Au commencement était une bonne résolution : allez, je me lève du canapé pour éteindre la télé plutôt que d'appuyer sur le bouton de la télécommande. Puis, allez, je me lève du canapé pour éteindre la télé et aller chercher le pain. Six mois plus tard, tu ne vis plus que pour courir, soulever des poids ou boxer. Explication chimique : tu es devenu accro aux endorphines, ces hormones libérées par le corps suite à un effort physique. Tellement accro que tu ne sais plus quoi désinstaller de ton smartphone pour faire de la place à tes 17 applis fitness et running.

  1. Tu inondes ton Instagram de photos de toi en tenue de sport
    Agrémentées de citations inspirantes trouvées sur Babelio. D'ailleurs, tes potes n'en peuvent tellement plus de tes selfies qu'ils se sont désabonnés.
  2. https://www.instagram.com/p/BDOY_nZILJF/

  3. Tu mets ton réveil à 6h le dimanche pour bouffer des pâtes au jambon
    Ça te permet de partager un moment avec tes colocs qui rentrent de soirée.
  4. Tu fais les soldes chez Nike et Decathlon
    En plus de Zara, Gap et H&M. C'est simple, maintenant en prévision des soldes tu prends un crédit à la consommation.
  5. https://www.instagram.com/p/BAw73mqs87F/

  6. Faire du sport est le meilleur moment de ta journée
    Tu ne rêves que d'une chose : quitter le bureau pour enfiler ton short et tes baskets. C'est peut-être (aussi) le signe que ton boulot est merdique.
  7. Tu as déjà refusé des soirées pour ne pas gâcher ton entraînement du lendemain
    Barbecue-rosé ? Hmmm, désolé les gars, ça m'aurait bien tenté mais je vais plutôt regarder Danse avec les Stars en mangeant des haricots verts, ce soir.
  8. Tu organises tes congés en fonction de tes compétitions
    "Chéri(e), pour la Saint-Valentin, ça te dit une petite escapade romantique au Mud Day ?"
  9. Mud Day - Jake and Charlie

  10. Tu te prends en photo partout avec ton dossard
    Jusque dans les chiottes : "Trop stressé pour demain ! #cacamou." Ça va trop loin.
  11. Tu continues à faire du sport, même quand tu as mal
    Ton médecin du sport et ton kiné ont dû se mettre à deux pour t'immobiliser. Du coup pour pas déprimer, tu t'es fait un programme de renforcement musculaire à suivre dans ton salon.
  12. Mieux vaut ne pas passer au rayon jambon après toi
    15 paquets de blancs de dinde et six boîtes d’œufs plus tard, tu es paré pour le weekend. Bon appétit.
  13. Tu as déjà dit : "Pas ce soir chéri(e), j'ai compétition demain."
    Et ce n'était pas pour passer ton tour de vaisselle...

Et si tu manques d'idées pour te convaincre d'arrêter le sport, viens voir par là.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :