standup
Source photo : mynicktest

Vous êtes un marrant. Ça, vous le savez. Mais quand vous avez cherché à monter des petits spectacles comiques dans votre quartier, ça s'est mal passé. Les gens n'adhéraient pas à votre univers, ne croyaient pas à vos costumes et bien souvent, ne venaient pas du tout. Pourquoi ? Parce que le comique, c'est has-been. Votre truc, c'est peut-être le stand-up, voilà un truc moderne avec un nom anglais et des références américaines ! Sans le savoir, vous avez peut-être la capacité de faire de vos faiblesses des atouts et de devenir l'ambassadeur hexagonal du stand-up, l'empereur des caves parisiennes, le Seinfeld français.

  1. Vous êtes un piètre acteur
    Si Molière s'est fait chier à inventer des personnages, à leur mettre des costumes et à mettre au point une mise en scène complexe, c'est bien parce que ce type ne présentait aucun intérêt. Ce n'est pas votre cas, il est évident qu'il suffit que vous soyez vous-même pour que les gens paient leurs places. (Aucune vanne sur Dom Juan "qui demande des 06" ou sur Les Femmes Savantes "qui se la racontent dans le métro", c'était quand même un bon à rien ce Molière)
  2. Vous n'arrivez pas à trouver de chutes dans vos sketches
    D'ailleurs, vous n'avez pas vraiment de sketch, juste un chapelet de blagues de vannes bien senties que vous terminez en général par "C'est tout pour moi, merci" quand vous sentez que votre public vous a lâché.
  3. Vous prenez le métro
    Dans votre premier spectacle, vous vous devez de consacrer dix bonnes minutes au métro parisien. "Vous avez remarqué, les gens dans le métro font la gueule!" Hahaha... trop bien vu. Ce genre de bon mot fera de vous un commentateur urbain et aux prises avec le quotidien des classes populaires, bien joué, vous avez mis la moitié de la salle dans votre poche.
  4. Vous connaissez personnellement Jamel Debbouze
    Sinon, c'est même pas la peine.
  5. Vous n'êtes pas Parisien
    Et vous devrez raconter votre périple depuis votre province ou votre pays natal jusqu'à la capitale, depuis votre école pourrie (10 minutes sur vos profs), le voyage en TGV ou en avion (5 minutes sur la qualité des sièges) et votre chambre de bonne au 6ème étage d'un immeuble du 9ème arrondissement (15 minutes sur les dealers et les prostituées du quartiers). Le stand-up à la française a ses gammes, vous devrez y passer.
  6. Vous ne jouez que devant un mur en briques rouges
    Votre côté New-yorkais, sans aucun doute. Toujours est-il qu'il vous paraît inconcevable de dire un truc drôle sans ce décor à la fois épuré et chaleureux. Alors c'est chiant, il faut construire des murs en briques rouges partout où vous passez, mais c'est le prix à payer.
  7. Vous glissez des extraits de votre spectacle dans toutes vos conversations
    C'est la base de la promo. Dès qu'on vous demande comment vous êtes venu, vous faites dériver la conversation de façon habile : "Je suis venu en métro... D'ailleurs, je sais pas si vous avez remarqué, mais dans le métro, tout le monde fait la gueule!". L'impro c'est bien beau, mais il ne faut pas rater une occasion de placer son "matériel" à tout bout de champ.
  8. Vous aimez interagir avec votre public, sans filet
    Vous n'hésitez pas à lancer à la volée "y'en a qui sont venus en métro ce soir?", et si vous êtes chaud, vous repérez un mec au deuxième rang, l'air bon public, et vous l'agressez. "Tu t'appelles comment? Tu fais quoi dans la vie? C'est pas ce boulot que font les mecs qui ont été refusés à la Police et dans l'armée ?... Non j'déconne... j'adore la Poste... Vous avez remarqué ? Y'a toujours qu'un guichet sur quatre ouvert à la Poste !..." Vous êtes brillant.
  9. Vous avez une blague sur les Chinois
    Un truc rigolo sur la capacité à réparer votre téléphone... En réalité , vous ne connaissez pas de Chinois doué en électronique et pour tout dire, vous ne connaissez pas de Chinois du tout, mais bon, c'est la dernière population pour laquelle les blagues racistes sont autorisées. Vous ferez même peut-être une imitation. Si il y a besoin d'une surenchère, vous gardez un truc sur la taille de leur pénis dans votre manche, sait-on jamais.
  10. Vous connaissez les vrais sujets qui touchent les gens
    Qu'est ce qui intéresse les gens ? Les iPhones, le rap, le McDo, Facebook et donc, le métro. Vous avez pris comme postulat que votre univers est celui de tous vos contemporains, et ça, c'est quand même bien pratique. "Y'a des gens dans la salle qui utilisent Facebook ?". Vous êtes un vrai sociologue, le succès ne peut plus vous échapper.

Ok, c'est tout pour moi ce soir, merci.

Et pour te prouver que le stand-up c'est pas non plus toujours ça, viens nous voir à la Comedy Night !

(ok y'aura surement une blague sur le métro quand même)
Site_Topito-Night-2

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :