Les restos à touristes c’est bien mais il y a mieux. Quand on voyage, il est toujours préférable de se retrouver à la table d’un bon petit restaurant bien typique, immergé dans la culture locale, que de manger dans des établissements conçus pour plaire au plus grand nombre. Et puis parfois, les restos à touristes, c’est carrément la grosse arnaque. Alors comment les reconnaître ? Trucs et astuces…

1. Un type vous a quasiment kidnappé dans la rue pour vous asseoir à une table avant de vous glisser un menu dans les mains.

Et ce après s’être presque battu avec le mec du resto d’à côté.

2. Le menu est disponible dans 60 langues...

Enfin peut-être pas quand même mais en général, on peut tout piger si on vient de tous les pays frontaliers à celui dans lequel on se trouve.

3. … Et super bien achalandé

Dans un restaurant à touristes, on peut manger plein de trucs. La carte est aussi épaisse qu’un annuaire.

Source photo : Giphy

4. C'est farci de touristes...

Et on les reconnaît comment ? Ils parlent fort, ont plein de sacs pleins de souvenirs, l’appareil photo est posé sur la table… Ils font des trucs de touristes quoi…

5. … Mais il n'y a aucun autochtone

Les locaux fuient les restaurants à touristes, c’est bien connu.

6. Tu as choisi ce resto après une recommandation de ton hôtel

« C’est le meilleur restaurant de toute la ville ! »

Source photo : Giphy

7. On trouve des photos des plats en devanture

Le poids des mots, le choc des photos.

8. Le restaurant est situé dans le quartier le plus touristique

À deux pas de tous les centres d’intérêt.

9. Le restaurant à touristes est généralement grand

Pour accueillir toujours plus de touristes !

10. C'est bon mais pas top

Ou alors pas bon du tout mais en général, quand on s’en aperçoit, c’est trop tard. Il existe cependant des exceptions !

Source photo : Giphy

Et bon appétit bien sûr !