Au début, tu t’en foutais de perdre peu à peu ce qui ressemblait à une vie sociale. T’avais ton bébé avec toi, et puis de toute façon t’étais trop crevé(e) pour envisager de sortir de chez toi autrement qu’en pyjama pilou-pilou. Puis ton enfant a grandi, il fait ses nuits, toi aussi du coup, et t’as envie de recommencer à voir tes potes, ceux de ta « vie d’avant ». Sauf qu’eux, ils ont pas vraiment envie que tu te trimballes à leur soirée avec tes mômes en bandoulière, ça les fait globalement chier. Et il finissent tout simplement par arrêter de t’inviter.

1. Le Nouvel An

Terminée la soirée du Nouvel An jusqu’à 6h du mat à hurler le compte à rebours et à dégueuler dans les chiottes dans tes potes à cause de l’abus de champagne pas frais. Non parce que maintenant, tu sais que tu ne trouveras JAMAIS une baby-sitter disponible le soir du 31 décembre, et que trimballer tes enfants à la soirée de tes potes, c’est les voir passer la soirée à courir partout, à finir les fonds de verre en scred, à dégueuler à cause des huîtres et à devoir dormir en boule sur un bout de canap pendant que tu te déhanches sur Beyoncé. Non le mieux, c’est de rester chez toi à boire du Prosecco en te couchant à 22h30.

2. Les anniversaires

A part les goûters d’anniversaire avec des personnes qui ont le même âge que ton môme, tu n’es plus invité(e) aux soirées d’anniversaire, celles qui comportent de l’alcool, de la musique forte et des conversations d’adultes. Tes potes ne se font plus chier à t’inviter parce qu’ils savent que soit tu ne vas pas venir parce que tu dois garder ton môme, soit tu vas annuler au dernier moment parce qu’il aura une gastro. Et petit à petit, ils te zappent.

3. Les mariages

Les enfants aux mariages ne sont tolérés que lors de la cérémonie, parce qu’ils sont mignons quand ils sont bien habillés et qu’ils donnent les alliances sans se casser la gueule, ça fait des jolies photos. Après, s’ils peuvent dégager pendant la soirée, c’est mieux. Y’a même des mariés qui demandent expressément dans leur faire-part que les enfants ne soient pas présents. On comprend certes, mais faut bien reconnaître que c’est galère.

4. Les week-ends entre potes

Ceux où vous passez le week-end à boire des bières et à faire des barbeucs autour de la piscine. Ces week-ends là sont organisés sans enfants à surveiller, sans lit parapluie à monter, sans biberon à donner, sans couches à changer, et du coup on ne vous invite carrément plus.

5. Les petites bières en terrasse après le boulot

Les meilleures, celles qui sont savourées en terrasse lorsqu’il fait chaud mais pas trop, que l’été arrive, que la lumière est douce et que la journée de taf est terminée. Ces bières-là, on ne te les propose plus, parce qu’ils savent que tu as tes mômes à aller chercher à l’école / crèche / nounou, et que t’as plus le temps pour ça. Bon la bonne nouvelle c’est que ça ne t’empêche de continuer à boire des bières. Et puis tes collègues sont des cons.

6. Les restos à la dernière minute

Ceux qui ne sont pas prévus depuis des jours ou des semaines, où tu as pu avoir le temps de t’organiser et de faire garder ton bébé. Non, les restos de dernière minute ne sont plus pour toi, parce que ça fait chier tout le monde que tu te ramènes avec ton gamin qui va courir partout et bouder son menu enfant.

7. Les soirées foot

T’es plus invité(e) parce que tu demandes à ce qu’on ne crie pas trop quand il y a un but parce que ta progéniture dort à côté, que tu chipotes parce qu’il n’y a que de la pizza à bouffer et des bières à boire et que ton gosse doit manger aussi des légumes, et en plus il a pas trop le droit de regarder les écrans, alors bon, finalement on éteint la télé et on papote, non ? Non.

8. Les soirées ciné

Les soirées ciné avec ton môme chez tes potes, c’est ne pas pouvoir regarder autre chose qu’un film non interdit au moins de 12 ans, ce qui limite quand même pas mal les choix. Eux qui voulaient regarder Amityville, ils se retrouvent à regarder encore une fois Ratatouille. Tu m’étonnes que tu ne sois plus invité(e).

Bon, bah il va falloir trouver un budget baby-sitter au plus vite hein !