alcatraz
Crédits photo (creative commons) : Thomas Hawk

Dans le monde du travail, désormais, il faut savoir changer de voie. Et du coup, certains de vos collègues ont des parcours divers avant de partager votre bureau. Certains ont repris des études, d'autres ont une expérience à l'étranger, et peut-être que quelques-uns sont passés par la case prison (sans toucher 20 000 francs). Une fois la dette payée, on peut, et on doit, considérer que c'est une page tournée et qu'un ancien taulard est un citoyen comme les autres. Mais la prison, ça vous marque un homme et il est possible que quelques petites habitudes trahissent un passé carcéral.

  1. Il a des trous de plusieurs années dans son CV
    12 ans d'années sabbatiques, ça fait quand même beaucoup. Si vous réalisez que votre collègue a reçu son dernier salaire en Francs, vous pouvez vous poser des questions.
  2. Il a un tatouage en forme de toile d'araignée sur le coude
    Et aussi un bout de dragon qui remonte le long du cou. Vous n'êtes pas professionnel, mais il vous semble bien que ce truc a été plutôt fait avec l'encre d'un bic et un briquet que par une personne qualifiée.
  3. Il a des moyens expéditifs de régler les problèmes
    Pas plus tard que ce matin, il a tabassé son clavier avec une savonnette dans une chaussette parce qu'il était bloqué en QWERTY. Mais c'est vrai que c'est chiant quand ça arrive.
  4. Il gagne tout le temps au "combien de temps maximum t'es resté sans baiser?"
    Alors qu'il est plutôt beau gosse. Peut-être qu'avec des lacets sur ses godasses, il serait plus présentable.
  5. Il profite de la pause-déjeuner pour faire des pompes dans l'open space
    Et quand il a fini, il joue un peu d'harmonica, tout seul, dans son coin.
  6. Il coche sur le mur chaque jour qui le sépare de la fin de sa période d'essai
    Et il en fait des caisses quand il vous en parle : "Tu vois mec, quand je serai sorti de cette merde, quand j'aurai mon CDI, je pense que je vais me ranger... finies les conneries, j'arrête la coloc', et je prends un pass Navigo..."
  7. Il a des hobbys hyper-limités
    Et il partage ses RTT entre "basket" et "drogue".
  8. Il n'a pas un rapport très sain avec le stagiaire
    Vous avez même dû lui expliquer que non, on ne retourne pas sa poche avec un air lubrique en regardant le petit jeune avec un petit signe de tête l'invitant à s'en saisir. Non, on ne fait pas ça.
  9. Sa famille vient lui rendre visite toutes les semaines
    En général le jeudi après-midi, ils s'installent de chaque côté de la fenêtre de son bureau et parlent par téléphone. Par ailleurs, il reçoit des colis, des clopes et des brioches fourrées avec des limes.
  10. Il est très tendu dans ses relations avec ses supérieurs
    Vous l'avez même vu préparer une réunion commerciale en frottant des touillettes à café contre le sol en béton du parking pour les aiguiser. Heureusement, après une heure de promenade, il était calmé.

Et vous, vous pensez que tous vos collègues ont payé leur dette à la société?