Seinfeld a 25 ans... oui déjà. Le show qui est légendaire aux USA (son 'series finale' a rassemblé près de 50 millions de téléspectateurs, troisième meilleure audience pour une série all time) n'a pas une popularité énorme dans l'hexagone. Pourtant si vous avez regardé la TV récemment vous avez bouffé du Seinfeld. Si vous ne connaissez pas encore vraiment ce show et que vous aimez la comédie voilà une liste des gens qu'il a grandement influencé. En espérant que ça vous donne envie de vous taper (ou retaper) ce monument de la télévision :

  1. Louie
    Evidemment Seinfeld n'a pas été le premier show à mettre en avant un comédien de Stand-up. Il y a eu Roseanne,Le Bill Cosby Show, etc... Mais Seinfeld fut la première série à montrer un comédien de stand up être un comédien de stand up. Ouvrir et fermer un épisode avec un "bit" (un sketch) ayant un rapport avec l'épisode c'était quelque chose de nouveau. On sait aussi que le "pitch" de la série était au départ "suivre les traces d'un comédien pour comprendre comment lui vient l'inspiration". On retrouve toutes ces caractéristiques dans Louie, dans lequel Jerry Seinfeld vient d’apparaître. La boucle est bouclée...

    Louie
    source photo : culturemass
  2. Arrested Development
    Si vous êtes un petit peu passionné d'écriture comique, ou ne serait-ce que si vous avez bouffé un petit peu de sitcom U.S bien fichu dans votre vie, vous remarquerez d'innombrables similarités d'écritures entre les deux séries. Notamment la façon dont tous les petits détails secondaires vont se regrouper au final pour faire de plusieurs histoires débiles et différentes un ensemble où tout est lié. On peut même dire sur certains épisodes que l'élève a dépassé le maître.

    Arrested developement
    source photo : technobuffalo
  3. It's Always Sunny In Philadelphia
    3 garçons une fille. Des personnages absolument antipathiques qui ne pensent qu'a leurs gueules. Une haine pour les happy ending et les bons sentiments. Tout ce qu'a crée Seinfeld, Philadelphia l'a exacerbé. Certains critiques ont même dit que 'Philadelphia' est une sorte de "Seinfeld sous crack", ce qui est exactement le cas. Au bout de 9 saisons, c'est toujours aussi drôle, toujours aussi méchant, et ça doit tout ou presque au "show about nothing" qui a révolutionné la télévision.

    it s always sunny
    source photo : actuseries
  4. Friends
    Si Friends peut paraître un peu "mélo et cul cul" à côté de Seinfeld, il faut se rappeler de ce qu'étaient les sitcoms avant Seinfeld : des shows centrés autour de la famille, pleins de bons sentiments dans lesquels toutes personnes célibataires ayant plus de 30 ans est considéré comme un freak. Après le succès exceptionnel de cette série sur New York ( ça aussi c'était pas commun avant Seinfeld) il était plus facile de pitcher un show comportant un acteur raté, une orpheline, une ex grosse et un divorcé dont la femme est devenue lesbienne. Les deux séries se sont cotoyés pendant 3 ans (sur la même chaîne : NBC) puis, Seinfeld s'est éteint pendant l'âge d'or de Friends. Les deux sont rentrés dans la légende.

    Friends
    source photo : spoileralertv
  5. The Sopranos
    Oui les Sopranos. Car, avant Tony, le premier vrai anti héros de la télévision, le premier salopard narcissique et imbu de lui même, c'est Jerry. En imposant le fait qu'un personnage n'a pas forcément besoin d'être "sympa" pour être apprécié, et qu'un show n'a pas besoin de donner de leçon avec une morale mais en maintenant des taux d'audiences excellents, les créateurs de Seinfeld ont ouvert la voie pour une nouvelle manière de faire de la TV. Une voie que HBO n'a pas tardé à suivre, notamment à travers son show phare : celui qui raconte les errements d'un mafieux beauf du New Jersey. Vous trouverez une analyse plus détaillé de ces similitudes ici

    PASTORE VAN ZANDT GANDOLFINI IMPERIOLI SIRICO
    source photo : scmp
  6. Community
    Toutes les séries comiques un tant soit peu intelligente doivent quelque chose à Seinfeld. Mais 'Community', show ultra référencé et geek à souhait, lui doit beaucoup. Qui avant Seinfeld osait faire des références aussi évidentes à la pop culture nerd (Superman notamment très présent dans la série), faire des 'inside jokes' ne parlant qu'aux fans hardcore et des tonnes d'auto référence. Avant Seinfeld, chaque show devait avoir "une cible" particulière. Après, la TV a compris qu'on pouvait faire quelque chose avec les 'niches', ce qui a ouvert la voie à de nombreuses excellentes séries, dont la regrettée Community.

    community
    source photo : imgbase
  7. Curb Your Enthusiasm
    Evidemment, le show de Larry David parait être la connexion la plus évidente. Puisqu'il est centré autour de la vraie/fausse vie du co-créateur de Seinfeld après l'arrêt de la série. Inspiré des mockumentary (faux documentaires à la 'The Office' et 'Spinal Tap'), ce sitcom qui brise toutes les règles de la comédie ressemble énormément (en bien) à Seinfeld. Ce qui est un peu normal vu qu'il est entièrement écrit par David. Une vraie/fausse réunion des membres de Seinfeld 10 ans après l'arrêt de la sitcom de NBC aura d'ailleurs lieu dans un épisode.

    Curb your enthusiasm
    source photo : seriesandtv
  8. Platane
    La très bonne série d'Eric Judor s'inspire de Curb Your Enthusiasm qui elle même découle de Seinfeld. Cet humour "déflationniste" diraient les Inrocks fonctionne parfaitement en VF.

    platane-eic-judor
    source photo : Mr Vinvin
  9. Veep
    Évidemment Veep, car il impose, s'il le fallait encore, le talent comique évident de Julia Louis-Dreyfus (Elaine dans Seinfeld). Si Jason Alexander (George), et Michael Richards(Kramer) n'ont pas connu une suite de carrière brillante, notamment Richards et ses sorties racistes, Julia elle a continué a aller de l'avant et est aujourd'hui la star de ceshow satyrique sur le monde de la politique. Une séries de plus en plus suivie et de plus en plus récompensée.

    Veep
    source photo : poptimal
  10. 30 Rock
    Avec Seinfeld, c'est aussi la politique de l'auteur qui s'est développée. Au lieu de filer les rennes du script à une armée de 'writers', les producteurs ont fini par accepter que deux comédiens de talent : 'Larry David' et 'Jerry Seinfeld', puissent faire leur show, à leur manière, sans interférences. Cette politique a fait des petits, et c'est notamment Tina Fey, une des stars du Saturday Night Live, qui en a récolé les fruits. Avec 30 Rock, qu'elle a dirigé d'une main de maître avec des collaborateurs triés sur le volet, elle a pondu l'une des sitcoms les plus drôles et les plus inventives de ces dernières années. Certes, ce ne fut pas un succès public énorme mais ça a suffit pour atteindre le statut de séries culte et un bon paquet d'Emmys.

    30 rock
    source photo : wikia

Souvent imitée, jamais égalée