On utilise tout le temps dans nos phrases des ponctuations classique comme le point d'interrogation, la virgule, ou le point d'exclamation. Mais cette époque est révolue. Aujourd'hui est venu le temps des rires, des chants et des signes de ponctuation trop peu utilisés et oubliés de tous. A eux le pouvoir.

  1. Le point exclarrogatif
    Inventé par Martin K. Speckter, il utilisé pour ponctuer une phrase exclamative et interrogative, ce point peut très bien remplacé le "?!" ou le "!?". Vous gagnez du temps ainsi que du style, du swag et de la classe.
    2000px-Interrobang.svg
  2. Le point d'autorité
    Hervé Bazin, dans son livre "Plumons l’oiseau" paru en 1966, a inventé pas moins de 4 signes de ponctuation, car ce mec est un barge. Ainsi il a posé le point d'autorité, qui sert à montrer de l'autorité dans une phrase. Le type est logique.
    2000px-Point_d'autorité.svg
    Crédits photo (creative commons) : Sakurambo~commonswiki
  3. Le point de certitude
    Hervé Bazin, encore une fois, s'est démené pour créer ce signe. Pourtant, il a pu dire le jour de cette innovation qu'il n'était pas certain que ce signe ferait le buzz. D'ailleurs si vous observez bien, ce point ressemble à un pieu pour tuer les vampires. Voilà c'est tout.
    1000px-Point_de_certitude.svg
    Crédits photo (creative commons) : Sakurambo~commonswiki
  4. Le point d'acclamation
    Encore un coup de ce petit filou de Hervé Bazin. Cette fois, le point d'acclamation est utilisé pour montrer une très grande exclamation. C'est comme dans Pokemon, c'est un peu une évolution en fait.
    2000px-Point_d'acclamation.svg
    Crédits photo (creative commons) : Sakurambo~commonswiki
  5. Le point d'amour
    Le plus beau de tous les signes puisqu'il ressemble à des fesses un coeur. Il sert à montrer l'amour que vous ressentez comme dans les phrases "je t'aime" ou "ce qui se trouve dans mon assiette ressemble à un étron".
    Point_d'amour.svg
    Crédits photo (creative commons) : Sakurambo~commonswiki
  6. Le point de doute
    Devinez qui l'a inventé ? Et oui les amis, c'est encore cet infernal Hervé Bazin. A croire qu'il avait que ça à faire. Après le point de certitude, il s'est dit qu'il allait aussi créer le point de doute, pour que ça plaise à tout le monde. On souligne quand même les courbes onctueuses de ce signe, qu'on pourrait faire en tatouage.
    Point_de_doute.svg
    Crédits photo (creative commons) : Sakurambo~commonswiki
  7. Le point d'ironie
    Inventé par le poète Alcanter de Brahm au XIXe siècle, il sert à faire part d'un certain sarcasme dans une phrase. Les lecteurs du Canard Enchaîné le connaissent très bien. En plus, il fut même repris par ce bougre de Hervé Bazin dans l'ouvrage où il en pondit 4 autres.
    2000px-Point_d'ironie_de_Alcanter_de_Brahm.svg
    Crédits photo (creative commons) : Bayo
  8. Le point de poésie
    Julien Blaine a créé ce point dans son ouvrage "Reprenons la ponctuation à zéro". Si vous regardez de plus près, vous pouvez remarquer un "P" sur le signe, rappelant étrangement le "P" du mot "poésie". Coïncidence ? On ne croit pas.
    Poesie
  9. Le point d’exécution
    Oui c'est une croix chrétienne. En plus on a du mal à saisir dans quel genre de phrases on peut caler ce signe. Est-ce dans une phrase à l'impératif ou lors d'une exécution publique sur la place du village ? Le mystère reste entier.
    Execution
    Crédits photo (creative commons) : academic
  10. La virgule d'exclamation
    Il est de coutume de montrer son exclamation à la fin d'une phrase. Mai grâce à ce signe, vous pouvez maintenant le faire en plein milieu de la phrase, et ainsi partir sur un autre ton dans la deuxième partie. C'est la magie de la langue française.
    Virgule_d'exclamation.svg
    Crédits photo (creative commons) : VictorBrice

Vous voilà maintenant prêt pour tout dégommer en dictée.

Source: Wikipédia

Un top signé Antoine Créa

Ce chouette top nous a été envoyé par un utilisateur de Topito. Si toi aussi tu veux être publié, tu peux tenter ta chance par ici

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :