Crédits photo (creative commons) : Wikimedia

Pas facile en France de trouver d'anciens sportifs engagés en politique. On les dit souvent à droite (le mérite, le travail...), mais la réalité n'est pas simpliste. Ils sont surtout discrets. Comme si déclarer ouvertement ses préférences ne correspondait pas exactement à la version "neutre" que l'on se fait communément d'un sportif. Sois beau, court et tais-toi. Certains sont allés au-delà de cette image lisse et s'engagent auprès du candidat de leur choix. Parce que gagner ce n'est pas important que dans le sport.

  1. Yannick Noah (Tennis de gauche)
    Le plus célèbre d'entre eux. Clairement engagé à gauche, d'abord Ségo puis son ex, l'ancien vainqueur de Roland Garros fait route pour le PS depuis longtemps. Avec son franc-parler habituel.
  2. Marouane Chamakh (Football du centre)
    Supporter le centre pour un mec qui a passé sa carrière à mettre des buts de la tête, c'est finalement assez logique. Il était sur les listes Modem aux élections régionales en 2010, il continue de supporter Bayrou en 2012. Sans doute pour préparer son retour dans le foot français l'an prochain.
  3. Christophe Dominici (Rugby de droite)
    Séduit par le charisme et l'énergie de Nicolas Sarkozy l'ex-international français. Et prêt à la suivre pour 5 ans de plus. Faut dire que son ancien entraineur au Stade Français était Bernard Laporte ancien secrétaire d'Etat sous Sarkozy. Ca crée des liens.
  4. Serge Simon (Rugby de gauche)
    Le truculent ancien première ligne de Bègles et du Stade français (aussi avec Laporte, comme quoi) avait annoncé la couleur en devenant président de Provale. Il s'engage aujourd'hui haut et fort auprès de François Hollande. Il ne sera pas dit que les premières lignes au rugby ne sont là que pour pousser et se taire.
  5. David Douillet (Judo de droite)
    On se doute que l'actuel ministre des Sports (et émérite ancien secrétaire d'Etat chargé des Français de l'étranger pendant 3 mois intenses) roulera de nouveau pour Nicolas Sarkozy
  6. Thierry Rey et Frédérique Jossinet (Judo de gauche)
    Pas question pour eux de laisser "la voix" du Judo à David Douillet. Thierry Rey, qui soutenait Chirac, est aujourd'hui à fond derrière Hollande. Ce qu'a toujours fait Frédérique Jossinet, très impliquée au Parti Socialiste. Le combat, c'est maintenant.
  7. Chantal Jouanno (Karaté de droite)
    Il faut le savoir: quand on est 12 fois championne de France de karaté, diplômée de l'ENA, intéressée par la politique et plutôt jolie, on présente un profil qui plait aux politiques. Bingo, après avoir participé au gouvernement Fillon, elle est sénatrice UMP.
  8. Joel Abati (Handball de gauche)
    On peut avoir tout gagné (Champion du Monde, Médaille d'or aux JO, Champion d'Europe...), et avoir encore faim. Longtemps engagé au PS auprès de Georges Frèche en Languedoc Roussillon, le même qui déclarait qu'il y avait trop de noirs en équipe de France. La vie est parfois étrange.
  9. Yohann Diniz (marcheur de gauche)
    C'est vrai que marcher 50 bornes, ça laisse le temps de penser à pas mal de choses. Issu d'une famille marquée à gauche, le champion olympique s'engage auprès de Martine Aubry. Et devrait donc facilement savoir quoi voter lors des deux prochains tours.
  10. Et aussi...
    Les plus anciens et célèbres Guy Drut (ministre sous Chirac - RPR), Jean Borotra (ministre sous Vichy - PSF), Roger Bambuck (secrétaire d’État à la jeunesse et aux sports - PS), Jean François Lamour (ministre aux Sports - UMP)...

Et vous, vous connaissez le point de vue politique de votre arrière gauche / copain de vélo / partenaire de squash ?