De plus en plus de monde est sensible à la cause vegan, et ça a l’air d’être plutôt une bonne chose, même si on va pas rentrer dans le débat (il y en a déjà assez et ça nous donne envie de manger notre clavier.) Pour l’instant, seule une petite partie de la population est vegan. Mais des mecs ont prévu les conséquences de la question « et si tout le monde devenait vegan d’un coup ? » Et s’il y a du bon, il y a aussi du mauvais. Le monde n’est ni tout noir, ni tout blanc.

1. Il y aurait une grosse diminution des gaz à effet de serre

15% de nos émissions de gaz à effet de serre viennent de l’élevage des animaux utilisés pour les viandes et autres produits (lait, cuir, etc). Autant dire qu’on ferait beaucoup de bien à la planète en arrêtant d’un coup d’émettre tout ça. Le réchauffement climatique serait ralenti, les glaces fondraient moins vite et on aurait un peu plus de temps devant nous avant de se retrouver dans une piscine géante à cause de la montée des eaux. Cool, non ?

Source photo : Giphy

2. On aurait davantage de terres cultivables

Vu qu’il faut environ 7 calories de végétaux pour faire 1 calorie de viande (c’est qu’elles mangent beaucoup les petites bêtes), on pourrait utiliser les terres fertiles pour produire plus de nourriture. Les 7 calories iraient directement dans notre bidou à nous au lieu de passer par une vache, un cochon ou un poulet. C’est une manière un peu rapide d’expliquer le principe, mais ce qui est sûr c’est qu’on aurait plus à bouffer, et quand on sait à quelle vitesse la population mondiale augmente, ça serait plutôt une bonne chose.

3. On verrait moins de maladies

La consommation de viande et de produits laitiers entraîne pas mal de diabètes, de cancers et de maladies cardiovasculaires. En devenant vegans, les habitants des pays du Nord – qui sont le plus touchés par ces maladies vu qu’ils bouffent plus de produits animaliers – seraient en meilleure santé. Moins de monde dans les hôpitaux, moins de morts, plus d’habitants en vie, plus forte croissance de la population… Finalement on sait pas si c’est bien ou pas.

Source photo : Giphy

4. Les pays du Sud seraient privés d'une partie de leurs apports en nourriture

Si le Nord profite un max de la situation, c’est pas le même délire pour le Sud. Si on devenait tous subitement vegans, ses habitants ne pourraient pas remplacer l’élevage par de l’agriculture, il faudrait énormément de temps pour rendre les terres cultivables. En conséquence, plus de famine, plus de pauvreté, plus d’injustices. Qu’est-ce qu’on fait alors ? Le véganisme part d’une bonne idée, mais pour le coup c’est un peu dur à gérer.

5. Plein d'animaux mourraient

Sans les apiculteurs pour les protéger, les abeilles seraient davantage exposées aux parasites et leur population baisserait très rapidement. Et on sait bien que sans les abeilles plein d’espèces végétales seraient menacées. Pour les autres animaux d’élevage type bovidés, ovidés, volailles ou cochons, les laisser livrés à eux-mêmes reviendrait à les laisser crever dans la nature. Mais…(faut aller voir le point suivant, allez, vite.)

Source photo : Giphy

6. On arrêterait de créer des espèces juste pour nous

Aujourd’hui, les animaux d’élevage sont le résultat de manipulations par la main de l’homme pour les rendre adaptés à notre alimentation. On a des vaches qui produisent plein de lait, des cochons bien gros, des poulets avec plein de chair, etc. En plus de ça, on fait en sorte qu’ils se reproduisent vite puis on les entasse (souvent) dans des lieux bien trop petits pour eux. Alors oui, leur population baisserait rapidement, mais après on arrêterait de faire chier de nouveaux animaux. Vous aimeriez qu’un être supérieur à l’humain nous élève pour nous consommer ? NON.

7. On arrêterait les abattoirs

On a bien vu de quelle manière dégueulasse sont tués les animaux dans les abattoirs, et franchement ça fait froid dans le dos. À côté, les chasseurs ont presque l’air d’être des chics types. Alors si on peut arrêter ce bordel c’est pas plus mal.

Source photo : Giphy

8. On préserverait de l'eau

Il faut environ 15 000 litres d’eau pour produire un kilo de bœuf. L’agriculture utilise environ 5 fois moins d’eau. Si on devenait tous vegans, on réglerait en partie le problème de la disparition des réserves d’eau douce. Pour rappel, des gens se font la guerre dans le monde pour ces réserves. On dit ça juste comme ça, hein.

9. On pourrait nourrir plus de monde, mais moins que si on gardait un peu d'élevage animal

Dit comme ça ça paraît un peu bizarre alors on va tout éclaircir. Bien sûr, le véganisme permettrait à plus de monde de se nourrir que le système qu’on a aujourd’hui, vu que la viande coûte beaucoup de ressources. Mais un régime végétarien serait plus adapté pour nourrir plus de monde qu’un régime vegan. Tout simplement parce que toutes les terres de la planète ne sont pas fertiles pour l’agriculture. Certaines peuvent servir de pâturages mais ne peuvent pas faire pousser de céréales, d’arbres fruitiers ou autres. Donc si on gardait ces terres pour nourrir des animaux produisant du lait, on nourrirait encore plus de monde sur la planète. En bref, le vegan nourrit un peu moins que le végétarien qui tolère les produits laitiers.

Source photo : Giphy

10. Nos magasins seraient pleins de nouveaux aliments

Il existe un tas de recettes veganes trop bonnes et certains produits animaliers sont très bien imités. Le seul truc c’est qu’il vaut mieux savoir cuisiner un peu. Mais dans un monde où tout le monde serait vegan, on peut imaginer que ça serait un peu moins galère de trouver les bons produits. On aurait même plein de plats préparés et de traiteurs vegans pour ceux qui ont trop la flemme. On vous connaît, hein, bande de flemmards.

11. (Bonus) On aurait moins de débats relous sur internet

Parce qu’on en a vraiment marre de lire EXACTEMENT les mêmes débats sous tous les articles qui traitent du sujet. Même sous ceux qui traitent de sujets qui n’ont rien à voir, d’ailleurs. On vous voit déjà commenter sous ce top, bande de relous.

Ps : les mecs qui se foutent de la gueule des vegans en faisant de leur consommation de viande une fierté sont des gros beaufs. Pas besoin d’être vegan pour s’en rendre compte.

 

On fait quoi alors ?

Source : LeMonde, Vice (entre autres)

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :