Aux USA, le basket-ball, c’est plus qu’un simple sport, c’est une institution. Le genre qui, à l’instar du base-ball ou du football américain, fédère des millions de spectateurs et téléspectateurs à travers le monde. Et si ces mêmes fans ont bien sûr leurs préférences en matière d’équipe, ils ont aussi leur mot à dire sur les salles. Des temples qui recueillent (ou pas) tous les suffrages, indépendamment de l’équipe qu’ils abritent.

1. L'Amway Center Court à Orlando

Le numéro 1 de ce top illustre parfaitement ce qu’on disait dans l’introduction. Car les Orlando Magic n’ont pas véritablement brillé depuis un moment en NBA. Leur stade pourtant, est le préféré des Américains. Un stade mais pas seulement d’ailleurs puisqu’ici, on trouve de tout : des restaurants, des aires de jeux, des magasins…

2. Le FedEx Forum à Memphis

L’antre des Grizzlies ! L’une des plus jeunes équipes de la NBA. Ici, ce qu’on apprécie vraiment, c’est la disposition. Apparemment, on pourrait parfaitement voir le terrain, peu importe l’endroit où on se trouve.

3. L'American Airlines Arena à Miami

Le petit truc en plus ? Une boite de nuit pour festoyer après chaque victoire des Heat ! Boite où on peut aussi aller se lamenter devant un cocktail à 25 dollars en cas de défaite. Construite en 1999, elle accueille, comme de nombreuses autres salles du genre, également des concerts et des galas de catch de la WWE.

4. Le Staples Center de Los Angeles

Les Lakers et les Clippers jouent dans cette salle légendaire du Los Angeles Downtown. Il s’agit en outre du plus grand amphithéâtre de L.A.. Quasiment 19 000 fans peuvent s’y amasser les soirs de match. Une salle également connue pour avoir accueilli Michael Jackson, quand celui-ci se préparait à faire son grand retour…

5. Le Bankers Life Fieldhouse à Indianapolis

Une salle de basket où jouent les Pacers mais aussi des hôtels, des restaurants et des bars. C’est carton plein. Une sorte de petite ville dans la grande ville. Sa localisation, en plein milieu du quartier historique, joue également dans sa grande popularité.

6. Le Madison Square Garden à New York

Forcément ! La salle la plus célèbre de la côte accueille les légendaires Knicks mais aussi tout un tas de concerts. Particulièrement bien située elle aussi, elle fait la fierté des New-yorkais depuis son ouverture en octobre 1964. La WWE y établit également ses quartiers très régulièrement.

7. L'United Center à Chicago

L’âge d’or des Bulls, qui fut marqué par des joueurs comme Michael Jordan ou Scottie Pippen, a beau être loin, la salle elle, continue à être appréciée par les fans de la NBA. La statue de Jordan figure d’ailleurs devant l’entrée principale. Rien que ça, ça vaut le coup d’œil !

View this post on Instagram

#chicagobulls #unitedcenterchicago ???

A post shared by Cinthya (@cindyaqua) on

8. L'American Airlines Center à Dallas

Les Mavericks, comme les Heat, jouent dans une salle rachetée par American Airlines. Ce qui est plutôt marrant, c’est qu’en 2011, la finale NBA opposait justement ces deux équipes, qui à tour de rôle ont joué chez l’une et chez l’autre. Car aux États-Unis aussi, les grosses boites se payent des salles omnisports, comme avec Bercy chez nous. Bref, cette salle de Dallas est non seulement l’une des plus appréciées mais aussi l’une des plus occupées du pays.

9. La Quicken Loans Arena à Cleveland

La salle qui a vu naître la légende Lebron ! James qui est ensuite parti à Miami avant de revenir à Cleveland pour finalement intégrer les Lakers de Los Angeles. C’est d’ailleurs chez les Cavs qu’il a réalisé sa meilleure moyenne de points par match sur toute une saison (29,7 pour la saison 2009/2010). Sinon oui, la salle est super sympa !

10. Le TD Garden à Boston

Si les Celtics de Boston ne sont plus les géants qu’ils étaient autrefois, leur salle reste prestigieuse. Construite pour remplacer le Boston Garden, où Larry Bird et ses potes ont justement battu tous les records, le TD peut quasiment recevoir 18 000 fans. Un chiffre qui va jusqu’à 20 000 pour les concerts.

Juste pour info, la salle de NBA la moins appréciée par les Américains est le Target Center à Minneapolis…

Source : Wikipedia