La Chine, on va pas te l’apprendre, c’est vaste. Alors niveau spécialités culinaires, on y trouve plein de choses différentes réparties sur tout le territoire. Là, on va jeter un œil à la Chine du Sud et aux spécialités cantonaises, et y’a déjà de quoi faire. Une des particularités cantonaises, c’est de commencer certains repas par des dimsum, des petites bouchées variées, avant de poursuivre sur un plat. Mais la street food est aussi très importante pour les Chinois qui ne sont pas contre un petit casse-dalle en marchant. Allez, on fait un petit tour de ce qui se fait de bon dans le coin.

Les dimsum

1. Les jiaozis

C’est tout simplement ce qu’on appelle les raviolis vapeur, fourrés le plus souvent avec du porc, du bœuf ou de la crevette. La pâte est faite de farine de blé, d’eau et de sel. Finalement il faut pas grand chose pour faire une entrée qui défonce tout.

Crédits photo (creative commons) : Adonis Chen from Taiwan台北市峨嵋街 北平一條龍餃子館

2. Les baozis

Là aussi, une pâte à base de blé, mais épaisse comme une brioche, et fourrée avec de la viande. La pâte a un léger goût sucré, le mélange est excellent, et autant dire qu’après quelques baozis tu peux déjà commencer à caler, alors vas-y mollo, y’a encore des plats qui suivent.

Crédits photo (creative commons) : own work

Les plats principaux

3. Les travers de porc au poivre et sel

George Abitbol lui-même les évoque dans La classe américaine et c’est un délice. Les travers de porc sont marinés et cuits dans de la friture, pour être finalement assaisonnés de… sel et de poivre. Surpris, hein ? Alors oui c’est gras, mais c’est ça qu’on aime.

4. La soupe aux nouilles wonton

C’est un des plats les plus courants dans la cuisine cantonaise. En gros, dans ton bol t’as une soupe bien chaude, des nouilles et des wonton, qui ne sont autres que des raviolis (on change pas une équipe qui gagne), fourrés le plus souvent à la crevette. Tu manges ça en faisant plein de bruit pour que tout le monde autour se rende compte que tu prends un plaisir maximal.

Crédits photo (creative commons) : Angeimoarm

5. Le pigeon frit

La viande de pigeon est pleine de bonnes choses, mais elle est un peu plus ferme que celle du poulet. Les cantonais la laissent donc mariner longtemps dans de la saumure avant de la cuire dans de la friture (aller, encore du gras, on adore) et le résultat est parfait.

La street food

6. Les boulettes de poisson

Un incontournable de la street food chinoise. Du poisson blanc haché mélangé à des légumes et frit dans une pâte trop bonne. Attention gros risque de devenir accro et de confondre tes proches avec des boulettes de poisson et de les manger dès les premiers signes de faim.

7. Les gaufres aux œufs

On les reconnaît facilement avec leurs sortes de bulles rondes. A part ça, elles sont un peu comme nos gaufres faites à base d’une pâte contenant des œufs. Dessus, on peut ajouter chocolat, thé vert ou gingembre. Et c’est bon. Et on marche en même temps, histoire de se donner l’impression qu’on n’est pas juste en train de grossir.

Crédits photo (creative commons) : Morsesp3

8. Les brochettes de mouton

Pour l’équivalent de dix centimes d’euro, tu peux te payer une brochette avec de la viande de mouton épicée et cuite dans de la friture. Oui, dix centimes, de quoi te nourrir exclusivement de ça et exploser en moins de 10 jours.

Divers

9. Les œufs de cent ans

Bon, on dit cent ans parce que ça fait classe, mais en réalité on parle plutôt d’un œuf (de canne, voire de poule) laissé plusieurs semaines ou mois dans un mélange de chaux, de cendres et de thé vert. Au final, on a un œuf dont le blanc est devenu brun et le jaune devenu vert, le tout avec une forte odeur d’ammoniac. Bref ça donne pas envie. Sauf que c’est comme pour nos fromages, il faut passer au-delà de l’aspect et de l’odeur pour découvrir un goût pas mauvais du tout. Si tu passes dans le coin, essaie au moins, ça te fera une histoire à raconter.

Crédits photo (creative commons) : Mcyjerry~commonswiki

10. Les pattes de poulet

Elles peuvent être présentes dans des plats ou seules en snack, marinées de plein de manières différentes. Le truc, c’est de mettre la patte dans ta bouche pour manger la viande et recracher le reste. Parfait pour un premier date.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

11. Le tofu fermenté

A la différence du tofu normal, celui-là est laissé entre 5 et 15 jours à fermenter avec des champignons (pas des jolis champis hein, on parle de moisissure) et éventuellement des bactéries. Après, on sale et on laisse affiner pendant 6 mois. Un peu comme du fromage, mais avec du lait de soja.

Les desserts

12. Les tong shui

Grosse spécialité cantonaise, les tong shui sont des sortes de soupes qu’on mange en dessert. Il y en a plein de sortes différentes mais les plus courantes sont faites à base de haricots rouges, de sésame ou de noix. Du sucré, parfait pour conclure toute cette orgie de gras.

Crédits photo (creative commons) : stu_spivack

Ça me donne envie de commander de la bouffe chinoise de qualité moyenne qui arrivera avec 30 minutes de retard.