Ah Clermont-Ferrand, avec ses rues vallonnées, c’est un peu le San Francisco de l’Auvergne. Cette ville, ta ville, demeure pourtant injustement méconnue du reste de la France malgré son emplacement central (et peut-être à cause du fait qu’elle est pas super bien desservie mais nous y reviendrons). Alors que c’est quand même la ville de Blaise Pascal, hein, qui n’était pas n’importe qui. Et de toi aussi, puisque tu lis ce top. Alors en ton honneur, et en celui de Blaise, voici le top des preuves que tu es un Clermontois. Bravo à toi.

1. Tu sais que tu es bientôt à la maison quand tu aperçois le Puy de Dôme

Déjà, petit, en rentrant de vacances, tu guettais sa silhouette majestueuse. Aujourd’hui, tu ne manques jamais de lui adresser un petit coup d’oeil le matin pour connaître le temps qu’il va faire : dégagé, il fait beau, caché par les nuages, il pleut. Enfin, « ça » pleut.

2. D'ailleurs en parlant de langage, le reste de la France utilise trop peu le "y" à ton goût

Alors que toi tu en colles partout : fais-y, laisse-s-y, viens-y… On a même nommé un festival « Swing’zy » en rapport à ce tic de langage (et au swing). Enfin tic de langage, c’est vite dit : c’est pas compliqué, pour toi, il n’y a jamais trop de « y » dans une phrase.

3. Quand tu entends "Coopé", tu ne penses pas à Jean-François

… mais à la Coopérative de Mai, aka à tes yeux la meilleure salle de concert du monde. Et tu sais que c’est aussi grâce à elle et à sa programmation que ta ville a obtenu en 2009 le titre de capitale française du rock, alors que personne ne l’avait vu venir.

4. T'as envie de taper les gens qui te demandent pourquoi la cathédrale est sale

Elle pas sale, elle est faite de la plus noble matière qui soit : la pierre volcanique, dite de Volvic, nomdediou. Un peu de respect pour cette gothique âgée de 800 ans qui a peut-être encore des secrets à livrer : en 2013, on a découvert derrière un panneau d’affichage (!), une baie (sorte d’ouverture dans un mur) du XVè siècle, décorée à la feuille d’or. Et ouais.

5. Le 29 mai 2010 était le plus beau jour de ta vie

Car c’est en ce jour béni que les p’tits gars de l’ASM ont enfin ramené à la maison le Saint-Graal : le bouclier de Brennus, récompense du championnat de France de rugby. Après 10 finales perdues quand même. C’est dire si on l’attendait, cette victoire.

6. Le prochain plus beau jour de ta vie ? L'ouverture de la ligne TGV Paris-Clermont

Si tu es un bougnat expatrié à Paris, tu en as connu des moments de solitude sur cette ligne (disons-le, de merde) Paris-Clermont. Des retards (beaucoup), des retards (longs), et quelquefois, des retards. Le projet est dans les cartons depuis 2008, et vu que tout le monde s’engueule sur le tracé, c’est pas pour tout de suite. Là, là, ça va aller.

7. Pour toi, ce monument, ça s'appelle une pyramide

Et pas un obélisque. Voilà, c’est comme ça. Bon il paraît que l’erreur fut faite parce qu’à l’époque de son érection (t’emballes pas, hein), on était en pleine campagne d’Égypte, du coup on connaissait pas encore bien bien. Obélisque, pyramide, pyramide, obélisque : tu as choisi ton camp.

8. Tu allais voir les otaries au jardin Lecoq quand tu étais petit

Ou le phoque, ça dépend en quelle décennie tu es né. Dès les années 50, c’est Banquise le phoque l’attraction principale du jardin. Quelques années après sa mort, la mairie acheta deux otaries californiennes, qui vécurent dans leur enclos du jardin Lecoq jusqu’à la fin des années 90. Plus d’infos sur l’histoire de Banquise ici.

9. Pour toi, "Boudu" n'est pas un mauvais film avec Depardieu, mais le surnom du roi de la nuit

Serge Boudu, ou tout simplement Boudu pour tout le monde, c’est lui qui a animé tes soirées d’étudiants, que ce soit feu au Phidias ou, plus tard, feu au Bbox. Boudu, c’est 1m57 de bonheur sur patin à roulettes, qui distribue des smacks à tout le monde, sa marque de fabrique. Il a peut-être pris sa retraite, mais pas dans le cœur des Clermontois.

10. Tu n'achèteras jamais autre chose que des pneus Michelin

D’un côté, t’en as un peu marre qu’on te parle de Michelin quand tu évoques ta ville natale. De l’autre, tu peux pas t’empêcher de penser qu’acheter ailleurs, ce serait tromper. Surtout que t’as forcément un tonton/cousin/pote/cousin d’un pote/tonton d’un cousin qui y travaille.

Tu reprendras bien un peu de truffade ?


Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :