Être célèbre c’est souvent être aimé par des milliers, voire des millions, de personnes. Mais être exposé au plus grand nombre c’est aussi être exposé à un peu plus de malades que la plupart des gens. Il arrive donc que des stars soient victimes de personnes qui ont un problème psychologique et qui développent soit un amour disproportionné soit une haine inexpliquée contre eux. Et ça fait grave flipper.

1. Ronald Reagan

L’homme qui a tenté de l’assassiner s’appelle John Hinckley. Il était fan de Taxi Driver, un film où De Niro projette de tuer un président. Dans le film, il y avait Jodie Foster, et John Hinckley est tombé FOU amoureux de l’actrice, à tel point qu’il a commencé à lui envoyer des mots bien chelous. En mars 1981, il décide de l’impressionner en tentant de tuer le président Ronald Reagan. Il arrive à lui tirer dessus mais ne le tue pas, par contre son porte-parole, touché lui aussi, sera paralysé à vie et mourra en 2014 indirectement à cause de ça. Hinckley, jugé aliéné, sera déclaré non coupable mais passera 35 ans en hôpital psy.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

2. Philippe Douste-Blazy

En 1997, Douste-Blazy était maire de Lourdes et ministre de la Culture. En pleine campagne électorale dans sa ville, Adnan Cifti le poignarde dans le dos. Le ministre s’en est bien sorti, mais on n’a jamais bien compris les motivations de Adnan Cifti, qu’on a vite qualifié de « déséquilibré ». Le truc c’est que le déséquilibré avait déjà voulu agresser le maire 5 ans plus tôt dans sa mairie avec un tournevis. Y’avait sûrement une petite obsession derrière tout ça.

Crédits photo (creative commons) : Marcello Casal Jr.

3. Zlatan Ibrahimovic

Peter Mangs est un tueur en série suédois qui a été condamné à perpétuité en 2013 pour plusieurs meurtres. Il a écrit son autobiographie dans laquelle il raconte qu’il a voulu tuer Zlatan en 2010. En gros, il était tombé devant le footballeur en train de sortir de sa Ferrari mal garée, alors ça l’a foutu en rogne. Il est parti chercher son arme chez lui, mais quand il est revenu, Zlatan était déjà parti. Apparemment, en plus du motif de la voiture mal garée, Peter Mangs était un gros raciste qui n’aimait pas trop les origines bosniennes et croates du footballeur. Pas très sympa le Peter.

4. Monica Seles

Monica Seles était une joueuse de tennis yougoslave (un pays qui n’existe plus, mais on verra une autre fois pour le cours d’Histoire) qui faisait partie des meilleures de sa génération. En 1993, elle joue le quart de finale du tournoi de Hambourg face à une bulgare quand un malade fonce sur elle pour lui planter un couteau dans le dos. En réalité il était fan de Steffi Graf, une autre joueuse super forte, et il ne voulait pas que Seles remporte le tournoi à la place de Graf (qui perdra quand même en finale, c’est con.) Seles traversera tout de même 28 mois de dépression avant de se remettre au tennis.

Crédits photo (creative commons) : https://www.flickr.com/photos/madmarlin_/

5. Björk

En 1996, la chanteuse Björk a été la cible d’un de ses fans qui lui a envoyé un colis piégé au vitriol. Il s’est suicidé après avoir envoyé le colis et a laissé une cassette où il expliquait comment il avait procédé. Et ça c’est chouette parce que la police qui est tombée sur le corps a pu intercepter le colis avant qu’il n’arrive chez Björk. Donc en plus d’être un peu cinglé, le fan était aussi un peu con.

6. Mick Jagger

En 1969, Mick Jagger a renvoyé le service de sécurité des Hells Angels, un gang de motards (ouais à l’époque on embauchait des gangs), à cause d’un incident lors d’un concert précédent où l’un des motards avait tué un jeune fan. Le problème, c’est que les Hells Angels ne sont pas les mecs les plus sympas du monde et qu’ils ont décidé d’aller tuer Jagger pour se venger de ce licenciement. Mais pour atteindre la résidence du chanteur discrètement, il fallait prendre une embarcation et passer par le détroit de Long Island. L’embarcation des motards était trop faible et quand un orage a éclaté ils ont commencé à couler. Après ça ils ont abandonné leur projet d’assassinat. Ils devaient quand même avoir bien l’air con.

Crédits photo (creative commons) : Georges Biard

7. Pascal Obispo

En 1997, Obispo faisait un concert à Ajaccio. Problème : en plein milieu du concert, lui et son guitariste se prennent une volée de plombs. On a facilement retrouvé les agresseurs qui ont déclaré qu’ils n’aimaient pas Pascal. Les mecs avaient quand même fait le déplacement depuis Paris pour tirer sur un mec qu’ils aimaient pas. Obispo et son musicien n’ont été que légèrement blessés vu que l’arme utilisée était une petite carabine, mais ça a quand même laissé une jolie cicatrice sur le sourcil du chanteur. Il a quand même attendu 12 ans avant de remettre les pieds en Corse.

Crédits photo (creative commons) : Georges Biard

8. John Lennon (tentative réussie)

Celui-là est probablement un des plus célèbres assassinat commis par un fan. Le 8 décembre 1980, peu après une séance photo, Lennon sort de chez lui et signe quelques autographes aux fans qui attendent en bas, parmi lesquels on trouve Mark David Chapman, son futur assassin. Lennon et sa femme Yoko Ono partent enregistrer un titre et reviennent vers 23h. Chapman est toujours là, il appelle Lennon qui ne se retourne pas, et vide le chargeur de son pistolet sur lui. Il meurt en quelques minutes, sur le chemin de l’hôpital. Chapman était en fait un fan malade qui reprochait à Lennon ses richesses et qui rêvait lui-même d’être célèbre. Bref, pas quelqu’un de très équilibré. Il est aujourd’hui toujours en prison et devrait a priori y rester.

9. Selena (tentative réussie)

Dans les années 90, Selena était une chanteuse mexico-américaine de 23 ans mondialement connue pour sa musique latine. Elle avait un fan club avec une présidente, Yolanda Saldívar. Mais un jour, la famille de Selena s’est aperçue que Yolanda détournait une partie des recettes des ventes du merchandising. Forcément, ils décident de virer Yolanda et la convoquent le 31 mars 1995. Pendant le rendez-vous, Yolanda sort un pistolet, menace de se suicider, puis tire sur Selena qui mourra de ses blessures. L’ex-présidente devrait rester en prison au moins jusque 2025. On pense que ça aurait pu se régler un peu plus à l’amiable quand même.

 

 

À ce tarif-là on va essayer de rester pas trop connu finalement.