On part souvent du principe que pour faire du sport, il suffit d’avoir un corps et un coeur. Jusque là on est bon. Mais malheureusement, que ce soit pour l’équipement ou l’exigence du temps consacré, si vous voulez faire d’une pierre deux coups et prendre soin de vous tout en pratiquant un loisir divertissant, va falloir casquer.

1. Le golf

Découvrir le golf, c’est s’ouvrir à un monde de raffinement jusqu’au bout de la chaussure. Il faudra déjà compter 50€ pour un cours, et quelques centaines de plus avec l’équipement et l’adhésion au club et les fringues adéquates. Plan B : danser le swing plutôt que de l’effectuer.

2. L'équitation

En ajoutant la cotisation annuelle au club attitré, la bombe, les bottes et tout le tintouin, le budget peut vite additionner les 0. Et alors bon courage si vous souhaitez acheter un cheval. Ou carrément une écurie.

3. Le polo

À l’instar de l’équitation, le polo s’avère assez coûteux surtout dès qu’il s’agit de monter un cheval suffisamment dressé pour permettre à son joueur de taper dans une petite balle au sol tranquillement. Et s’aventurer jusqu’au tournoi peut aller de 3 000$ jusqu’à 15 000$.

4. Le squash

Puisqu’il ne faut pas prendre n’importe quelle balle ni n’importe quel club, jouer à la baballe avec un mur ça peut vite coûter un rein.

5. La plongée

Entre les palmes, le tuba, la bouteille d’Oxygène et les cours, la vraie plongée est un petit luxe que tout le monde ne peut pas s’offrir. Ajoutez à tout ça le prix des cours, qui variera bien sûr selon la région. Bon après la question ne se pose pas si vous habitez à Limoges.

6. Le hockey

Jambières, crosse, patins, épaulières… L’équipement du hockeyeur est l’un des plus imposants et forcément l’un des plus chers. La facture peut vite grimper à plus de 500 euros, sachant qu’il faudra changer de fringues tous les ans si le sport se pratique dès l’enfance.

7. L'aviron

Généralement, un bateau individuel d’initiation coûte entre 2 000 et 10 000 € pour 300 € lorsqu’il s’agit de la rame. Il faut souvent ajouter à tout ça les déplacements pour des potentiels championnats. Ça coûte cher un beau bicep.

8. L'escalade

Qui aurait pensé que grimper aux murs était un investissement ? Puisque ce sport est relativement périlleux, il faudra enchaîner les stages et les entraînements pour espérer obtenir un niveau suffisant pour ne pas se vautrer les fesses sur le bitume.

Moi je vous laisse, je vais m’entraîner à la balle au prisonnier.