Crédits photo (creative commons) : Marc Ben Fatma

Vous avez prévu, pour le mois de juillet, un petit week-end à Paris pour vos quatre ans de relation avec votre chère et tendre. C'est bien, il était temps de progresser un peu, et ça lui changera du week-end à Beauvais que vous lui avez offert l'année dernière. Afin de ne pas définitivement dégouter votre moitié (la meilleure, à ce qu'il paraît) en transformant un séjour au sein de la plus belle ville du monde en ballade au sein d'un "beaufland" caricatural et aseptisé, prévoyez de contourner à tout prix quelques-uns des plus gros regroupements de moutons touristiques de la capitale. Un top volontairement plein de haine à relire tranquillement sur votre téléphone pendant vos 3 heures de queue dans l'un de ces monuments maudits...

  1. La Tour Eiffel
    Une gigantesque antenne téléphonique en acier et en érection en guise de symbole de la plus belle ville du monde ? Y'en a qu'ont peur de rien. En échange de quelques heures d'attente aux côtés de touristes obèses et suants, et de quelques euros astucieusement dépensés, vous pourrez même monter tout en haut du splendide édifice, histoire de voir le Sacré Coeur et Notre Dame en tout petit petit. N'oubliez pas de prendre des photos du grandiloquent panorama, elles seront sans doute très réussies, et intéresseront à n'en pas douter vos amis lorsque vous organiserez une soirée pour leur faire visionner vos clichés dégueulasses pris dans la capitale...
  2. Le quartier Saint-Michel
    Des serveurs en tabliers qui vous aguichent à l'entrée de leurs restaurants afin que vous profitiez des extraordinaires formules entrée/plat/dessert/boisson pour la modique somme de 10 euros, en prenant l'accent et la couleur des spécialités culinaires que propose leur enseigne ? Follement attirant, convenons-en. Vérifiez bien toutefois que l'heure limite de l'heureuse formule ne soit pas dépassée depuis deux heures, et que les plats photographiés qui apparaissent à l'entrée soient à peu près comestibles. Ou prenez le métro, et projetez-vous vers des horizons plus lointains, avant de vous voir proposer des Tour Eiffel miniatures en guise de porte-clés par des vendeurs à la sauvette. Et fuyez, pauvres fous.
  3. Le quartier Montmartre
    Vous visiterez forcément le Sacré Coeur, puisque le lieu est indiqué comme une étape essentielle de votre séjour dans le "Guide du Routard". Et vous aurez raison de le faire. Mais à la sortie de l'édifice religieux de la fin du XIXe, plutôt que de vous orienter vers les quartiers affreusement pièges à cons de Montmartre, redescendez les marches interminables de la butte, et enfoncez-vous dans une tanière mal famée et à bon prix de Barbès ou de Pigalle. Vous éviterez ainsi les musiciens ambulants qui ne sont pas passés par la case conservatoire, et qui jouent à répétition des sons d'accordéons désuets censés vous imprégner de la chaleur ancestrale de la capitale... "Moiiii qui l'aimais taaaaaaaaaaaant, je le trouvais le plus beau de Saint-Jeaaaaaaaaaaaan..."
  4. Le Moulin Rouge
    "Alors c'est ça le Moulin Rouge ? Sérieux ? Une place Blanche qu'est même pas Blanche et un Moulin Rouge qu'est même pas un vrai moulin ?" Si vous avez la chance de débouler vers le boulevard de Clichy, la nuit tombée, vous pourrez également découvrir les activités qu'exercent, à leurs heures perdues, les danseuses de French Cancan, lorsqu'elles ne montrent pas leurs sous-vêtements à des inconnus en manque de palpitations corporelles.
  5. L'avenue des Champs-Élysées
    La plus belle avenue du Monde. Voilà oui. La plus beauf aussi, peut-être bien. Entre les boutiques scandaleusement luxueuses devant lesquelles se pointent régulièrement des unijambistes difformes qui estiment que vous pouvez bien leur filer 1 ou 2 euros si vous achetez un sac Vuitton à 2 000 euros, les boutiques lambda qui s'estiment luxueuses parce qu'elles ont fait appel à un designer huppé, la géante boutique du PSG avec le visage de ses joueurs surpayés comme ornementation murale, et les touristes/banlieusards/beaufs en tous genres qui déferlent tels des poux ravageurs sur une chevelure luisante, on peut parler de la plus belle avenue du Monde. On peut.
  6. La Sainte-Chapelle
    Comme les touristes zélés et aseptisés de Zazie dans le métro de Raymond Queneau, 800 000 visiteurs de plus de 40 nationalités différentes visitent chaque année ce "chef-d'oeuvre de l'art gothique". Vestige de l'ancien palais de la Cité, la Sainte-Chapelle abrite les reliques de types que le profane ignorait, ignore, et ignorera, ce qui ne l'empêchera pas d'attendre trois heures pour les découvrir. Il l'oubliera tout aussitôt. Le tourisme, en somme. Tristesse.
  7. Les bateaux mouches
    Vous avez l'impression d'être amoureux. C'est bien. Vous avez donc le sentiment qu'il est temps de teinter votre relation d'un romantisme indélébile et évolutif ? C'est bien, toujours. Le problème, c'est que vous êtes incapable de la moindre créativité romantique, et qu'il est nécessaire que l'on vous dicte à l'avance ce qu'il convient de faire pour donner l'impression d'être romantique. Les bateaux mouches, dès lors, paraissent faits pour vous. Vous allez prendre le vent, poser votre cul sur des sièges trempés, choper la crève, verrez vos gentils gestes amicaux de la main salués par des vulgaires majeurs tendues en l'air par des bobos squattant les quais de Seine...Et le pire, c'est que vous serrez content. Beauté de la romance.
  8. L'Arc de Triomphe
    La flamme d'un soldat que personne ne connaît, une blinde pour obtenir un accès à l'intérieur du monument, une propagande patriotique comme ornementation tapissière de cet intérieur, et une superbe vue (encore) sur l'ensemble de la capitale. Accordons-nous sur ce point, les heures d'attentes pour accéder à l'Arc de Triomphe, paraissent, de fait, parfaitement justifiées.
  9. Les Invalides
    Chaque année, plus d'un million de visiteurs défilent devant le tombeau du feu empereur des Français Napoléon, alors qu'il y a encore des historiens pour dire que le mec n'est pas forcément véritablement dedans...Et le pire de tout ça, c'est que personne n'est jamais allé vérifier. Les gens sont cons, que j'vous dis.
  10. Notre Dame de Paris
    Davantage semblable à une salle de concerts accueillant les sonorités héroïques de U2 qu'à un lieu de repos mystique et salvateur d'âme décadente, l'intérieur de la plus célèbre des cathédrales parisiennes marque par l'arrogance de sa beauté gothique tout autant que par l'ambiance de carnaval qui y règne. Le prototype même du site parisien galvaudé et gâché par les touristes volubiles et bruyants qui pullulent grossièrement en son sein. Et en plus, Quasimodo ne se pointe jamais. Passez votre chemin. Ou restez là, c'est pas mon problème après tout.

Et vous, vous êtes plutôt canal Saint-Martin ou Tour Eiffel ?

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.