec ton gynécologue. Sauf si ton gynéco est aussi un ami très proche. Mais c’est bizarre d’aller consulter un gynéco ami. Ça peut donner lieu à des situations embarrassantes comme par exemple quand ton ami gynéco bourré livre des informations sur le manque d’hygiène de ta fleur vaginale lors d’une soirée peuplée d’allemands qui vont rire très fort et parler allemand en te montrant du doigt.

Source photo : Giphy

8. En letton : "maksts"

OK je vous l’accorde, ça fait peut être un peu trop de consonnes dans un seul mot sans respirer. Si tu n’arrives pas à prononcer ce mot tu peux toujours le montrer en pointant du doigt l’entrejambe d’une femme qui sera sans aucun doute ravie de contribuer à ton expression en langue étrangère.

9. En lithuanien "makstis"

Assez proche du letton, le lithuanien a toutefois le mérite d’être la langue la plus choupi du monde notamment grâce à son merci local qui se prononce « atchou ». Beaucoup trop chou.

10. En hongrois : hüvely

Les langues, les mots, tout ça tout ça quoi.

11. En grec : mouní

Ça c’est vraiment croquignolet, en plus ça fait penser à « maman », c’est donc parfait pour entretenir son complexe d’œdipe.

Source photo : Giphy

12. En tchèque : "pochva"

Voilà un dialecte facile à retenir puisqu’il suffit de penser à une poche, or finalement un vagin peut aussi faire penser à une poche (même si nous déconseillons fortement d’y mettre ses clés), la prochaine fois que tu voudras parler vagin avec un Tchèque tu devras juste penser à « espèce de poche, va » et ne garder que la fin de cette phrase pour avoir une prononciation parfaite.

13. En chinois : "yindào"

En revanche, le mot « bâtiment » se dit « jiànzhú », comme quoi, ça n’a vraiment rien à voir.

14. En italien : "fydero"

A ne pas confondre avec Ferrero. Sinon on pourrait être déçu.

15. En vietnamien : "cua minh"

Sachant qu’il y a sur le « u » un des accent les plus complexe à prononcer en vietnamien, c’est ni un « ou » ni un « u » c’est entre les deux, il faut serrer les dents grimacer vers le bas et tenter de prononcer une sorte de « ou » avec cette déformation faciale. Du coup, quand on parle de vagin, on est très moche.

16. En norvégien : "skjeden"

Heureusement, tu ne seras jamais amené à prononcer ce mot parce que tu n’iras jamais en Norvège parce que tu n’as pas les moyens de boire plus d’un café sur place.

17. En croate : "vaginu"

Et même si c’est proche du « vagin », c’était beaucoup trop mignon pour qu’on passe à côté.

Source photo : Giphy

18. En khmer : "ronth yoni"

Et bien sûr, ronth yoni soit qui mal y pense.

19. En kurde : "qûz"

Ce qui veut dire que chaque fois que tu dis « s’cuse » tu dis « chatte ». Sale pervers/e.

20. En javanais : "vajonjavin"

Il existe toutefois plusieurs écoles de javanais, certains diront ainsi plutôt « vadagagindingain » ou opteront pour la variante « vavagavin ». Ah, si seulement le javanais était enseigné à l’école, ce serait un véritable passeport linguistique.

Source photo : Giphy

Topito, c’est de l’humain, des valeurs, des rencontres, et du voyage.

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.