5 saisons. 10 saisons. 15 saisons. Se mettre à la série est une entreprise décourageante pour qui arrive à ce niveau avancé de développement. La continuer est un enfer pour qui se la coltine depuis ses premières heures. Mais surtout : pourquoi s’infliger ça ? Plus rien ne marche là-dedans. Plus rien du tout. Et pourtant, on regarde.

1. Des personnages morts réapparaissent

Soit qu’ils n’étaient pas morts, soit que c’était un rêve, soit que c’est du flashback : en tous les cas, les scénaristes n’avaient plus d’idée.

Source photo : Giphy

2. Le meurtrier a déjà été découvert depuis 11 saisons

Depuis, on a un discours ésotérique sur des choses et d’autres, un retour à la vie normale ou tout autre chose qui montre que la série a définitivement été mal découpée.

3. Le superméchant est tellement familier qu'il ne fait plus peur du tout

C’est comme s’il faisait partie de la famille. Un genre d’oncle qui voudrait détruire le monde, mais on sait qu’il n’y arrivera jamais vraiment.

Source photo : Giphy

4. D'un petit meurtre de rien du tout, on est passé à une crise internationale impliquant douze coaltions

Cette escalade a été justifiée par l’arrivée d’un scénariste passionné de relations internationales autour de la sixième saison. Depuis, le mot qui vient le plus facilement à l’esprit quand on pense à la série est « n’importe quoi. »

5. Le personnage principal en est à sa troisième dépression

La première était un vrai apport scénaristique. La seconde donnait un coup de fouet à la tension dramatique. La troisième procure une impression de déjà-vu.

6. Tu peux sauter un épisode sur deux et quand même comprendre ce qu'il se passe

Puisque de toute façon c’est à peu près toujours la même chose.

7. Les phrases-choc du héros sont tellement usées jusqu'à la corde qu'en les disant, l'acteur sourit comme s'il se citait lui-même

Effondrement du quatrième mur. Lassitude générale sur le plateau. C’est qu’il fait TRES chaud sur ce plateau.

Source photo : Giphy

8. Le nombre de personnes mortes durant la série rivalise avec la population du Bostwana

Or, l’anéantissement d’une population entière AURAIT DÛ être prise en compte par les scénaristes comme un ressort réaliste à exploiter. Dans le cas contraire, on assiste probablement à un exercice d’écriture automatique porté à l’écran.

9. Aucun des protagonistes de la première saison n'est plus présent dans la série

Ni le show-runner, ni les scénaristes, ni les acteurs ni même les personnages. On assiste probablement à la lente agonie d’une série sous-perfusion dont on essaie de tirer le maximum de blé. Attention.

10. Tous les personnages ont couché les uns avec les autres

Même les filles hétéro ensemble. Surtout les filles hétéro ensemble.

Source photo : Giphy

11. Un nouveau personnage arrive sans aucune raison

A part celle d’apporter de la nouveauté. Il est agaçant. Autour de lui, les personnages historiques ont l’air déprimé. Gris. Morts. Vieux.

12. Les jeunes de la série ont désormais 40 ans

Il s’habillent encore comme des jeunes et utilisent des expressions de jeunes. Ils mettent tout le monde mal à l’aise. Ils ont pris 50 kilos.

Source photo : Giphy

13. Il y a tellement de personnages qu'entre deux apparitions à l'écran, les acteurs ont pris 10 ans

Plus personne n’a la moindre notion du temps écoulé entre une séquence et une autre. 1 mois ? 15 ans ?

14. Il y a eu tellement de questions soulevées qu'il faudrait au moins 6 saisons pour toutes les résoudre

Et au lieu de s’y mettre, les scénaristes ouvrent de nouvelles questions. Ça sent mauvais.

15. Le bébé que deux personnages ont eu à la saison 2 a désormais 15 ans et fait sa crise d'ado

Il est joué par le même acteur. Qui est le fils du producteur.

Source photo : Giphy

Il faut savoir arrêter une fête.

Source : Reddit