Crédits photo (creative commons) : Funky64

M6, c'est la chaîne qu'on a vu grandir, apprendre à marcher, faire sa crise d'adolescence et devenir adulte. La "petite chaîne qui monte" a laissé des souvenirs à certains d'entre nous, voire des traumatismes. Qu'on aime ou qu'on déteste, il y a au moins 25 choses qu'on a retenues de ces 25 ans de télévision.

  1. La bizarrerie des débuts
    M6 au commencement, c'était une chaîne musicale avec presque exclusivement des clips, qui allaient du rock alternatif au rap ghetto. On pouvait même voir ça, ce qui est impensable aujourd'hui.
  2. Le "badoumba" de Culture Pub
    RIP Christian Blachas
  3. Le squat permanent de la Famille Ingalls
    Charles Ingalls n'en finit plus de faire des clôtures, Nelly Olson est toujours aussi peste et la gamine du générique se vautre toujours au même endroit depuis 25 ans.
  4. Le film érotique du dimanche soir sur lequel on tombait forcément par hasard
    Avant Internet et sans Canal, c'était ça ou le boulard en crypté. Il fallait choisir entre les dialogues affligeants de ces pornos (très) soft et les "kss-ksssssss-kss-ksssss" du premier samedi du mois.
  5. Charly et Lulu qui nous manquent (ou pas)
    Des blagues foireuses, des invités (souvent) approximatifs, bienvenue au Hit Machine.
  6. "Fan De" et Severine Ferrer
    L'émission au générique composé de cris de vierges en chaleur, dans laquelle on pouvait rencontrer les 2be3 en vrai. Existait même en version papier.
  7. Loft Story, ou les débuts du zoo humain
    Loft Story, c'était comme Secret Story, sans les secrets, sans les missions à la mord-moi-le-noeud, mais avec de l'alcool et une bande de cas sociaux désœuvrés dessoûlant la journée autour d'une pataugeoire, à la fois touchants et consternants, à l'époque bénie ou "candidat de télé-réalité" n'était pas encore un métier.
  8. Le mégaphone du Morning Live
    L'ère du crétinisme régressif assumé, ou comment mater une paire de fesses armée d'un mégaphone ainsi que moult choses appétissantes dès le petit-déjeuner.
  9. Des magazines d'investigations (?) et le ton nin-nin-nin-nin "à la M6".
    Les sourcils d'Emmanuel Chain, le "charisme" redoutable de Guy Lagache et le brushing de Bernard de la Villardière au service de Capital, Enquête Exclusive, Zone Interdite..., pour nous informer sur la prostitution/drogue/obésité/hygiène douteuse des baraques à frites.
  10. Les interviews intimistes de Frequenstar
    "Alors, Laurent Voulzy...t'as 12 ans, c'est quoi? la première mobylette, les filles?.."
  11. le "tutut... tududuuut... du 6 minutes
    Les premiers journaux sans présentateurs, avec un générique fait (en partie) à la bouche et avec des rédactions locales. M6 sur les plate-bandes de France 3, sans l'argent public.
  12. E=M6 et les questions existentielles
    Mac Lesggy, de la science, des montures de lunette, un prénom improbable, un nom, pas mieux.
  13. La quête de l'Amour, le grand, mais avec caméras partout
    Avant de s'occuper de nos agriculteurs, M6 aidait les âmes esseulées à trouver l'amour façon Maison Close cathodique: le Bachelor et Opération Séduction (la la la la).
  14. Le TV crochet version "là tu m'as emmené dans ton univers"
    Popstar, Nouvelle Star, et assez de casseroles pour ouvrir une quincaillerie.
  15. M6 et la crise du logement
    M6 vous aide à refourguer votre 2 pièces-cuisine à Vierzon, vous trouve une maison avec piscine à des prix scandaleusement bas et vous propose même les services de Valérie Damidot pour la garnir de moquette murale fluo et de stickers géants.
  16. Les séries en boucle
    La trilogie du samedi avec Buffy-Charmed-X Files notamment, mais aussi des trucs un peu plus subversifs comme Nip/Tuck et Sex in the City (si, en 96 c'était subversif de parler de cul ouvertement dans une série)
  17. M6 Boutique par Pierre Dhostel Bellemare Junior
    Emission de télé-achat figée dans le temps, à tel point que la ceinture qui rend maigre et le super robot mixeur doivent toujours être vendus en francs.
  18. Plus vite que la Musique
    Plus que la musique et Laurent Petitguillaume, c'était surtout le chien qu'on aimait bien.
  19. Ciné6 et les bandes-annonces en bois
    Laurent Veil avant qu'il ne devienne "cool" en partant pour Canal+ (Cannes, César, tapis rouges, interview de stars et rigolades). Une compilation de Bande-Annonces le dimanche matin, en attendant Téléfoot.
  20. Turbo à l'autre bout du monde
    Dominique Chapatte essaye des caisses qu'on pourra jamais se payer, en Californie, et ce depuis 25 ans.
  21. La cuisine version dramaturgie
    Un dîner presque parfait, Top Chef, ou comment la confection d'un lapin aux pruneaux prend des dimensions shakespeariennes.
  22. M6, ou "la vie en mieux"
    Super Nanny (RIP) éduquait vos gosses, Béatrice et Danièle récurent votre taudis, et vous pouviez même échanger vos Mamans. Ça laisse le temps de se faire martyriser par Cristina "TOU VAS METTRE DES TALONS MA CHÉRIE" Cordula afin d'avoir un Nouveau Look pour une Nouvelle Vie ou de s'afficher en 4 par 3 sur un cul de bus pour Belle Toute Nue.
  23. "Le Pensionnat" version Retour vers le Futur
    Surfant sur la vague de nostalgie gaulliste générée par le carton des Choristes, cette émission de télé-réalité envoyait une poignée d'adolescents dans un pensionnat des années 50, avec Surveillant général tyrannique façon sergent Hartman, huile de foie de morue et encriers. Voilà.
  24. "Rapline" et "Metal Express"
    Côté musique, M6 tape dans les niches plus ou moins porteuses : le rap naissant avec l'excellent Olivier Cachin et le métal agonisant avec Florian Gazan en voix off puis Laurence Romance à l'écran. Une culture urbaine qui se cherche d'un côté, des cheveux et des zooms à faire gerber le réalisateur de l'autre, l'ultime case dédiée aux "autres musique".
  25. Graines de Star
    Sans l'autre émission de Laurent Boyer, on n'aurait jamais découvert Alizée, les Poetic Lovers, Eve Angeli (entre autres). Et on sait désormais que Graine de Star mène à l'Oscar du meilleur acteur. Qu'on se le tienne pour dit.

Et pour vous, 25 ans de petite chaîne qui monte-qui monte, ça vous rappelle quoi?