Visit Britain

On se fout souvent des Anglais et de leur cuisine douteuse. Mais à y bien regarder, la cuisine britannique à de quoi nous faire baver. Alors abattons les frontières, asséchons la Manche et faisons enfin importer ces incongruités culinaires. Si tu veux en savoir plus sur la Grande-Bretagne, on a créé rien que pour toi avec VisitBritain le Britain Mystery Tour ! Une rubrique spéciale où tu pourras trouver toutes les infos insolites et atypiques sur ce beau pays qu'est la Grande Bretagne !

Top partenaire [?]

1. Le Cranachan

Si vous vous demandiez quel dessert pouvait rassembler du whisky, de la crème fouettée, du miel et des flocons d’avoine, vous avez trouvé votre gars. Le Cranachan est non seulement un délice pour les papilles mais un bonheur pour toutes les personnes qui aiment l’organisation. En effet, sa présentation par couches dont on peut apprécier l’esthétisme dans un grand verre transparent aura de quoi ravir n’importe quel toqué de la strate.

2. La gelée

Mettons-nous d’accord, la gelée ça a l’air totalement immonde, mais qu’est-ce que c’est joli. Si vous n’êtes pas sûr que ça passe dans votre bouche, vous pouvez au moins tester pour voir ce que ça fait à vos boyaux.

3. Les beans

Non, non, je n’ai pas dit les haricots, ni les flageolets c’est toute la différence. Les deux premiers sont déprimants, alors que les beans rendent heureux. Cette petite touche sucrée dans une sauce à la suavité indescriptible permet d’engloutir des beans du soir au matin et inversement et même pour l’heure du goûter. On adore les mister beans.

4. Les Scotch eggs

La base. Pourquoi ne passe-t-on pas notre vie à manger ça, alors que ce plat possède toutes les qualités d’un repas équilibré et idéal pour tenir longtemps en mode survie. D’abord on a un œuf mollet. Mais l’œuf mollet, on le laisse pas tout seul puisqu’on le fourre dans une garniture de chair de saucisses. Qui elle-même est panée. Puis frite. Je pense qu’on peut mourir heureux et accompli après avoir ingurgité ce plat.

5. Le Welsh rarebit

Ce plat gallois qu’on nomme aussi « le croque gallois » est tout à fait french-compatible avec notre amour du gras et du fromage. Les trois éléments de ce plat sont : le cheddar fondu, la bière et la moutarde. Voilà. Je crois que tout est dit.

View this post on Instagram

Another day. Another (different shaped) Welsh rarebit Danish...

A post shared by Gareth (@memoirsofabaker) on

6. La Chicken Pie

C’est sûr que Chicken Pie ça sonne mieux que tarte au poulet. Vous comprendrez ainsi pourquoi on préserve la version shakespearienne de son nom. La Chicken Pie a ceci d’utile qu’elle te permet d’utiliser tous les restes de ton frigo et de faire croire à ton prochain qu’il s’agit d’un véritable plat. En effet, on a beau dire « chicken pie » on peut mettre n’importe quel reste de viande de cette sombre tourte. Un plat du pauvre comme on les aime.

View this post on Instagram

Un pastel es ideal en invierno porque permite hacer cualquier tipo de relleno, cubrirlo con masa y servir directamente en la mesa a cucharazo limpio sin necesidad de engorrosos desmoldes. Un clásico renovado. Pastel de pollo, hongos y coliflor 6 porciones 300 g de hojaldre casero (¿pido mucho?) 2 pechugas de pollo (o medio pollo deshuesado, sin piel) 150 g de hongos mixtos (champignones y portobello) 1 planta de coliflor chica 3 puerros o cebollas de verdeo 3 cdas de aceite de oliva 2 dientes de ajo 1 hoja de laurel Hojas de tomillo 100 ml de vino blanco 50 g de manteca 30 g de harina 200 ml de caldo de pollo o leche Sal, pimienta y nuez moscada 1 huevo para pintar Procedimiento: 1. Cortar las pechugas de pollo en tiras, los hongos en cuartos, el puerro en ruedas, picar el ajo y separe los extremos de la coliflor. 2. En una sartén calentar con aceite de oliva, dorar el pollo a fuego fuerte. Sumar los hongos, la coliflor, el puerro, el ajo picado, sal, pimienta, laurel y tomillo, y cocinar unos minutos. 3. Desglasar con vino blanco, dejar evaporar el alcohol, agregar la manteca y la harina, moviendo constantemente la preparación con una cuchara de madera hasta que espese. 4. Incorporar la leche o caldo caliente, revolver para integrarlo bien y dejar cocinar a fuego suave unos minutos hasta que hierva y espese nuevamente. Terminar con nuez moscada rallada, rectificar la sazón y dejar enfriar la preparación por completo. 5. Precalentar el horno a 180- 200°. 6. Transferir la preparación a una fuente. 7. Estirar el hojaldre sobre una mesada enharinada y tapar la fuente con la masa para cubrirla totalmente. Hacer presión en los bordes para sellarla bien. 8. Hacer dos o 3 chimeneas de papel de aluminio en la superficie. 9. Pintar la superficie con huevo batido mezclado con leche, pinchar con un tenedor y cocinar en el horno hasta que la masa esté dorada, durante 25 minutos aproximadamente. #Lambertips La chimenea es un tubo de papel aluminio que se coloca en los pasteles para permitir que el vapor generado en su interior pueda escapar. (sigue en comentarios)...

A post shared by Pedro Lambertini (@pedrolambertini) on

7. Le haggis

Spécialité écossaise injustement rejetée (hors R.U.) pour son aspect peu réjouissant à l’image de ce qu’elle contient : de la saucisse d’estomac, de foie, de cœur et de poumons de mouton. Idéal pour les satanistes qui aiment s’enduire le visage de sang chaud le matin au réveil en guise de soin anti-oxydant.

8. Le Toad in the hole

Heureusement qu’on ne bite pas un mot d’anglais parce qu’on aurait certainement plus de mal à y mettre le nez. Quoique. « Le crapaud dans le trou » est-il si choquant ? Après tout on mange bien de la grenouille alors pourquoi s’offusquer ? Peut-être parce que justement ce plat ne contient aucune trace de crapaud et qu’on a peut-être l’impression de peut-être un peu se faire avoir.

9. La gelée d'anguilles

HAHAHAHA OK nan je déconne, en vrai jamais je toucherai à ce truc j’ai failli me vomir dessus rien qu’en lisant le nom de ce plat. Mais bon, pour ceux qui ont le goût du risque et aiment vivre dangereusement il est possible de tenter l’expérience. Aucune surprise : ce sont des anguilles cuites puis refroidies et dont les protéines leur donnent cet aspect gélatineux. Allez salut je pars pour une deuxième cession de gerbe.

Et non j'ai pas mis le fish & chips parce que perso on ne me fera jamais croire que le poisson pané dans un cornet de frites, ça peut constituer un plat. Retrouve tous les autres contenus spécial Grande-Bretagne dans notre rubrique Britain Mystery Tour avec VisitBritain !