Au cours de son dialogue avec la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre hommes et femmes, Hanouna a évoqué la possibilité d’installler un buzzer sur son plateau pour l’activer en cas de dérapage. Un truc absolument dénué de sens et qui ne présente aucun intérêt. Alors qu’il existe une foultitude de solution pur éviter les débordements de connerie.

1. L'attraper avec un lasso pour l'empêcher de bouger dès qu'il dérape

On pourra agrémenter la manoeuvre d’un petit cri de type « Yiiiiihaaa » et ainsi joindre l’outil à l’agréable. On pourrait donner le lasso au médiateur du CSA et lui faire suivre une formation accélérée en arts de la tauromachie.

Source photo : Giphy

2. Installer des chaises électrifiées qui envoient des décharges aussitôt que ça commence à vriller

Tout mot comme bite, couille, cul ou toute tentative de versement de nouilles dans le slip se paierait en ampères. Une remarque homophobe ? Deux heures d’ankylose du bras. Un commentaire sexiste ? Trois heures d’immobilisation du bassin. On fait bien ça aux chiens avec les colliers anti-aboiements.

3. Mettre Steven Seagal sur le plateau afin qu'il lui fasse un head-kick dès qu'il humilie un chroniqueur

Ensuite, on pourra parier en ligne sur le nombre de bleus d’Hanouna à la fin de chaque émission. Une activité buzz en plus.

Source photo : Giphy

4. Lobotomiser Hanouna

C’est malheureusement peut-être déjà fait.

5. Donner une arme à Matthieu Delormeau

Et le permis de s’en servir. Attendre. Patiemment. Sûr de son fait. Espérer qu’il vise bien.

Source photo : Giphy

6. Remplacer Hanouna par Patrick de Carolis

Ennui garanti. On recevrait des conservateurs de musées pour parler Bruegel l’ancien et Sénèque. On pourrait le faire en odorama naphtaline. Ce serait bath.

7. Obliger Hanouna à jouer au roi du silence

Pendant le jeu, qui durerait une petite heure, il perdrait 1000 euros de salaire pour chaque mot prononcé. Une occasion aussi de tester son amour du fric.

Source photo : Giphy

8. Mettre du somnifère dans sa coke

Et de la coke dans ses somnifères, histoire de l’empêcher de dormir la nuit. Ensuite, lui mettre des pâtes dans son slip pendant qu’il dort.

9. Du bon gros scotch de déménagement

Un bon coup de chatterton ou de gaffeur sur sa putain de bouche, et on peut même créer une séquence « alerte enlèvement » à la télévision, histoire de faire du buzzi-buzz.

Source photo : Giphy

10. Ecrire Bibliothèque sur la porte du plateau pour le dissuader d'y entrer

A chacun sa kryptonite.

Cyril, vous êtes hors d’état de nuire. Tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous.