Si vous jouez d’un instrument de musique, et que cet instrument de musique vous avez appris à en jouer dans une école de musique ou un conservatoire, alors vous avez forcément fait du solfège. Deux fois par semaine, vous vous retrouviez dans une classe avec d’autres élèves et un prof qui vous a appris à lire la musique, à la comprendre, et à développer votre oreille (avec plus ou moins de succès). Et ce pendant 7-8 ans. Forcément, ça laisse des traces et ça donne plein de souvenirs.

1. Quand tu devais battre la mesure avec ton bras tout en lisant les notes et que t'avais de gros problèmes de synchro

Après t’es devenu(e) un vrai robot et tu ne pouvais plus t’empêcher de battre la mesure, même quand tu dormais.

2. Le bruit du métronome mécanique

Il résonne encore dans ta tête aujourd’hui alors que tu n’utilises plus que des applis de métronomes numériques.

3. Quand t'entendais davantage le mec jouer du trombone dans la pièce d'à côté que ton prof

Parfois, il y avait un cours d’instrument à côté de ta classe de solfège, et ça devenait vite très pénible. Surtout quand ça jouait mal ou que c’était 3 heures de caisse-claire.

4. Quand t'étais nul(le) en lecture de note et que le métronome allait beaucoup trop vite pour toi

Après tu voyais les autres beaucoup mieux gérer que toi. Surtout les flûtistes.

5. Quand tu stressais en attendant ton tour pour les exams

T’attendais dans le couloir et t’essayais de récupérer des infos de la part de ceux qui étaient déjà passés pour savoir si c’était vraiment galère.

6. Quand tu t'es demandé(e) pourquoi y'avait autant de clefs différentes

Clef de sol et clef de fa c’était pas suffisant déjà ? Allez, à la limite on rajoute clef d’ut 3, mais quel besoin d’en faire 10 les gars ?

7. Quand tu planquais le métronome quelque part dans la pièce pendant que le prof était parti

Dans le piano, dans un bureau, dans un placard, dans le faux plafond, tout était bon pour réaliser cette blague qui est un classique toujours efficace.

8. Quand tu galérais en dictée mélodique et que tu mettais des notes au hasard

On sait jamais, sur un coup de chance. (Spoiler : ça ne marchait pas)

9. Quand t'enchaînais avec ton cours d'instrument puis 1h30 d'orchestre et qu'en fait t'avais passé la journée à l'école de musique

C’était un peu comme ta deuxième maison, si bien que tes parents oubliaient de venir te rechercher.

10. Quand tu battais tout le monde en cours de musique au collège

Ça c’était très satisfaisant.

11. Quand tu essayais de calculer quelle ligne tu allais devoir lire en lecture de notes pour l'apprendre par cœur

Si t’avais un prof qui interrogeait la classe toujours dans le même ordre, alors tu savais à peu près quand t’allais devoir lire, et tu pouvais commencer à retenir les notes. Jusqu’au jour où le prof comprenait ton petit manège.

12. Quand t'as eu ton Diplôme de Fin d'Etudes et que tu t'es senti(e) fier(e) alors que bon, bah... voilà quoi

Ça ne sert à rien sur ton CV mais bon c’est toujours sympa.

13. Quand dans ta classe t'as eu le même gars que tes frères et sœurs parce qu'il redoublait chaque année

C’était la légende de l’école. Le jour où il est arrivé au bout, c’était un événement.

14. Quand en première année les profs sont venus présenter leurs instruments pour vous convaincre de venir dans leur cours

Tu sentais bien que la prof d’alto chiait sur le prof de violon parce que personne ne choisissait son instrument à elle.

15. Quand tu préférais tes potes du solfège à tes potes de l'école

Tu les voyais beaucoup moins, mais eux au moins ils ne se moquaient pas du fait que tu joues de la clarinette.

16. Quand tu penses au mot "triolet" tu te sens encore obligé(e) de le dire avec le rythme du triolet

Tri-o-let tri-o-let noire.

17. Tu en as parfois beaucoup voulu à Georges Dandelot d'avoir inventé son bouquin

On n’oublie pas non plus Marie-Jeanne Bourdeaux qui nous en a bien fait baver aussi.

18. Quand tu faisais des percussions et que t'avais toujours 19-20 en dictée rythmique

Mais 7-8 en dictée mélodique. Chacun son truc.

19. Quand t'as chié dans le saxo de ton pote

Non ça c’est faux désolé. On a le droit de rigoler un peu oh.

20. Quand t'as appris que ça ne s'appelait plus "solfège" mais "Formation Musicale"

Ça t’a fait un petit quelque chose, surtout quand t’as su que leurs cours étaient beaucoup mieux que les nôtres maintenant.

Il fallait bien choisir ton instrument et ne pas prendre un des instruments de musique qui ne te permettent pas de baiser.