Qui n’a jamais rêvé de voir un OVNI ? Un vrai, un bien gros, qui fait un peu peur mais qui apporte avec lui la preuve que non, nous ne sommes pas seuls dans ce vaste espace glacial qu’est l’univers. Au fur et à mesure que s’accumulent les témoignages, des endroits du monde se sont distingués et sont naturellement devenus des spots incontournables pour ce qui est de l’observation des OVNI. Malheureusement, aucun ne se trouve en France. Ce qui prouve bien qu’en ce qui nous concerne, la vérité est bel et bien ailleurs…

1. La Zone 51 (États-Unis)

Logique ! Après tout, c’est là que le gouvernement américain, en plein Nevada, nous cache plein de trucs. Notamment sur le crash d’un OVNI en 1947 à Roswell. C’est aussi dans cette région que les mordus se retrouvent pour échanger des histoires et que de multiples témoignages ont été récoltés au fil des ans. Là-bas, les OVNI, c’est une réalité !

2. Le Triangle M (Russie)

Située à presque 1000 bornes à l’est de Moscou, cette région boisée de Russie est unique au monde. Par pour la qualité de vie qu’elle offre mais pour les opportunités qu’elle propose de se retrouver nez à nez avec un alien. C’est du moins ce que les nombreux témoignages suggèrent. Dans le Triangle M, on a tout vu : des objets volants non identifiés, des lumières dans le ciel, des êtres translucides, etc… Certaines personnes auraient même carrément acquis des super-pouvoirs après avoir visité la zone, encourageant les autorités à enquêter à plusieurs reprises.

3. Warminster (Angleterre)

Tout a commencé il y a bien des années, par des témoignages rapportant des sons étranges, résonant dans la région de cette petite ville. Puis sont venus les OVNI. Beaucoup d’OVNI. Au point que Warminster est devenue célèbre dans le monde entier, auprès des chasseurs d’aliens. Le fait qu’elle se situe à côté du mythique site de Stonehenge, dont les origines, à en croire certains, seraient justement extraterrestres, n’a probablement rien d’un hasard.

4. Sochi (Russie)

On revient en Russie, pour s’intéresser à Sochi. Une ville populaire pour avoir reçu en 2014 les Jeux Olympique d’hiver mais pas que, puisque beaucoup de « spécialistes » affirment qu’elle abriterait une base alien sur laquelle viendraient se poser de nombreuses soucoupes volantes pour faire le plein, vérifier les niveaux, ce genre de trucs. Forcément, avec une telle réputation, pas étonnant que le lieu soit devenu l’un des principaux centres d’attraction des experts en la matière.

5. Le Canada

Les aliens ne s’y sont pas trompés et ont tout de suite apprécié la qualité de vie qu’offre le Canada. Avec les années, le pays est ainsi devenu l’un de leurs lieux de villégiature favoris. On compte les témoignages par centaines et ça ne fait que s’accroître ! Soucoupes, cercles lumineux, trucs bizarres par milliers, ça ne s’arrête pas bien au contraire. Des témoignages qui s’accordent en outre à dire que les aliens sont très avenants. C’est rassurant, mais visiblement, ils ne sont jamais tombés sur un fan de Garou…

6. Mexico City (Mexique)

Si les petits hommes verts aiment la rudesse du climat canadien, ils apprécient aussi à l’occasion de se dorer la pilule à Mexico, en sirotant une tequila bien frappée. Juste histoire de revenir sur leur planète le teint bien halé et l’haleine un peu chargée. Leur histoire avec le Mexique remonte à la célèbre éclipse du 11 juillet 1991 où un nombre record d’observations fut rapporté.

7. La Pacific Coast Highway (États-Unis)

Oui les aliens aiment l’Amérique ! Et alors ?! Pourquoi pas au fond ? Après tout, c’est elle qui a su le mieux valoriser les envahisseurs en les mettant en scène dans de super films. Des œuvres qui se sont parfois inspirées des rapports rédigés d’après des observations d’OVNI le long de la Pacific Coast Highway. C’est même là, durant la Seconde Guerre mondiale, que l’armée a tiré sur un truc volant bizarre sans parvenir à le toucher. Et pourtant, c’est pas faute d’avoir essayé !

8. L'île de Colares (Brésil)

Un endroit où les aliens sont carrément passés à l’attaque. En 1977, en plein mois d’août, des OVNI sont apparus dans le ciel sous les yeux de très nombreux témoins. Des objets volants qui ont balancé des rayons lumineux sur les pauvres observateurs qui, rapidement, ont tourné de l’œil, se réveillant par la suite avec une curieuse anémie. Un homme présent rapporte avoir été « attaqué » par une boule de feu. Il y eut même 2 morts et des centaines de blessés. Depuis forcément, le lieu est resté célèbre dans le monde de l’ufologie.

9. La Plaine de Nullarbor (Australie)

C’est à la suite des essais nucléaires de l’armée britannique que cette région du Sud de l’Australie devint le lieu privilégié pour observer des OVNI. Là-bas, les aliens sont les bienvenus. Panneaux, autocollants, tout est fait pour exploiter le filon et attirer les ufologues en mal de rencontres du troisième type. Le gouvernement a même mis en place une enseigne « Beware UFO’s » à la suite de quelques « incidents ».

10. La télévision (et notamment RMC Découvertes)

C’est encore là qu’on est vraiment sûr d’en prendre plein les yeux. Et puis ce qu’il y a de bien, c’est qu’à la TV, les aliens, on les voit de près. Ils sont de toutes les couleurs, souvent méchants, parfois gentils, ils cassent tout et finissent irrémédiablement par se faire botter les fesses. Sans parler des « documentaires » comme celui de TF1 qui, en son temps, montrait la vraie-fausse (on ne sait plus trop) autopsie de l’extraterrestre de Roswell, sous le regard bienveillant de Jacques Pradel.

On ne le répétera jamais assez : la vérité est ailleurs.

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.