A l'approche de la trentaine, il est important de faire un point sur les années passées, surtout quand tu en as passé la moitié sur ta planche à roulettes. Quand tu croises un rouliplanchiste dans la rue, ou que tu tombes sur une vidéo de skate, tu sens que tu as pris un coup de vieux et que tu n'as plus rien à voir avec cette nouvelle génération qui te regarde comme un fossile. Eh oui, tu es devenu un partisan du "C'était mieux avant".

  1. Tu prends du plaisir à faire de la mini
    Tu as toujours préféré le street pur et dur, mais faut avouer que c'est crevant. Tu ne récupères plus comme avant. Du coup tu sors de temps à autres ta mini pour aller au boulot, ça fait du bien.

    mini
    Source photo : made-in-china
  2. Tes modèles avaient un vrai Charisme (oui, avec un grand C)
    Tom Penny, Kareem Campbell, Guy Mariano, Gershon Mosley. Rien à voir avec ce Justin Bieber du skateboard qu'est Ryan Sheckler.
    http://youtu.be/UpegCT3VCYk
  3. Ta haine envers les trottinettes
    Depuis quelques années, un fléau sévit sur les skateparks, l'arrivée des trottinettes. Désormais, tu passes ton temps à éviter ces cons de gamins qui s'élancent de tous les modules sans regarder devant eux en se rappelant avec nostalgie du temps ou tu pouvais skater pépère avec 2 ou 3 mecs en roller pas trop chiants.
  4. Tu soutiens et as soutenu les marques françaises
    Le skate c'est avant tout un milieu de potes, une grande fratrie. En tout cas à ton époque. C'est pour ça que tu essayais d'acheter un maximum ton matos chez des Français. Tu as d'ailleurs versé une larme quand Anagram s'est arrêté après 7 ans de bons et loyaux services.
  5. Tu resteras à jamais un amateur de skate punk
    Pour toi le skate punk reste la seule vraie musique d'un clip de planche. A la limite un peu de hip-hop ou du rock crado, mais avant tout du punk. Aujourd'hui ça a bien changé mais tu ressors souvent des vieux Millencollin, Bad Religion, Uncommonmenfrommars etc. Et systématiquement ça te donne envie de ressortir ta vieille planche usée.
  6. Tu ne supportes pas la nouvelle génération
    Alors que quand tu étais minot tu galérais à passer ton premier flip, tu vois désormais des kids de 10 ans prendre des curbs en switch flip back crooked mollie tré out. Et tout ça avec des pantalons tellement serrés qu'ils peuvent à peine respirer. Oui, tu es un peu jaloux.
  7. Tu ne jures plus que par des Nike Janoski
    Après avoir passé des années à limer tes Sk8 Hi et à cracher sur les marques de sport qui n'ont jamais œuvré pour le skateboard, tu es passé du côté obscur et tes petits pieds ne peuvent plus se passer du pro model Nike de Stefan Janoski. La société de consommation a enfin réussi à t'avoir.

    nike-sb-janoski-sequoia-2
    Source photo : solecollector
  8. Tu as connu une flopée de magazines posthumes
    Freestyler, Tricks, Chill. Des noms inconnus de la nouvelle génération qui se régale sur les Internets avec plein de très bon webzine. Bon d'un côté c'est pas si grave, sauf pour Chill bien sûr.

    chill
    Source photo : priceminister
  9. D'ailleurs, tu n'en achètes plus du tout et ne lis que la presse gratuite
    Tu te retrouves souvent avec Soma et Beach Brother entre les mains, tu les feuillettes à l'occasion mais tu ne retrouves pas le frisson de tes 15 ans. Du coup ils finissent tout le temps aux toilettes.
  10. Le logo Santa Cruz te manque énormément
    Il était pourtant parfait ce logo, avec cette bouche au milieu d'une main. Reconnaissez que le nouveau c'est un peu la fin du skate fun, du skate vrai. Un vrai logo de marque, bien propre comme il faut. Dommage...

    santacruz
    Source photo : santacruzskateboards

Allez, on ressort les baggies et la planche. Hop.

Top écrit par Toolib

Crédits photo : Sportdogaja