car
Crédits photo (creative commons) : barelyfitz

Tu es chez un pote, la soirée bat son plein. Tu es arrivé le premier, à 18h, et tu es soudain épris du besoin pressant de rentrer chez soi. Sauf que tu picoles depuis maintenant 5h et que la pièce commence un peu à tourner. Tes potes insistent pour que tu restes mais tu leur affirmes que "tu gères". Pourtant plusieurs petits signes discrets prouvent que tu es mal barré, et ce serait bien que tu apprennes à les reconnaître.

  1. 23:33 - Avant de partir tu es allé pisser et tu as parlé 5 minutes avec ton reflet dans le miroir
    Généralement ce n'est pas bon signe. D'autant que tu as répété à ton double que "tu n'étais pas bourré" tout en urinant dans le lavabo.
  2. 23:40 - En allant chercher ta veste dans la chambre de ton pote, tu t'es affalé sur le lit "juste pour te poser un peu"
    15 minutes après un mec t'as réveillé pour que tu arrêtes de baver sur son blouson, tu as crié "J'DORMAIS PAS PUTCHAIN" avant de te lancer, fier et digne, vers la porte d'entrée. (Qui était de l'autre côté, là tu t'es pris un placard.) Tu décides de t'ouvrir une dernière bière.
  3. 00:21 - Tu t'es perdu entre l'appart de ton pote et le parking, pourtant juste à côté
    Tu en as chié pour retrouver ta caisse, et tu as ensuite péniblement essayé de mettre la clé dans la portière en râlant contre "cette bagnole de merde" avant de te souvenir que tu avais la fermeture centralisée.
  4. 00:45 - Tu t'es assis côté passager pendant 20 minutes en fixant droit devant toi et en chantonnant du Joe Dassin
    A la fin de "L'été indien" tu as ris bêtement tout seul avant de te traîner lamentablement derrière le volant. Tu t'ouvres une bière.
  5. 00:56 - Tu refuses de démarrer tant que tu n'auras pas retrouvé ce vieux CD de Queen parce qu'il faut absolument que tu mettes Bohemian Rhapsody. Maintenant.
    Tu es pris d'un besoin impérieux de l'écouter, tu ne pourras pas partir tant qu'il ne sera pas dans le lecteur CD. Pourtant tu n'as jamais eu de CD de Queen. Mais ça tu l'as oublié. Tu t'en fous, tu chantes quand même.
  6. 01:00 - Tu ne te souvenais pas que Paris était si vallonné
    Cette route en lacet te donnerait presque la gerbe, ça a vraiment changé les Champs Elysées. Tu termines ta bière.
  7. 01:12 - Tu ne t'es jamais senti aussi confiant au volant, d'ailleurs tu es sûr de pouvoir doubler cette moto sur le périphérique
    Et tout ça avec les phares éteints, parce que le périph' est éclairé, et aussi parce que tu as complètement oublié de les allumer.
  8. 01:14 - Finalement c'était pas si mal de percuter la barrière de sécurité et de faire 3 tonneaux. Ça t'as permis de faire une pause et de vomir dans les fougères.
    En revanche tu ne sais plus du tout où tu es. Tu vas donc dormir là, dans l'herbe, et on verra demain.

C'est clair : tu es trop bourré pour conduire.