Depuis le début des années cinquante, les séries télévisées pullulent sur nos écrans comme les candidats annoncés à la présidentielle de 2012. Et se font un nid, s’y installent et squattent durablement les programmes télévisés. Quand il est difficile aujourd'hui de voir une série dépasser la 7 ou 8eme saison, certaines, un peu plus anciennes, ont duré pendant des décennies. Certes, il y a dans ces séries records une bonne petite sélection de grosses daubes et on a du coup préféré évincer les soap-opéras. Pour info, le feuilleton "Haine et Passions" détient une avance confortable avec 15 762 épisodes (aucune personne humaine encore alerte mentalement n'aurait vu ses 15 000 épisodes et des broutilles). Quelles sont les "vraies" séries aux états-unis US, pays de la série télé, qui ont duré le plus longtemps ?

  1. Gunsmoke – 633 épisodes, 20 saisons : diffusée de 1955 à 1975 sur CBS, cette série relate les aventures du marshal/sheriff Matt Dillon (le nom du personnage hein, pas l'acteur) à Dodge City, une petite ville du Kansas pleine de méchants. On peut donc parler de plein de choses après la guerre de Sécession au point de faire 20 saisons. Une sorte de "petite maison dans la prairie" pour le décor, mais sans couper du bois. Et une sorte de "NYPD blue" pour le côté précurseur sur la police de l'époque. Le grand vainqueur du palmarès porte donc des santiags: on n'a pas fait mieux que les cowboys.
    http://youtu.be/d7cF583A4Qw
  2. Lassie – 588 épisodes, 20 saisons : diffusée de 1954 à 1975. Le colley le plus célèbre du monde a passé vingt ans à gambader dans les champs et secouer de la crinière sur CBS en résolvant des problèmes : une performance intéressante pour un héros velu et muet. C'est sans doute pour cette légendaire longévité qu'on l'appelait "chien fidèle". "Lassie" a depuis été repris sous différentes formes dans d'autres séries TV, mais la magie avait disparu. La "feel good" série animalière culte.
    http://www.youtube.com/watch?v=YG1UVCexVFg
  3. Les Aventuriers du Far West (Death Valley Days) – 558 épisodes, 18 saisons : diffusée de 1952 à 1975. Encore un western, basé sur des histoires vraies (et des légendes) qui se sont déroulées dans le Far West à la fin du dix-neuvième siècle. Bon, sur 18 saisons on arrive à des épisodes où il ne se passe pas beaucoup plus que de suivre la cuisson et la dégustation de haricots rouges sur un feu de camp. La série a été présentée en 1965 et 1966 par Ronald Reagan, avant qu’il ne décide quelques années plus tard de jouer les cow-boys himself.
    http://youtu.be/nG8UC7T_qPA
  4. The Simpsons – 476 épisodes, 22 saisons : toujours diffusée. La série américaine la plus populaire de tous les temps crève l’écran de la Fox depuis 1989. Un engouement un peu curieux quand on considère que les héros sont jaunes, les parfaits "anti super-héros". Devenu un vrai petit phénomène de société qui dure encore et vient de replonger pour une saison de plus. Un must télévisuel, copié et imité, jamais égalé. (ici le fameux générique, détourné par l'artiste Bansky)
  5. New York Police Judicaire (Law & Order)– 456 épisodes, 20 saisons : diffusée de 1990 à 2010. Comme son titre l’indique, cette série relate la vie de plusieurs policiers et procureurs dans la ville de New York. Une ville qui fourmille d'individus en tous genres et donc de crimes. Son producteur rêvait de battre le record détenu par Gunsmoke, il n’égalera que la longévité de la série. Ce qui est déjà pas mal quand on considère qu’il n’y a pas ou peu d’action dans New York Police Judiciaire. Si vous aimez 24, alors changez de chaîne.
  6. The adventures of Ozzie and Harriet – 435 épisodes, 14 saisons : diffusée sur la chaîne ABC de 1952 à 1966, les Nelson ont étalé leur existence quidamesque à la face de l’Amérique pendant quatorze ans. Une série familiale qui collait parfaitement aux valeurs des années 50. Il faut croire que la vie de famille passionnait les foules, même quand les héros portent des noms complètement nazes.
  7. Bonanza – 430 épisodes, 14 saisons : diffusée de 1959 à 1973. Troisième western du palmarès et sans doute le plus connu : les aventures mouvementées de Ben Cartwright et de ses trois fils qui tiennent un ranch dans le Nevada au milieu du dix-neuvième siècle. Les Cartwright, en bons samaritains, règlent les problèmes causés par les méchants étrangers qui viennent piquer le boulot des cowboys de souche. Une série qui a lancé, entre autres, Michael Landon, resté sur NBC neuf ans de plus pour couper du bois dans la prairie. Michael Landon aura donc fait tout sa carrière avec un chapeau.
  8. Mes trois fils (My Three Sons) – 380 épisodes, 12 saisons : diffusée de 1960 à 1972. Grand succès sur CBS et ABC dans les années 1960, la série raconte l’histoire de Steve Douglas, père veuf d’une famille irlandaise américaine qui élève seul ses trois fils, des Douglas aussi donc (mais ni Kirk, ni Michael). À ne pas regarder en VO, donc, rapport à l’accent un peu lourd.
    http://youtu.be/d-PbwJ0VXhs
  9. Alfred Hitchcock Présente – 361 épisodes, 10 saisons : diffusée de 1955 à 1965 sur CBS puis NBC. 361 épisodes et autant de bijoux ou presque. Anthologie de petites histoires noires, la série était présentée par le grand maître du suspense himself, apparaissant dans un studio vide, pour bien vous foutre les pétoches dans votre salon. Comme si ça ne suffisait pas de ne plus oser prendre une douche depuis qu’on a vu Psychose. Cherchez sur le câble, vous tomberez de temps en temps sur un petit chef d'oeuvre.
    http://youtu.be/1njmtOzmO9s
  10. Dallas – 357 épisodes, 14 saisons : diffusée de 1978 à 1991 sur CBS. Dallas, série mythique du capitalisme triomphant qui sentait bon le samedi soir quand on était gamin ("tu regardes le générique et tu vas au lit"). L'univers impitoyable d'un magnat du pétrole qui mélange trahison, méchanceté, cheveux permanentés avec trop de laque, et chapeaux de cowboys. Et dans la famille, quand on n'est pas content, on sort les flingues. Avec tout ça, je ne me rappelle plus qui a tué JR...

Et en Europe ? "Dr Who", "Tatort"... pas de trace de "Maguy" par contre !

Sources: Howstuffworks.com et Series Live