Crédits photo (creative commons) : tnarik

Yannick Noah l'avait dit, chaque défaite contre l'Espagne s'accompagne d'une bonne excuse. Si nous nous faisons dominer au foot, au basket et au tennis, ce n'est pas notre faute. Non, ce ne sont pas nos sportifs qui sont mauvais, mais les sportifs espagnols qui auraient trouvé une potion magique digne d'Asterix et Obelix. Heureusement, quelques podiums résistent encore et toujours à l'envahisseur ibère. Tour d'horizon des disciplines dans lesquelles les Espagnols sont archi-nul (pour l'instant).

  1. Les sports d'hiver
    Pourquoi le jeu collectif espagnols ne fait pas merveille en hockey sur glace? Et pourquoi sont-ils meilleurs pour monter les cols en vélo que pour les descendre en ski?
  2. La voile
    Et les sports nautiques en général. Pour un pays entouré par la flotte et qui a construit son histoire sur ses conquistadors, on ne peut pas dire que l'Espagne a de quoi se la raconter. 10ème nation lors du dernier championnat du monde qu'elle organisait à Santander, l'Espagne doit compter sur ses féminines pour exister sur les podiums. En aviron et en planche à voile, ce n'est pas plus glorieux.
  3. L'escrime
    Non Messieurs les Espagnols, nul besoin de potion magique pour manier l'épée comme les mousquetaires!
  4. Le rugby
    Qui a vu l'Espagne à la dernière coupe du monde de rugby ? C'est pas avec des Iniesta et des Xavi qu'ils vont tout casser en mêlée. Maintenant que les Argentins s'y sont mis sérieusement, le Barça et le Real vont peut être créer une section.
  5. La natation
    Leur potion magique doit se diluer dans l'eau. En tout cas, c'est la seule raison valable que l'on peut avancer pour que le Zimbabwe soit devant l'Espagne au tableau des médailles en natation aux Jeux Olympiques.
  6. Le judo
    Deux ou trois médailles toutes catégories masculines confondues, c'est un bilan famélique les judokas espagnols. Heureusement que les sections féminines relèvent (un peu) le niveau.
  7. Le ping-pong
    Il n'y a pas de terre battue en tennis de table, donc pas d'Espagnols. Ah si... en 1985, l'Espagnol "Zhiwen He", né en Chine, a atteint les demi-finales du tournoi masculin en double.
  8. Le football féminin
    Une seule participation au championnat d'Europe, aucune en Coupe du Monde. Si les joueurs espagnols ont une potion magique, elle doit être contre-indiquée aux jeunes filles ou avoir un goût de bière. La "Liga" féminine n'existe que depuis 10 ans.
  9. Le cricket
    On peut prendre autant d'anabolisants et d'EPO que l'on veut, quand on ne comprend pas les règles d'un sport, on ne comprend pas.
  10. L'économie
    Pour attirer les meilleurs joueurs de foot de la planète, y'a du monde. Mais en terme d'endettement, les Espagnols se contentent d'un AA-. Et c'est pas les primes de Ligue des Champions qui vont régler le problème.

Et vous, avec quel argument de mauvaise foi justifiez-vous la suprématie espagnole dans le sport?

Top écrit par Taliesin

Footeu-se dans l'âme ? On a déniché les gadgets les plus cool :