La baby shower, c’est cette fête destinée à célébrer la future venue au monde du divin enfant. Teuf américaine à la base, elle devient de plus en plus fréquente dans notre doux pays, et ça serait cool, franchement, d’arrêter cette mascarade.

1. Pas la peine d’en faire des tonnes, c’est juste un gros goûter

Basiquement hein, c’est juste tes potes et toi réunis autour de la table basse du salon pour manger des gâteaux et boire du jus de pommes. Pas besoin non plus de sortir les grands mots à coups de « baby shower », « fête de naissance » et autres conneries, c’est JUSTE un goûter, on se calme.

2. Y’a même pas d’alcool

Bah si toi tu bois pas, personne ne boit, c’est comme ça. Ta fête, tes règles. Et franchement, c’est pas hyper sympa d’imposer une soirée à tes copines sans qu’elles puissent siroter autre chose que des Virgin Mojitos, tu te rends pas bien compte à quel point ça peut être compliqué de socialiser sans alcool.

3. Niveau bouffe, c’est quand même bien léger

Pas de jambon cru, pas de saucisson, pas de fromage à pâte molle, pas de fruits si ils sont pas ultra bien lavés.. Adieu la planche mixte, adieu les tomates cerises, adieu les sushis, non mais quelle fête de merde franchement.

4. C’est de la surconsommation

Tout ça pour recevoir des tonnes de cadeaux dont tu n’as pas franchement besoin où que tu aurais pu acheter d’occasion… Pense un peu à la planète, on ne peut plus se permettre de consommer à outrance comme ça, quel monde vas-tu offrir à ton enfant à naitre ?

5. Tout ça pour faire des photos sur Instagram

Et gagner peut être 4 nouveaux followers qui auront adoré les hashtags #Babyshower #Copines #Enceinte #jevismameilleurevie #Mescopinessontplusbonnesquelestiennes #gateaulicorne. Super, vraiment, ça valait le coup tiens.

6. Tu vas prendre 3kg

Parce que tu vas te jeter littéralement sur tous les petits gâteaux présents, tu vas exploser ta consommation de sucre en te faisant des shots de jus de pommes, et tu vas pouvoir admirer ton cul doubler de diamètre à la fin de la journée grâce à tout ça.

7. Pas besoin de te rappeler que tu es enceinte

C’est bon, tu le sais, tu n’arrives déjà plus à rentrer tes pieds gonflés dans tes pompes, ton cul dans ton jean et ton ventre dans ton tee-shirt. As-tu vraiment besoin d’une teuf qui célèbre les nausées, les hémorroïdes et les montées de lait ?

8. T’es pas américaine

Et vu que t’es pas américaine, c’est complètement con de faire une fête made in USA. Tu veux pas fêter Thanksgiving pendant que tu y es aussi ? Ou faire la teuf pour le 4 juillet ? Non mais j’sais pas, j’demande hein.

9. T’es même pas vraiment enceinte

Ce qui est par conséquent totalement chelou dans ce contexte d’organiser une teuf pour femme enceinte si tu n’as même pas un polichinelle dans le tiroir, tu en conviens. On sait que t’as envie d’avoir un môme, mais ne met pas la charrue avant les poneys non plus.

10. C’est crevant tout ça

Entre l’organisation, la préparation, la réception, puis le rangement final, ça va bouffer le peu d’énergie qu’il te reste, tout ça pour finir avec des cadeaux moches et inutiles sur les bras, et des fesses qui feront la taille du Brésil après l’ingestion en quantité massive des cupcakes aux motifs licornes.

Non franchement, arrêtons cette mascarade, c’est pour le bien de tous.