Elle existe depuis 1635 et ça fait quelques lustres qu’elle nous pompe l’air avec ses polémiques à deux balles. Peuplée de vieux décatis en redingote, on peut se demander aujourd’hui à quoi peut encore servir cette institution censée « contribuer à titre non lucratif au perfectionnement et au rayonnement des lettres, des sciences et des arts ». Non lucratif ? Et mon cul c’est du poulet.

1. Parce que ça fait depuis 1986 qu'elle bosse sur la neuvième édition du dico et qu'ils en sont qu'à la lettre S

On peut pas dire que les gars soient des lumières. C’est sûr, ça prend du temps d’écrire un dictionnaire (moi le mien j’en suis encore qu’à la lettre A et ça fait 30 ans que je suis dessus) mais c’est aussi la raison pour laquelle on ne peut pas dire qu’ils soient vraiment raccord avec les évolutions de leur époque.

Source photo : Giphy

2. On la surnomme "La vieille dame du quai de Conti" alors qu'elle ne compte quasiment aucune femme

Et oui, les Immortels sont loin d’êtres des Immortelles. Il a fallu attendre pépouze 347 ans pour que ces vieux croulants accueillent la première femme de l’Académie, Marguerite Yourcenar, YAY. En attendant, sur quatre siècles et 729 académiciens, il n’y a eu que huit heureuses élues, ce qui illustre à quel point ils sont bien placés pour saisir les questions de genre dans la langue française.

3. La moyenne d'âge des académiciens est équivalente au nombre d'épisodes de Grey's Anatomy

En même temps vu qu’ils embauchent jusqu’à leur mort, vaut mieux éviter de les prendre au berceau. Sachez toutefois que les plus vieux académiciens ont droit à une petite prime en plus de leur rémunération à hauteur de 3180 € par an. Les quatre membres les plus vieux et les quatre les plus anciens touchent ainsi le double de cette coquette somme. La vieillesse, ça rapporte j’vous dis.

Source photo : Giphy

4. Parce qu'elle ne compte aucun linguiste, ni agrégé.e de grammaire, ni même un.e historien.nne de la langue

Pour quelqu’un qui se donne comme mission d’être « sensible aux évolutions et aux innovations de la langue », ça manque franchement d’effectif qualifié.

5. C'est pas la première fois qu'elle est en PLS sur la féminisation de la langue française

Elle nous gave depuis quelques jours avec ses mises en garde contre l’écriture inclusive qu’elle considère comme un « péril mortel » mais en gros elle est pas super en phase avec le concept de parité dans la langue. Elle s’opposait déjà à la fin des années 90 à ce qu’on dise « la ministre » et non « le ministre », et plus tard elle s’érigeait à nouveau contre toute forme de parité linguistique consistant notamment à féminiser les titres de profession comme « ingénieure », « auteur », « professeure », « procureure » etc.

Source photo : Giphy

6. Parce que personne ne leur a dit que c'était pas une soirée déguisée

Et qu’on est tous mal à l’aise quand on les voit débarquer avec leur accoutrement digne du carnaval de Rio. Sans compter que ce magnifique « habit vert » coûte un bras et peut atteindre 35 000 €, mais ouf c’est à la charge des nouveaux arrivants (qui ont généralement de quoi claquer autant de pognon dans leur déguisement qu’ils pourront rentabiliser en le ressortant au prochain réveillon de l’an). Quant à l’épée, les nouveaux arrivants peuvent faire une sorte de kisskissbankbank appelé « comité de l’épée » pour financer l’arme, c’est en fait une association de récolte de dons, parce que si tu te ramènes avec un couteau suisse, tu te fais trop bizuter par les autres membres de l’Académie.

7. Parce qu'elle a mis 296 ans à pondre sa première grammaire

Encore une fois, on peut pas parler de super flèches.

Source photo : Giphy

8. On appelle ses membres les Immortels et c'est franchement un gros mytho

Depuis quatre siècles que ça existe, il faut se rendre à l’évidence, les membres de l’Académie française sont mortels.

9. Parce que 40 mecs pour valider 3 ou 4 mots chaque année dans le dictionnaire, ça fait beaucoup en période de restrictions budgétaires

Oui parce que leur rémunération à 3180 € par an c’est peut être pas outrancière mais il faut savoir que l’Académie française jouissant du statut de fondation, elle paye très peu d’impôts sur son inestimable patrimoine. Et une étude de Danièle Garcia montre ainsi qu’elle possède neuf immeubles, des terres agricoles, un château etc. Sympa.

10. Parce qu'à partir du moment où y'a encore des mecs qui disent "y'en a qui croivent", on peut dire que l'Académie ne branle rien

Alors kessy foute bordel à cul faudrai voir a pa sfoutre de not gueul non plus.

Source photo : Giphy

Allez, ça suffit maintenant, on veut plus vous entendre.

Sources :

Libération

France Culture

Le Monde

Europe 1