Source photo : Joel Bedford

En cette période électorale propice à l'étiquetage facile des gens, le "bobo" est la cible idéale. Ce "bourgeois-bohème" est aisé, protégé et animé de belles idées qu'il traduit par une consommation dont il ne comprend pas la portée paradoxale. Bref, le "bobo" est un con. Et des cons, vous en avez pas mal dans votre entourage, comment savoir s'ils appartiennent à cette nouvelle gangrène ou si ce sont juste des cons standards, à l'ancienne ? Certains signes ne trompent pas.

  1. Vos amis évoquent maintenant souvent la catégorie "CSP+"
    Au lieu de "gros bourges" ou "rupins".
  2. Vous ne trouvez plus personne pour aller faire un foot le dimanche
    Vos amis font du sport en salle et courent sur des tapis. On ne fait pas un tacle avec un short Marc Jacob et on ne met pas des crampons plein de boue dans un sac Repetto.
  3. On vous a offert un CD de Devendra Banhart
    De la part de quelqu'un qui laisse trainer les boitiers de Bénabar et d'Olivia Ruiz dans sa bagnole. Qui achète des CD de nos jours ?
  4. Vos amis ne regardent jamais "toutes ces conneries" à la télé
    Ou en tout cas n'en parlent pas. Par contre, il trouvent très intéressantes les émissions qui "décryptent les médias". Le bobo aime analyser la télé, mais refuse de la regarder.
  5. Les restaurants, c'est sushi le midi et "cuisine-bistrot" le soir
    Vous n'osez pas dire à vos amis que dans les sushis, vous n'aimez que la sauce et le wasabi et que vous en avez marre de lire les menus écrits à la craie. Ça fait une éternité que vous n'avez pas fait une grosse bouffe dans une pizzeria ou un routier.
  6. Au moins 30% de vos potes s'intéressent à la photo
    Connaître un ou deux photographes, c'est normal. En connaître trop, c'est inquiétant. Les artistes auto-proclamés qui s'expriment en achetant du matériel coûteux ont fait de Flickr le réseau social Bobo par excellence.
  7. On vous propose tous les week-ends des pique-niques en bord de Seine
    Avec du pâté et du saucisson, mais de chez Daily Monop. Ou d'un petit boucher bio qui fait tout lui même.
  8. Votre père s'est mis au ukulélé
    Et il a vendu sa Gibson Les Paul pour ça... Tout fout le camp.
  9. Vous vous faites photographier par des Polaroïd en soirée
    Pour les retrouver le lendemain scannées sur Facebook. Être Bobo nécessite d'être über-social.
  10. Vos potes fument des trucs chelou
    Et ce n'est même pas de la drogue.
  11. Vous êtes invité à des soirées déguisées thématiques
    Souvent "Années 80" avec des gens déguisés en personnages des années 90. Le bobo se réinvente une culture en permanence.

Et vous, vous réalisez que vous êtes cernés par des bobos ?

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :