« Pourquoi changer une recette qui marche ? » se disent les scénaristes en copiant les séries qui ont eu du succès. On peut jouer aux 7 différences entre plein de séries, surtout quand il ne s’agit pas de remakes, mais bien de créations originales. Ça ne veut pas nécessairement dire que la copie est nulle, juste qu’on tourne en rond dans un monde qui court à sa perte, mais ça c’est une réflexion perso.

1. How I met your mother --> Friends

Friends : 3 filles et 3 mecs qui vivent à New York et ont la vingtaine et habitent en colocation et font des trucs drôles.

How I met your mother : 2 filles et 3 mecs qui vivent à New York et ont la vingtaine et habitent en colocation et font des trucs drôles.

La différence ? 10 ans d’écart entre les deux séries. Et une fille en moins.

Source photo : Giphy

2. Plus belle la vie --> Sous le soleil

La série française la plus exportée en France, dans le Sud, façon soap avec une vie de quartier au soleil et des histoires d’amour autour de plein de personnages qui représentent toutes les strates de la société. Qu’est-ce qu’on pourrait faire du même genre ? Ah, bah la même chose : un soap dans le sud, cette fois-ci à Marseille, avec des personnages qui représentent toutes les strates de la société et qui ont des histoires d’amour.

3. Wayward Pines --> Twin Peaks

Un inspecteur du FBI atterrit dans une petite ville étrange, perdue au milieu de nulle part, où les mystères sont nombreux et où les personnages ont leurs secrets.

Un pitch, deux séries. A choisir, on conseille Twin Peaks quand même.

Source photo : Giphy

4. Les Griffin --> Les Simpsons

En gros, la seule différence entre les Griffin et les Simpsons, c’est la couleur de la peau des personnages. Sinon : un père de famille alcoolique qui fait un boulot de merde et passe sa vie au bar. Une mère de famille débordée et étonnamment intelligente. Un fils qui ne fait que des conneries et (AH UNE DIFFERENCE) une fille d’un côté intelligente et ouverte, et de l’autre une garce de première.

Les deux sont aussi des animés. Pour info.

5. The Playboy Club --> Mad Men

The Playboy Club se déroule au milieu des années 1960, dans une atmosphère lente, autour d’un milieu machiste, celui des débuts de Playboy.

A quoi ça me fait penser, à quoi ça me fait penser, déjà ?

Source photo : Giphy

6. The Catch --> Scandal

Scandal raconte l’histoire d’une experte en relations publiques spécialisée dans la gestion des crises. Des personnages opposés s’attirent, et l’héroïne se retrouve au cœur d’une affaire qui la dépasse.

The Catch raconte l’histoire d’une experte de la finance confrontée à une arnaque fomentée par un personnage opposé qui l’attire… Shonda Rhimes, fidèle à son habitude, est la plus écolo des showrunners : elle recycle toujours les mêmes recettes.

7. Commander in Chief --> The West Wing

Plongeons au cœur du pouvoir améri… ROOOON-PIIICH. Ah oui, dans Commander in Chief, le Président est une femme. Ah. Comme dans Borgen, quoi.

Source photo : Giphy

8. The Mentalist --> Psych

Un médium un peu profiler aide la police à résoudre des crimes.

On a donc affaire à un même pitch. Qui marche aussi avec La fureur dans le sang, mais passons.

Source photo : Giphy

9. Spotless --> Dexter

Un type qui s’occupe de scènes de crime a une vie rangée, jusqu’au jour où son frère revient, et son frère est zarbi, vous me suivez ?

Un type qui s’occupe de scènes de crime a une vie rangée, mais en fait, il est zarbi, et son frère aussi, vous me suivez ?

Oui, Spotless est français. Grosse différence.

Source photo : Giphy

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :