Le graff, c’est super. Surtout quand il se pratique sur des lieux autorisés. Car c’est tout de même plus sympa de pouvoir se faire plaisir sans avoir peur de se faire choper puis de payer une amende. Et s’il existe de multiples lieux d’expression sauvage à Paris, il y a aussi heureusement pas mal de sites où le graff est non seulement légal mais aussi soutenu par les autorités, voire encouragé. Un petit conseil : renseignez-vous bien avant car les choses évoluent parfois vite…

1. L'Aérosol Maquis-art Hall Of Fame (54 rue de l'Évangile, 18ème)

Le temple de la culture street art à Paris. Un lieu d’expression et d’exposition en perpétuel mouvement. Le must !

2. Le mur Ordener (rue Ordener, 18ème)

Notamment accessible par la métro Mercadet-Poissonnière, il permet depuis de nombreuses années aux graffeurs de s’exprimer librement. Attention néanmoins à bien respecter les graffs déjà présents sous peine de mettre en boule les artistes qui y ont leurs habitudes. Mais cet avertissement est valable un peu partout.

3. La Petite ceinture (plusieurs spots)

Une voie de chemin de fer désaffectées connue des graffeurs et des amateurs de street art depuis le début des années 90. Et si son accès est interdit, certaines parties sont ouvertes au public, comme celle qui va de la rue Rottembourg à la rue Montempoivre, dans le 12ème, celle qui se situe entre le jardin Charles Trenet et le jardin du moulin de la Pointe dans le 13ème ou encore la zone qui va de la gare d’Auteuil à la gare de la Muette dans le 16ème.

4. La rue Dénoyez (20ème)

Un spot incontournable de la culture graff dans le 20ème arrondissement, qui offre de multiples perspectives aux artistes. Et si certains murs sont entièrement dédiés, d’autres beaucoup moins. D’où l’importance de bien se renseigner avant de se laisser aller à la création.

View this post on Instagram

? #streetart #paris

A post shared by C E L I N E (@celine.lazarus) on

5. Le Skate Parc de Bercy (rue Raymond Aron, 12ème)

Pratique pour graffer et faire du skate, ce lieu emblématique de la culture urbaine constitue un terrain de jeu privilégié pour les artistes confirmés et débutants. C’est de plus l’un des plus animés.

6. Métro Bercy (12ème)

Attention car il s’agit d’un lieu d’apprentissage encadré par de véritables graffeurs. Un atelier proposé par Streetartparis, qui se déroule tous les premiers dimanches de chaque mois. Le prix ? 35€ par personne (la photo ne correspond pas au lieu).

7. La Forge (20ème)

Un autre lieu clé du street art à Paris prouvant que le 20ème est un arrondissement très favorable au graff donc n’hésitez pas à dégainer les bombes.

Vous la sentez venir l’inspiration ?

Source : Legal Walls