T’avais une super soirée en perspective, t’avais anticipé et trouvé une babysitter pour garder tes mômes le soir pour aller t’enjailler toute la nuit. Il y a pourtant un petit détail que t’avais pas prévu : la gueule de bois du lendemain. En devant gérer tes mômes en prime, eux qui ont suffisamment pioncé la veille, qui n’ont pas abusé des mojitos et qui ont une patate d’enfer. Bon courage, la journée va être longue.

1. Les faire jouer au roi du silence

Bon, tout le monde sait bien que ça marche pendant à peine 5 minutes et qu’après ils te sortent en hurlant, tout fiers d’eux : « j’ai perduuuuuuuu!! ». Mais au moins, c’est toujours cinq minutes de gagnées, non ? Non.

2. Céder sur les dessins animés

Tant pis, tu peux mettre en pause tes bonnes résolutions face aux écrans et les laisser mater la Reine des Neiges pour la 78ème fois, ça te fera toujours 1h30 de sieste où tu pourras cuver tranquillement au fond de ton lit pendant qu’ils referont toute la choré de « Libérée, délivrée ».

3. Porter des bouchons d’oreilles toute la journée

Pas hyper pratique pour entendre ce qu’ils disent, mais en fait c’est justement le but. Ils peuvent bien hurler toute la journée tu t’en fous, tu es dans une bulle de douceur et de silence, et tu ne peux qu’entendre ton estomac te traiter d’enfoiré(e) parce que t’as carrément trop abusé du rhum la veille.

4. Supplier tes parents de les emmener au parc tout l’après midi

Solution de facilité, mais solution de survie aussi: avoir les grands-parents qui déboulent pour garder tes mômes pendant que tu supplies tous les dieux de la Terre d’achever tes souffrances de poivrot. Mais bon pour ça, faut avoir des grands-parents dans le coin. Sinon, tu peux mourir en silence.

5. C’est le moment d’autoriser un gros Macdo pour tout le monde

Parce que le gras, c’est la vie, et qu’en lendemain de cuite il n’y a pas plus efficace qu’un bon gros burger bourré d’OGM, de pesticides, de graisses saturées, le tout financé par un lobby surpuissant. Tant pis pour les principes. Là, tu veux un gros Big Mac, et tes mômes seront ravis d’avoir le droit de bouffer un Happy Meal pour une fois.

6. Prends des médocs

Bourre-toi de Doliprane, de vitamine C, de Citrate de Bétaïne et autres joyeusetés. Ça t’aidera un tout petit peu à affronter la journée avec tes monstres qui ont 11 heures de sommeil récupérateur sous le pied.

7. Apprends-leur à faire des massages des pieds

Ça peut faire une activité hyper ludique, ça les occupe, et toi, ça te permet de te faire patouiller gratos. Le combo gagnant quoi.

8. Prier pour qu’ils fassent une longue sieste

Genre une sieste de 2h30 au minimum, dans leur chambre, pendant que tu fais exactement la même chose dans la tienne. Mais bon, pour ça, faut qu’ils aient envie de dormir. Et c’est pas gagné.

Allez courage, demain ça ira mieux (sauf si tu as plus de 30 ans, là t’en as pour 3 jours, fallait y penser avant de te la coller).