Révélation : si on ne parle presque toujours que des équipes masculines, les Françaises sont balèzes en sport. Il peut même arriver qu’elles soient mieux classées que les hommes (oui, je sais révélation). Voilà des meufs dont on voudrait bien entendre parler plus souvent et qui déchirent tout. Attention, top un poil de mauvaise foi, mais promis c’est pour la bonne cause.

1. Le basket

L’équipe féminine de basket possède deux titres de championne d’Europe (en 2001 et 2009). Elles sont quatrièmes du classement mondial de la FIBA tandis que les hommes sont cinquièmes. AH oui ! Elles ont aussi fini deuxièmes au dernier championnat du monde. Bisous les garçons.

Source photo : Giphy

2. Le tennis

Kristina Mladenovic et Caroline Garcia ont gagné le double dames à Roland Garros en 2016. Et pendant ce temps, que faisaient ces messieurs ? Et Richard Gasquet ? Ils perdaient comme des bouses.

3. Le foot

L’équipe de France féminine est à la troisième place du classement FIFA et a terminé quatrième de la coupe du monde de 2011. Pendant ce temps, ces messieurs ne sont actuellement même plus dans le top 20. De quoi manger son ballon.

Source photo : Giphy

4. Le foot encore, mais en club cette fois

L’OL féminin est le seul club à avoir remporté la ligue des champions, le championnat de France et la coupe de France. En plus elles ont remporté le championnat féminin à quatorze reprises. Alors même si quatre victoires ont été remportées sous le nom du FC Lyon, il n’empêche que leurs homologues masculins ne l’ont fait qu’à sept reprise. Ça envoie du pâté comme on dit.

5. Le rugby à XV

L’équipe féminine a remporté 4 grands chelems, elle a fini 3ème à la coupe du monde de 2013 et elle est deuxième mondiale. Que dire de plus ?

Source photo : Giphy

6. Le judo

Au championnat du monde de judo de 2016, les femmes ont eu plus de médailles que les hommes. D’ailleurs, l’équipe féminine a décroché la médaille de bronze, tandis que l’équipe masculine n’a rien eu. Nada. Vide sidéral.

Source photo : Giphy

7. Le canoë-kayak

Il y a peu, Manon Hostens, une jeune périgourdine, a fini championne du monde de descente. Elle a aussi remporté tout un tas d’autres prix. Tout ça à la force des pagaies. Eh ouais les mecs.

Source photo : Giphy

Alors, c’est qui le sexe fort ?


Vous avez vu une actu marrante cette semaine ? Proposez-la nous !

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :