Ayé, Paris accueillera les jeux olympiques en 2024. C’est à la fois cool et tout nul, on le sait bien, mais pour le moment on se dit que c’est surtout l’occasion d’en mettre plein la vue au reste du monde. Et qu’est-ce que tu dirais d’en mettre plein la vue au reste du monde, toi ? Oui, toi, même si t’es taillé comme une crevette et que tu lésines pas sur les granolas, tu as 7 ans pour devenir la star de ton sport et défiler sur les Champs. Mais attention, inutile de se lancer dans un sport pris d’assaut, non, ce qu’il te faut, c’est un sport olympique où il est facile de devenir le meilleur parce que de toute façon, y’a personne. On te file des tips, nous.

1. Le pentathlon moderne - 877 personnes à dépasser

Bon, ça demande des skills en équitation, en course à pied, en tir au pistolet, en escrime et en natation. Mais si tu gères bien l’escrime et le tir au pistolet, tu devrais pouvoir facilement éliminer un certain nombre de concurrents et néanmoins amis pour te dégager de l’espace jusqu’à la consécration finale, celle de pouvoir te prendre des obstacles en cheval sur un hippodrome en 2024. Une chance sur 877, ça se tente.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

2. Le hockey - 15206 personnes à déglinguer

On est sur gazon, y’a une balle ronde et des crosses. Tu me suis ? On peut en faire, des choses, avec une crosse, tu sais. On peut par exemple planter un clou dans le sol, se fabriquer un micro imaginaire pour improviser un karaoké, attraper un truc niché haut dans un arbre, ou encore frapper tous les concurrents potentiels derrière la nuque pour se dégager la route vers les JO.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

3. Le hockey sur glace - 19363 personnes à faire glisser

Si tu es plutôt glace que gazon, sache que tu as toutes tes chances de briller au hockey sur glace en France. Ok, y’a 19000 autres personnes qui sont sur le coup, mais qui ne saute pas n’est pas français, hein. Une petite poussette par-ci, un croc-en-jambe par-là : on a vite fait de libérer de la place quand on s’y prend bien en avance. En plus, le hockey est un sport maxi-violent donc tu ne risques pas d’être disqualifié si tu fais ce genre de trucs.

Crédits photo (creative commons) : Thomas Grollier

4. La lutte - 19501 personnes à terrasser

C’est vrai que les lutteurs font un peu peur. Genre t’as pas forcément envie de fricoter avec eux ou de leur devoir une forte somme. Mais si le justaucorps bleu te sied au teint, rien ne t’empêche de te gaver de créatine et de bander les muscles pour essayer de mettre les 19000 péquins qui se dressent sur ton chemin à terre.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

5. Les sports de glace - 22035 personnes à pousser pendant qu'elles patinent

On imagine que le patinage artistique en fait partie. Donc, tu te tapis dans l’ombre, tu attends que les autres tentent des triples axel et craaaack tu les pousses un bon coup au moment où ils sont en l’air. Et un de moins. Et toi, de ton côté, faut que tu bosses quand même un peu parce que sinon tu risques de te taper l’affiche face aux Chinois et aux Russes le jour J.

Crédits photo (creative commons) : Vesperholly

6. Le canoë-kayak - 41578 personnes à renverser dans la rivière

On fait ça en eau vive, et dès que y’a une occasion pour faire passer ça pour un accident, tu y vas. Tu renverses le canoë des autres ou tu l’orientes sur les rochers. Fais gaffe à pas trop endommager le matériel, par contre, je te rappelle qu’en France on doit se serrer la ceinture, hein.

Crédits photo (creative commons) : CC BY-SA 2.5

7. Le triathlon - 42760 tendons à sectionner

Natation, cyclisme et course à pied. De quoi on se sert pour faire ça ? De ses jambes. Et si on n’a plus de jambe, comment on fait ? Je te retourne la question. Après, il faut avoir un sacré coup de main pour sectionner des tendons sans se faire prendre. Mais c’est encore ta meilleure chance de coiffer tout le monde sur le poteau.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

8. L'aviron - 42953 coup de rame à donner sur la tête

Et c’est parti pour la course. Oh zut ! Un mauvais mouvement de ta part a conduit la rame à frapper la tête de ton adversaire de gauche ! Ce que tu es maladroit ! Plus que 42952 à donner et c’est sur la Seine que tu feras de l’aviron en 2024.

Crédits photo (creative commons) : Gukino

9. La boxe - 430157 tronches à éclater

De deux choses l’une. Soit tu deviens super fort et tu bats vraiment les gens à la régulière. Soit tu embauches une tribu de gens un peu vénères et tu leur demandes de faire la sortie des entraînements. Le seul risque, c’est que les boxeurs soient plus forts que tes hommes de main et que tu finisses par te faire éclater la gueule alors que toi, tu poursuivais juste ton rêve d’arriver aux Jeux Olympiques. Un beau rêve. Un doux rêve.

Crédits photo (creative commons) : beyrouth

10. L'haltérophilie - 52587 poids à truquer pour créer des blessures

Si tu rechignes à blesser des haltérophiles, tu peux toujours t’entraîner à porter des trucs lourds en répondant par l’affirmative à toutes les demandes de déménagement dont tu entends parler. Si on peut porter une machine à laver sur 4 étages, on peut porter 2000 kilos au-dessus de la tête, hein.

Crédits photo (creative commons) : Haltero70

Nous sommes les champions, mon ami. Et nous combattrons jusqu’à la fin.

Source : Chiffres 2015 du Ministère des sports